Leeds : le contre de Bates

Modififié
0 0
Hier, le Sydney Morning Herald annonçait la tentative de rachat de Leeds United par le président de la fédération de foot australienne, Frank Lowy.


Ken Bates, le président du club anglais, n'a pas tardé à réagir sur les ondes de Yorkshire Radio, et de manière plutôt offensive : « Je n'avais jamais entendu parler de Lowy. Je connais cette histoire aujourd'hui car quelqu'un m'a envoyé une impression du journal australien dans lequel il était question de l'affaire. Mais c'est toujours la même rengaine –une source a dit, quelqu'un a déclaré et personne n'est disponible pour commenter. Ce Lowy, je crois qu'il dirige la société Westfield, la société qui possède des magasins. N'est-ce pas celui qui a complètement bousillé le centre-ville de Bradford ? C'est à peu de choses près la meilleure référence pour celui qui veut acheter un club de foot à 12 000 miles de chez lui. C'est intéressant. Apparemment, il a engagé un agent de Leeds, pour examiner Leeds United –espérons pour lui que ce ne soit pas Gerald Krasner (ndlr : l'ancien président de Leeds responsable de la déroute financière du club) » .


Bates a malgré tout profité de ce buzz pour rappeler qu'un investisseur serait la bienvenue : « Les résultats le prouvent... c'est un club plutôt cher à entretenir, pour un chiffre d'affaires de 23 millions de livres, nous avons fait 15 000 livres de profit. Ce n'est un secret pour personne que nous sommes ouverts à tout nouvel investisseur » .


La probable remontée de Leeds en D2 anglaise pourrait accélérer les choses.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0