1. //
  2. // Qualif Euro 2016
  3. // Groupe D
  4. // Gibraltar/Allemagne

Lee Casciaro : « Je ne suis pas un héros »

Catalogué comme l'une des pires équipes des éliminatoires, Gibraltar affronte ce samedi soir les champions du monde allemands. Si la bande à Neuer ne devrait pas avoir trop de difficultés pour repartir avec les trois points, elle devra toutefois se méfier de Lee Casciaro. À 33 ans, celui qui partage son temps entre le foot et son job de policier est devenu le premier buteur de Gibraltar en match officiel, en mars dernier. Un but symbolique qui a valu à l'attaquant les honneurs de la presse internationale et a fait la fierté de tout un peuple.

Première question, comment te sens-tu à quelques heures d'affronter l'Allemagne ?
Je ressens un mélange d'excitation et de stress. La nervosité commence un peu à monter, mais je pense que c'est tout à fait normal. On va quand même jouer les champions du monde !

Au match aller, en novembre 2014, vous aviez presque créé la surprise en ne vous inclinant « que » 4 buts à 0. Comment expliques-tu ce résultat ?
Je me souviens qu'on avait très bien joué défensivement. On ne leur avait quasiment pas laissé d'espaces dans notre propre moitié de terrain. Ils avaient vraiment eu du mal à s'approcher de nos buts et avaient été obligés de forcer un peu leur jeu en tentant leur chance de loin.

Allen Bula, votre sélectionneur depuis novembre 2010, a été remercié et remplacé en mars dernier par l'Écossais David Wilson, jusqu'alors assistant de Bula. Qu'est-ce que ça a changé pour vous et quelles sont ses consignes avant ce match retour contre l'Allemagne ?
Ça a tout de suite était facile avec Dave. On le connaissait très bien et on était habitués à ses méthodes d'entraînement. Mais quand il a pris les rênes de l'équipe, il nous a présenté sa propre philosophie de jeu et on peut dire que ses idées sont assez différentes de celles d'Allen Bula. Dave insiste beaucoup sur notre jeu offensif. Il nous demande de nous projeter rapidement vers l'avant, de jouer tous les coups à fond et de ne surtout pas hésiter à tenter notre chance. On ne doit pas faire semblant d'attaquer. On n'a rien à perdre. On doit aussi être meilleurs dans notre pressing et dans la conservation quand on récupère le ballon. Ce qui est aussi très important pour lui, c'est que l'on prenne du plaisir et que l'on s'amuse sur le terrain. Dave insiste beaucoup sur ces points.

Revenons un peu à toi. Qu'est-ce que tu as ressenti lors de ton premier match avec la sélection ?
C'était un rêve qui se concrétisait. J'avais 17 ans quand j'ai été appelé pour la première fois. J'ai vraiment profité de chaque instant parce que je me disais que ce serait peut-être ma seule et unique apparition sous le maillot de Gibraltar. Aujourd'hui, j'en ai 33 et j'ai peut-être près de 100 matchs avec Gibraltar, mais je ressens toujours la même fierté de représenter mon pays, qui plus est au haut niveau. Et je pense que c'est ce que ressentent tous les joueurs qui ont la chance de jouer pour leur pays. Peut-être que maintenant je savoure encore plus parce que j'ai 33 ans et que je sais que ça ne durera pas éternellement.

Ce n'est pas trop frustrant d'être attaquant quand on joue dans une équipe qui peine pour se créer des occasions ?
Non ! Même si je n'ai aucune idée du nombre exact de buts que j'ai marqués pour Gibraltar avant qu'on soit reconnu par l'UEFA en 2014, je sais que j'en ai mis pas mal ! Depuis qu'on est reconnu, je n'ai marqué qu'une fois en compétition.

« J'ai parfois lu dans la presse que j'étais un héros »

Ce but, justement, c'était contre l'Écosse le 29 mars dernier lors d'un match de qualification pour l'Euro 2016. On joue la 19e minute et 72 secondes après l'ouverture du score des Écossais, tu es servi à l'entrée de la surface, tu croises ta frappe et tu égalises. Finalement, vous perdez 6 buts à 1, mais tout le monde a retenu que Gibraltar avait marqué son premier but en match officiel. Qu'est-ce que tu as ressenti quand tu as vu le ballon au fond des filets ?
Je n'ai pas de mots pour expliquer ce que j'ai ressenti à ce moment-là. C'était extraordinaire pour moi, pour l'équipe et pour Gibraltar. C'était un rêve qui devenait réalité. On écrivait l'histoire de notre sport et de notre pays. Ce but, je m'en souviendrai toute ma vie.

Les médias britanniques ont beaucoup parlé de ce but, certains t'ont même présenté comme un héros. Un mois après, l'effervescence est-elle retombée ?
C'était complètement fou. Je ne m'attendais pas à un tel traitement médiatique. Je crois que ce but a fait le tour du monde. J'ai eu beaucoup de demandes d'interviews. Des journalistes du monde entier ont essayé de me contacter. Je ne sais même plus combien. Et effectivement, j'ai parfois lu dans la presse que j'étais un héros. Selon moi, ce n'est pas du tout le terme approprié. Je ne suis pas un héros, mais simplement quelqu'un qui est fier d'avoir participé à écrire l'histoire de Gibraltar. Et puis ce but n'est pas une finalité en soi. Je compte bien en mettre d'autres !

Et qu'est-ce qu'il s'est passé quand tu es rentré à Gibraltar ?
Gibraltar est un petit pays (environ 30 000 habitants), donc tout le monde connaît tout le monde et les nouvelles vont vite. Mais maintenant, je crois que les gens me reconnaissent encore plus qu'avant dans la rue (rires).

Quel est ton parcours ? Tu vis à Gibraltar ?
Oui, toujours ! Je suis né à Gibraltar, c'est ici que j'ai grandi, que je me suis marié et c'est également ici que je travaille, en tant que policier pour le ministère de la Défense de Gibraltar.

Quand as-tu commencé à jouer au foot ?
En fait, je crois que j'ai toujours joué au foot. Quand j'étais gamin, mon père nous emmenait toujours jouer avec lui avec mes deux frères, Kyle et Ryan. Et je jouais partout, dans la cour de récréation, à la plage… et puis à 8 ans, j'ai rejoint Lincoln Red Imps, le plus gros club de Gibraltar, que je n'ai jamais quitté. Lincoln, le club et la ville, c'est toute ma vie et ma famille. Je connais certains joueurs de l'équipe depuis que je suis jeune.

« Mon principal revenu, c'est celui que je gagne comme policier »

Comment arrives-tu à gérer ton job de policier et le football ?
J'arrive à m'adapter et à m'organiser. Je m'entraîne entre 3 à 4 fois par semaine avec Lincoln et j'arrive à gérer avec mon travail. Et quand je joue avec la sélection, je prends des congés.

Et comment ça se passe avec tes collègues ? Ils ne t'ont pas trop charrié après ton but contre l'Écosse avec la couverture médiatique dont tu as fait l'objet ?
Si, bien sûr, un petit peu. Mais ils étaient surtout contents pour moi.

Tu es payé en tant que footballeur ?
Seulement depuis la saison dernière, en tant que joueur semi-professionnel. Mais mon principal revenu, c'est celui que je gagne comme policier.

À Lincoln, tu évolues dans un championnat semi-professionnel. Tu n'as jamais eu l'opportunité de passer pro ?
La plupart des enfants qui grandissent en jouant au foot rêvent de devenir professionnel un jour. Moi, quand j'étais petit, je rêvais de jouer en Angleterre. Mais certains ont plus de chances que d'autres. Je n'ai pas eu cette chance. J'ai déjà eu des contacts, notamment à Dagenham & Redbridge, un club de quatrième division anglaise, mais ça n'a rien donné. Maintenant, à mon âge, ce serait trop difficile de passer pro. Aujourd'hui, je suis semi-pro à Lincoln Red Imps, en première division, comme tous les joueurs à Gibraltar, hormis quelques exceptions.

Cette saison, vous avez encore remporté le championnat avec Lincoln, comme chaque année depuis 2003.
Oui, c'est génial ! Mais c'est surtout beaucoup de travail. On n'a perdu qu'un seul match cette saison, pour un nul et une défaite. Et on a mis 80 buts. On a aussi entre 9 et 11 joueurs de notre équipe en équipe nationale, ce qui est plutôt pas mal, non ?

En étant champion, vous avez décroché votre ticket pour le premier tour qualificatif de la Ligue des champions. L'an dernier, vous aviez perdu contre Tórshavn, un club des îles Féroé. Mais vous aviez quand même eu le droit à la petite musique de la Ligue des champions, non ?
Même pas ! Je pense qu'il faut passer quelques tours avant d'y avoir le droit. Cette année, on espère vraiment passer ce premier tour. C'est clairement l'objectif de l'équipe. On n'a même pas fêté notre titre de champion, car on espère le fêter en même temps que notre qualification pour le second tour de la Ligue des champions. Rendez-vous début juillet pour le résultat.

Tu parlais de tes frères tout à l'heure. Quand tu étais jeune, tu jouais avec eux dans la cour de récré. Maintenant, tu joues avec eux en club et en sélection. Tu le vis comment ?
C'est une grande fierté. Quand tu entres sur un terrain, et que tu partages ce moment avec tes frères, tu te dis que tu as beaucoup de chance. Je crois que ça rend aussi mes parents assez fiers de nous, parce qu'ils viennent toujours nous voir jouer, que ce soit à domicile ou à l'extérieur.

Quel est ton meilleur souvenir en sélection ?
Certainement notre premier match de qualification pour l'Euro 2016, contre la Pologne. On pouvait enfin toucher au haut niveau. C'était un rêve qui se réalisait et j'ai pu le vivre avec mes frères. Après, je pense aussi forcément au but que j'ai mis contre l'Écosse, et également à notre match contre les Allemands. Ils m'ont impressionné tactiquement et techniquement. Jouer contre Neuer, Götze, Boateng ... c'était encore un autre rêve qui devenait réalité, même si bien sûr, quand le match commence, tu oublies que tu as l'Allemagne en face de toi. J'ai aussi pu échanger mon maillot avec Toni Kroos.

« L'Espagne a un problème avec Gibraltar »

Quel est ton rêve avec la sélection ? Gagner un match en qualifications ?
Ce serait fantastique, mais il faut être réaliste. Rivaliser avec les autres équipes de notre groupe serait déjà un bon début et un rêve pour nous.

Gibraltar joue ses matchs à domicile à Faro, au Portugal. Ce n'est pas trop compliqué pour vos supporters ?
C'est clair que jouer à Gibraltar serait l'idéal pour nous et pour nos supporters. Mais bon, ils viennent quand même nous soutenir partout en Europe. C'est arrivé qu'ils soient quelques centaines à venir nous supporter, et quand on sait que la population de Gibraltar est d'environ 30 000 habitants, on peut dire que c'est exceptionnel. On ne peut pas avoir mieux comme supporters.

Quel est le meilleur joueur de votre sélection ? Peut-être votre milieu offensif Liam Walker, qui joue également à Lincoln et qui n'avait pas été loin de mettre un but à Neuer au match aller ?
Ce n'est pas facile de sortir quelqu'un du lot, mais c'est vrai que Liam est notre meilleur joueur techniquement, mais il est aussi très bon dans son repli défensif.

Que penses-tu de l'évolution du foot à Gibraltar ? Même si vous prenez parfois des claques (défaites 7-0 contre l'Irlande et la Pologne en septembre et octobre derniers), vous semblez capables de poser des problèmes à chaque équipe. Et la sélection a été reconnue par l'UEFA l'an dernier, c'est un pas en avant, non ?
Je pense que depuis que nous sommes reconnus par l'UEFA, le niveau du football à Gibraltar a progressé. La Ligue se professionnalise et devient plus compétitive car de nouveaux joueurs et entraîneurs arrivent. C'est quelque chose que l'on ne voyait pas il y a encore quelques années.

C'est un sujet délicat, mais on sait que les relations diplomatiques entre Gibraltar et l'Espagne sont assez tendues, car Gibraltar est un territoire britannique revendiqué par l'Espagne. Quel est ton avis à ce sujet ?
C'est un problème d'ordre politique, et je ne souhaite pas trop m'étendre sur cette question, même si je ne sais pas pourquoi l'Espagne a un problème avec Gibraltar. Je suis concentré sur mon jeu et sur le prochain match.

Dernière question. Tu as 33 ans, quand penses-tu arrêter le foot ?
Quand mes jambes me diront d'arrêter, ou quand mes entraîneurs me diront qu'ils n'ont plus besoin de moi.


Propos recueillis par Rodolphe Ryo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Ah! Y'a même un championnat à Gibraltar. C'est bien. Et elle est comment, la boulangerie?
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
"On joue la 19e minute et 72 secondes après l'ouverture du score des Écossais, tu es servi à l'entrée de la surface, tu croises ta frappe et tu égalises."

Un but de Gibraltar, c'est tellement rare que l'espace temps en est bouleversé ?
SuperGavroche Niveau : Loisir
L'interview est bien sympa.

Y'a plus qu'à accrocher les Allemands maintenant.
Itw intéressante, ça donne envie de les suivre d'un peu plus près.
merde, même un joueur de gibraltar, pas même le meilleur sur une population équivalente à n importe quel bled à la con ou tu meurs d ennui, te sors qu il ne pense qu au prochain match à la moindre question.
et traiter gibraltar de pays c est quand même une bonne blague à moins de parler du nombre d entreprise par habitants
un village sur un rocher spécialisé dans la boite postale et les domiciliations fictives, ça n arriverai pas en france.
oh, wait.....
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 73
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8