Leeds United, c'est comme le cul

0 2
Après une jolie victoire contre Hull City à domicile 4-1, mardi, Leeds United occupe la treizième place de Championship (D2 anglaise), pépère en milieu de tableau. Ce qui n'empêche pas ses supporters d'en vouloir toujours au président, Ken Bates, accusé de pingrerie.

Samedi dernier, parmi les 25 650 spectateurs venus assister à la défaite 0-1 à domicile contre Middlesbrough, 300 mécontents décident d'occuper le parking d'Ellan Road et de protester notamment contre le peu d'investissement effectué par le club cet été pour renforcer l'équipe.

Du coup, Bates est parti en croisade : « je ne suis pas impressionné par les gesticulations de quelques crétins et je ne risque pas de partir. Que les fans m'aiment ou ne m'aiment pas, de toute manière, ils sont coincés avec moi. J'ai sauvé le club en 2005 et en 2007 quand personne n'en voulait » . Avant d'enchaîner avec la comparaison crade de la journée : « la reconstruction de Leeds, c'est un peu comme le sexe. À une époque de satisfaction immédiate, Leeds United c'est un travail de longue haleine avec beaucoup de préliminaires et un lent éveil du désir » .

Pigé.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il y a mieux niveau finesse et com'...
un vrai poète ce bates espérerons que loulou nicolin s'en inspire !!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Sam Allardyce veut Barton
0 2