Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage retour
  3. // Autres matchs

Le Zénith facile, le Celtic à la trappe

Défait dans son Celtic Park par Maribor (0-1), le Celtic Glasgow ne jouera pas la Ligue des champions. À l'inverse du Bate Borisov, du Zénith et de l'APOEL Nicosie, larges vainqueurs à domicile.

Modififié

Celtic Glasgow – Maribor : 0-1

But : Tavares (75e)

Marcos Tavares a 30 ans, est capitaine du NK Maribor et le héros de la soirée. Au club depuis 2008, l'attaquant brésilien a joué presque 250 matchs avec le champion de Slovénie 2012. Ce soir, il a surtout planté son 111e but. On joue la 75e minute lorsque le ballon arrive dans la surface du Celtic. Mal dégagé par la défense écossaise, il revient inévitablement sur Tavares. Bien placé, l'ancien joueur de l'APOEL Nicosie frappe. C'est contré, mais ça finit au fond. Le NK Maribor tient sa qualification et ne la lâchera plus.

Au Celtic Park, pourtant, qui voyait le modeste club slovène créer la surprise ? Le douzième homme toujours présent et bouillant, pour qui le Celtic n'allait faire qu'une bouchée du club de Jean-Michel Mendy, attaquant français de 27 ans du NK. À la 4e minute, Maribor a déjà chaud. Un centre mal repoussé, un ballon qui traîne dans la surface et un dégagement en catastrophe qui frôle le montant, Suler, n'est pas loin de saborder son équipe. Sauf que les Slovènes vont pouvoir compter sur la grande imprécision des Écossais. Comme leurs collègues russes du Bate Borisov, les joueurs du Celtic ne cadrent pas. Une seule petite fois en 11 tentatives alors qu'on joue déjà la 80e minute. Évidemment, les hommes de Ronny Deila auront bien deux ou trois occasions d'égaliser. Surtout par Van Dijk à la 93e. Mais Handanović sort la parade qu'il faut. Le NK Maribor goûtera bien à la Ligue des champions.

Zénith – Standard de Liège : 3-0

Buts : Rondón (30e), Hulk sp (54e), Hulk (58e)

Eux étaient parvenus à faire autre chose qu'un 1-1 à l'extérieur, mais finalement, peu importe. Sur son terrain, le Zénith n'a pas eu besoin de trop forcer pour venir à bout des Rouches du Standard. Réduits à 10 suite à l'expulsion de Viktor Faizullin à la 44e, les Russes sont tout de même rentrés aux vestiaires avec l'avantage du but planté par Rondón à la 30e. En deuxième, les Belges auront quelques timides occasions, mais ce sont bien les hommes d'André Villas-Boas qui aggraveront la marque lorsque Hulk transforme un pénalty (54e). Quatre minutes plus tard, le Brésilien remet ça. Cette fois, il récupère le ballon au milieu de terrain, un grand pont et un contre favorable plus tard il se retrouve seul face à Eiji Kawashima qu'il ajuste d'un plat du pied. Hulk a fait son travail et peut sereinement laisser sa place à Andrey Arshavin. Le Zénith est en Ligue des champions.

APOEL Nicosie – AaB Aalborg : 4-0

Buts : Oliveira Franco (28e), De Vincenti (43e), Aloneftis (64e), Sheridan (75e)


Aucun problème d'efficacité pour les Chypriotes de l'APOEL Nicosie face aux Danois d'Aalborg. À la demi-heure de jeu, Oliveira Franco bénéficie de l'arme fatale du footballeur, le centre en retrait, pour marquer le premier but de la partie. De Vincenti permet à son équipe de doubler la mise sur corner juste avant la mi-temps. En deuxième, Aloneftis et Sheridan plantent deux volées. La première, du pied droit, fait suite à un bel amorti de la poitrine. La seconde, du pied gauche, frappe le poteau avant de rentrer. L'APOEL se qualifie et pourra de nouveau essayer de se classer première de son groupe, comme lorsqu'elle avait devancé le Zénith, Porto et le Shakhtar en 2012.

Bate Borisov – Slovan Bratislava : 3-0

Buts : Gordejchuk (41e), Krivets (84e), Rodionov 85e)

70e minute de jeu à la Borisov Arena, le Bate a tiré 22 fois au but contre seulement 6 pour ses adversaires. Problème, les deux équipes ont cadré seulement trois fois chacune. Bien qu'ils mènent 1-0 depuis la 41e minute grâce à un joli but de Mikhail Gordejchuk, les Biélorusses ne sont pas à l'abri. Laborieux, les joueurs du Bate Borisov attendent de voir Soumah se faire expulser (79e) avant de venger ce vilain manque d'efficacité. Krivets puis Rodionov plient le match en deux minutes et offrent une qualification définitive à leur équipe.

Boris Teillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17