Leçon de Barça avec Antic

Jamais un club n'avait semblé autant dominé son sport, qui plus est en football, que le FC Barcelone 2011, et ce même s'ils n'ont encore soulevé aucun trophée cette année. D'ailleurs, est-ce vraiment la meilleure équipe barcelonaise de tous les temps ? Éléments de réponse avec Radomir Antic, ancien coach du Barça.

0 7
«  Moi, je suis plus connu que le Barça lui-même sur toute la planète » avait fanfaronné un jour Johan Cruyff. Joueur élégant et coach raffiné s'il en est, celui qui avait déclaré « ne pas vouloir s'ennuyer sur son banc » est à jamais associé à l'image du FC Barcelone. Ça, tout le monde a fini par le savoir ou le comprendre. Avant la quatrième confrontation en un mois avec le Real Madrid (C1, Liga et Coupe du Roi), le Néerlandais est la pierre angulaire d'une question épineuse : quel est le meilleur Barça de l'Histoire ?

Dans ce QCM, trois réponses sautent aux yeux. Celui de Cruyff (1988-1996), celui de Rijkaard (2003-2008) ou celui de Josep Guardiola (depuis 2008) ? Soit les trois entraîneurs à avoir ramené la Ligue des Champions au bercail. Une décision dans laquelle n'a pas voulu rentrer Radomir Antic, entraîneur du Barça en 2003 et amoureux de la Liga : « Ce sont des époques et des conditions différentes. Faire des comparaisons c'est quelque chose d'artificiel » . Tout en rajoutant que « contrairement aux autres entraineurs comme Cruyff ou Rijkaard, je pense que Guardiola est aussi très bon en dehors du terrain. Les conférences de presse de Guardiola sont très constructives, on y comprend ce qu'il veut » . L'Espagnol s'envole au classement donc.





Pourtant, Josep Guardiola a été enfanté par le génie hollandais. Titulaire lors de la finale de C1 1992, la première du club, Guardiola est issu de l'esprit du roi Johan. L'entraîneur actuel du Barça a fait ses classes avec un génie. Cruyff a été le premier à mettre en place le même schéma tactique dans toutes les catégories d'âge et selon les mêmes principes : mouvement, disponibilité, mise à disposition et passes directes. Quand on y regarde de plus près, Guardiola est l'enfant du Barça : il est Catalan, formé au club, il a été coaché par Cruyff et a entraîné les jeunes du club avant de succéder à Rijkaard. Comme Obélix, Josep est tombé dans la marmite étant tout petit et ne fait que réciter sa leçon. Brillamment, il est vrai.

Un collectif maison

Le FC Barcelone se base avant tout sur le "jeu" plutôt que sur le "je". Ceux qui ont voulu tirer la couverture pour leur gueule n'ont pas fait long feu. Ibrahimovic peut en témoigner. Car le style du FC Barcelone n'a jamais changé. Le schéma tactique non plus et aucune équipe n'a jamais autant dominé son sport sur la durée que ce Barça-là. Certes, en vingt ans le club a connu des couacs. Car chaque système a ses limites, mais globalement, le football festif est barcelonais. « C'est avant tout une philosophie où tous les problèmes se règlent grâce à des combinaisons, à la possession et la position du ballon. Le Barça a une excellente stratégie, tant offensive que défensive. Pour moi, c'est aussi en ce moment, dans le football actuel, l'équipe qui exerce le meilleur pressing dans le camp adverse » balance Antic avant d'aller plus loin dans la dissection de la perfection. « C'est avant tout un jeu où le ballon a une importance capitale. Guardiola arrive à tirer le meilleur de chacun des membres de son effectif. Et puis il a le meilleur joueur du monde qui est Messi. La problématique c'est : « Que faire pour que Messi soit dans les meilleures dispositions pour jouer le mieux possible ? » . Et puis il y a bien sûr les joueurs qu'il y a autour : Busquets, Xavi, Iniesta, Keita,... Tous ces joueurs savent exactement quoi faire pour joueur le mieux possible et s'améliorer comme footballeurs » . Visiblement, la réponse est là. Barça cuvée 2011, le meilleur cru alors ? Indéniablement.

Certains romantiques ont d'ailleurs tenté de faire du FC Barcelone actuel le meilleur de tous les temps. Conflit d'intérêt ou pas, Sandro Rosell, l'actuel président, a déclaré à propos de Guardiola : «  Pour moi, c'est le meilleur entraîneur de l'histoire du Barça pour les titres, pour son comportement, pour son histoire et pour sa faciliter à communiquer. C'est très difficile, si ce n'est impossible de trouver quelqu'un qui puisse être meilleur que lui » . Il est vrai qu'on est a des années lumières des zones de friction et des séances de remise en cause de Cruyff qui étaient là pour assurer son leadership. Cruyff, c'était le pacha. Quoiqu'il en a coûté à l'aura de l'ancien président Nunes ou à l'égocentrisme de Hristo Stoichkov. Mais la victoire était à ce prix. Le meilleur FC Barcelone est donc sorti de terre il y a bientôt 23 ans lorsque Johan Cruyff a débarqué en provenance de l'Ajax.

Après tout, ce que l'histoire retient, ce sont les vainqueurs. Dans ce cercle des winners, ils ne sont que six (Miguel Munoz, Giovanni Trapattoni, Johan Cruyff, Carlo Ancelotti, Frank Rijkaard et Josep Guardiola) à avoir remporté la Ligue des Champions en tant que joueur et entraîneur. Trois de ces six personnages étaient les entraîneurs du FC Barcelone. Opposer les trois glorieuses époques du FC Barcelone irait-il à l'encontre du Barça lui-même ? Parce que le meilleur Barça de l'Histoire, c'est peut-être bien celui qui court de 1988 à nos jours...

Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Un peu déçu, les articles de Mr. Faure sont généralement plutôt sympa, mais là (au delà des Fautes, dès l'intro, qu'on ne relèvera même pas), c'est quoi cette suce infâme? Rarement vu un article avec si peu de fond, c'est quoi, le dernier classico et comment mieux prendre parti qu'en déblatérant les louanges? plutôt gerbant.

Et au passage, la phrase d'intro décrivant une équipe si bonne qu'elle a rien gagné pour l'instant, devait y'avoir meilleur façon de le dire non? C'est pas le tout mais sous cette forme ça ressemblerait limite au gunners
Pensée unique as usual
En tout cas le meilleur barça de l'ère guardiola reste pour moi celui de 2009. Messi était un peu moins fort que cette année mais Eto'o était largement supérieur à Villa, de même pour Henry comparé à Pedro. Yaya Touré n'était pas beaucoup moins fort que Busquets et surtout beaucoup moins truqueur, Xavi avait plus de jus, Iniesta était énorme et Puyol-Piqué c'était infranchissable.
Et puis 6 titres, que dire de plus?
Un brin de nostalgie quand je repense au Barça de Rijjkard. Il ne donnait pas la même sensation de domination, mais c'était complètement assumé. Quand on revoit le match aller face à Chelsea l'année du sacrée, on voit clairement que les trois avants (Eto'o, Ronaldinho, Messi) ont la consigne de NE PAS défendre. Ils sont juste là pour attaquer et laissent le reste de l'équipe se démerder. Voilà la grande différence avec le Barça de 2009 et celui d'aujourd'hui.

Maintenant il est vrai que Eto'o c'est mieux que Villa et Pedro... des épaules trop petites. Avant ce soir ?
nan mais nan le meilleur barça c'est celui d'aujourd'hui ! ohlala footix à l'horizon quoi..
blablablablablablabla...

put.ain qu'on s'ennuie en écoutant les curés et autre dispenseurs de l'unique Vérité ...
"Pensée unique as usual"

Elle est bien bonne celle là.
La pensée unique c'est celle qu'on subit depuis des lustres et qui prône un football dit "réaliste" avec ses tactiques défensives et sa construction minimaliste, son "vite devant".

Le Barça c'est, justement, l'exception qui infirme ces théories mises en oeuvre dans l'immense majorité des équipes mondiales. On peut jouer offensif, en passes courtes de ses 16 m jusqu'aux 16 m adverse, avec 3 attaquants de pointe, de vrais ailiers et être efficace.

Le Barça c'est un bol d'air frais dans cette unique vision du football qui nous a donné ces matchs ennuyeux et pauvres tactiquement. La dernière CM est l'expression jusqu'à la caricature de ce qu'est la pensée unique en football. La pensée unique c'est la vision d'un Mourinho avec le Réal.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 7