1. //
  2. // Quarts
  3. // Manchester City-PSG (1-0)

Lebœuf défend Blanc

Modififié
0 60
Il y a souvent une belle solidarité entre les anciens.

Frank Lebœuf l'a encore montré sur RMC en prenant la défense de son ex-coéquipier en équipe de France, Laurent Blanc. L'entraîneur, critiqué de toutes parts depuis son coup tactique loupé et inexplicable contre Manchester City, n'est ainsi pas le principal fautif pour le retraité. Pour Lebœuf, qui « rigole » face aux insultes « joueurs et entraîneur de merde » qu'il entend, l'élimination est presque normale : «  Il faut être mesuré ! Il y a des choses à changer, mais le PSG reste un grand club, qui a besoin de grandir. Tout remettre en cause de la part des médias, ça me déplaît. Il faut 7/8 ans pour un projet comme celui-là. City, ça fait combien qu’ils tentent de passer les poules ? »


Celui qui a remplacé « le Président » en finale du Mondial 98 a ensuite pris son costume d'avocat de Blanc : « Il a voulu tenter quelque chose, cela n’a pas marché. OK. Ce sont quand même les joueurs qui sont sur le terrain. Elles étaient où les stars hier ? 73% de possession de balle pour rien. C’est bien la responsabilité des joueurs. On ne leur a pas dit de ne pas jouer vers l’avant, non ? La preuve que ça vient des joueurs. »

On attend le verdict du juge Al-Khelaïfi. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Kame House Niveau : CFA
Thiago Silva le disait lui même, ce sont les joueurs qui sont sur le terrain. Par contre cette histoire de compo improvisée ça a un arrière goût de France-Espagne 2012. Bref Blanc est responsable mais pas coupable.
Estebanana Niveau : CFA
Le problème c'est le management plus que la tactique. Et Blanc en management, c'est Bob l'éponge.
Normalement la campagne de comm du lobby 98 va se mettre en place pour assurer que Lolo soit encore bien le coach du PSG l`an prochain, pour des resultats similaires...
Blanc Bashing : sport national depuis l'arrivée de Lolo White au PSG.

Après un début de saison exceptionnel (1 défaite lors de la phase aller suite à une bourde de Trapp), la tendance c'était inversée, les haters se taisaient. Seul Rigolo l'idiot persistait à déverser sa haine. Et puis... Lolo a fauté. Une fois. Il a tenté un coup fumeux, un 3-5-2. Ses détracteurs qui lui ont toujours reproché son immobilisme et son manque de courage auraient dû se réjouir? Même pas, ils l'ont mis au pilori. L'occasion était trop belle de rappeler à tout le monde à quel point leur haine envers Blanc est sans limite et subjective. Et d'oublier (volontairement) que Ibra s'est une nouvelle fois foiré, que Di Maria n'a pas été à la hauteur de son statut de star (contrairement à De Bruyne et à Silva).

Bref : les haters ne me font plus rire... Blanc a fauté, certes. Mais de là à réclamer sa tête alors que ce PSG est certainement le plus fort de son histoire et que les principaux coupables du fiaco face à City sont les joueurs, c'est injuste. Blanc a presque tenu les engagements qui lui ont été fixés : le championnat, un quart de finale de LdC et une coupe nationale.

Blanc s'est planté sur City, il est responsable du pari Aurier et du 3-5-2 (qui n'a duré qu'une mi-temps). C'est arrivé à tous les grands entraineurs et je ne suis pas sûr qu'un autre aurait fait mieux avec le même groupe et les absences au milieu de Verrati et de Matuidi. Mais réclamer son départ, c'est nier les grosses performances du PSG depuis qu'il est là et nier que les principaux fautifs sont les joueurs dont l'agressivité et l'envie étaient proche du néant.
 //  11:11  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
Rien sur le fond et le concret. Blabla général sur "tout ne se contruit pas en 2-3 saisons", "la Cl c'est compliqué", "ils ont perdu mais sont en quarts", "n'oubliez pas d'où vient le PSG", bref, des banalités qui, si elles sont justes, ne sont en rien des excuses ou des justifications face à ce qui est reproché à Blanc.
Après, les avis de Leboeuf, ça vaut les avis de Leboeuf.
Etre défendu par Leboeuf c'est déjà être condamné.
Garder L Blanc à la tête du Psg après ces 3 années sans aucune progression et avec cette élimination sans gloire c'est vraiment ne pas vouloir voir la réalité.
C'est normal qu'il défende son pote sur qui tout le monde s'acharne, même si il est responsable.
Le vrai problème du PSG a été la gestion du cas Aurier et tous les tâtonnements qui ont suivi (Affaires VdW, Marquinhos ...) ainsi que les blessures, car le PSG que j'ai vu jouer à Madrid mérite largement les demis.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par Grunaldo
Blanc Bashing : sport national depuis l'arrivée de Lolo White au PSG.

Après un début de saison exceptionnel (1 défaite lors de la phase aller suite à une bourde de Trapp), la tendance c'était inversée, les haters se taisaient. Seul Rigolo l'idiot persistait à déverser sa haine. Et puis... Lolo a fauté. Une fois. Il a tenté un coup fumeux, un 3-5-2. Ses détracteurs qui lui ont toujours reproché son immobilisme et son manque de courage auraient dû se réjouir? Même pas, ils l'ont mis au pilori. L'occasion était trop belle de rappeler à tout le monde à quel point leur haine envers Blanc est sans limite et subjective. Et d'oublier (volontairement) que Ibra s'est une nouvelle fois foiré, que Di Maria n'a pas été à la hauteur de son statut de star (contrairement à De Bruyne et à Silva).

Bref : les haters ne me font plus rire... Blanc a fauté, certes. Mais de là à réclamer sa tête alors que ce PSG est certainement le plus fort de son histoire et que les principaux coupables du fiaco face à City sont les joueurs, c'est injuste. Blanc a presque tenu les engagements qui lui ont été fixés : le championnat, un quart de finale de LdC et une coupe nationale.

Blanc s'est planté sur City, il est responsable du pari Aurier et du 3-5-2 (qui n'a duré qu'une mi-temps). C'est arrivé à tous les grands entraineurs et je ne suis pas sûr qu'un autre aurait fait mieux avec le même groupe et les absences au milieu de Verrati et de Matuidi. Mais réclamer son départ, c'est nier les grosses performances du PSG depuis qu'il est là et nier que les principaux fautifs sont les joueurs dont l'agressivité et l'envie étaient proche du néant.


Message posté par Grunaldo
Blanc Bashing : sport national depuis l'arrivée de Lolo White au PSG.

Après un début de saison exceptionnel (1 défaite lors de la phase aller suite à une bourde de Trapp), la tendance c'était inversée, les haters se taisaient. Seul Rigolo l'idiot persistait à déverser sa haine. Et puis... Lolo a fauté. Une fois. Il a tenté un coup fumeux, un 3-5-2. Ses détracteurs qui lui ont toujours reproché son immobilisme et son manque de courage auraient dû se réjouir? Même pas, ils l'ont mis au pilori. L'occasion était trop belle de rappeler à tout le monde à quel point leur haine envers Blanc est sans limite et subjective. Et d'oublier (volontairement) que Ibra s'est une nouvelle fois foiré, que Di Maria n'a pas été à la hauteur de son statut de star (contrairement à De Bruyne et à Silva).

Bref : les haters ne me font plus rire... Blanc a fauté, certes. Mais de là à réclamer sa tête alors que ce PSG est certainement le plus fort de son histoire et que les principaux coupables du fiaco face à City sont les joueurs, c'est injuste. Blanc a presque tenu les engagements qui lui ont été fixés : le championnat, un quart de finale de LdC et une coupe nationale.

Blanc s'est planté sur City, il est responsable du pari Aurier et du 3-5-2 (qui n'a duré qu'une mi-temps). C'est arrivé à tous les grands entraineurs et je ne suis pas sûr qu'un autre aurait fait mieux avec le même groupe et les absences au milieu de Verrati et de Matuidi. Mais réclamer son départ, c'est nier les grosses performances du PSG depuis qu'il est là et nier que les principaux fautifs sont les joueurs dont l'agressivité et l'envie étaient proche du néant.


Bah oui mais qui est sensé leur insuffler cette envie et cette agressivité selon toi?
Comme le dit Estebanana plus haut, le problème est au moins autant managerial que tactique.
 //  11:28  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
Message posté par Grunaldo

Mais de là à réclamer sa tête alors que ce PSG est certainement le plus fort de son histoire et que les principaux coupables du fiaco face à City sont les joueurs, c'est injuste. Blanc a presque tenu les engagements qui lui ont été fixés : le championnat, un quart de finale de LdC et une coupe nationale.

Blanc s'est planté sur City, il est responsable du pari Aurier et du 3-5-2 (qui n'a duré qu'une mi-temps). C'est arrivé à tous les grands entraineurs et je ne suis pas sûr qu'un autre aurait fait mieux avec le même groupe et les absences au milieu de Verrati et de Matuidi. Mais réclamer son départ, c'est nier les grosses performances du PSG depuis qu'il est là et nier que les principaux fautifs sont les joueurs dont l'agressivité et l'envie étaient proche du néant.


On répète toujours les mêmes choses hein, mais va falloir m'expliquer le miracle de voir le PSG champion en L1, vainqueur de la CDF et en quarts de la Ligue des Champions avec le budget et l'effectif qu'il a. Comme si on félicitait le vainqueur d'une course qui franchit la ligne d'arrivée avec un bolide, pendant que les concurrents sont à pieds ou en patinettes et qu'on lui dit "bravo, quel pilote! c'est top ce que vous avez fait!"

Blanc ou n'importe qui ou n'importe quoi à sa place, le PSG aurait le même palmarès national, au poil près. Par contre, tu mets un vrai coach, et quand le PSG se troue parce que Blanc ne sert à rien, et bien là il se passerait quelque chose. Quand tu vois Simeone tirer 150% de son effectif, et quand tu vois le gâchis de Blanc avec le sien, comment peut-on une seule seconde essayer de le dédouaner...

Après, et là jsuis d'accord, il n'est pas le seul responsable, ya plusieurs joueurs qui ont fini leur cycle au PSG et qui doivent partir.
Mais Blanc est, avec Ibra, le départ prioritaire si le PSG veut réellement grandir. Tu peux rajouter Muller, Hummels, Godin au PSG la saison prochaine, avec Blanc sur le banc, ça continuera d'échouer. Garde les mêmes joueurs et remplace le par Mourinho ou Pellegrini, et là le PSG va tactiquement et en qualité, grandir.
Message posté par Gros Noblois
Bah oui mais qui est sensé leur insuffler cette envie et cette agressivité selon toi?
Comme le dit Estebanana plus haut, le problème est au moins autant managerial que tactique.


Pour résumer L Blanc n'a malheureusement pas le niveau pour gèrer une équipe qui prétend au dernier carré de la C1 voire même de la remporter, il est vraiment temps de tourner une page pour le club en même temps que celle d'Ibra et consorts
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Puel vise le top 4
0 60