1. //
  2. // 16es
  3. // Résumé

Le Zénith et Bilbao s'arrêtent en seizièmes

Défait à Chypre face à l'APOEL Nicosie (2-0), l'Athletic Bilbao ne verra pas les huitièmes de finale de la Ligue Europa. Même sort pour le Zénith malgré sa victoire 3-1 lors du match retour face à Anderlecht. L'Ajax, la Roma et le Beşiktaş seront eux au rendez-vous des huitièmes.

Modififié

Osmanlıspor 0-3 Olympiakos

Buts : Ansarifard (47e et 86e) et Elyounoussi (70e) pour l'Olympiakos

Après le 0-0 à l’aller, les deux équipes avaient besoin de marquer ce jeudi. Problème, lors du premier acte, Turcs comme Grecs préféraient enchaîner les frappes en dehors du cadre. Malins, les joueurs de l’Olympiakos ont remis leurs chaussures à l’endroit durant la pause. Bien vu. Deux minutes suffisent à l’attaquant iranien Karim Ansarifard, arrivé cet hiver en provenance de Panionios, pour ouvrir le score d’une jolie reprise de volée sur un corner dévié par son partenaire Botia. Libérés, les coéquipiers d’Aly Cissokho font le break dès la 70e minute de jeu : tout juste entré en jeu, Athanasios Androutsos se joue du défenseur adverse Prochazka et sert parfaitement Elyounoussi qui n’a plus qu’à pousser le ballon de la tête dans le but vide. Histoire de confirmer la supériorité grecque, Karim Ansarifard s’est offert un doublé en fin de match en reprenant parfaitement la frappe de Seba repoussée par le gardien adverse. L’Osmanlıspor d’Adrien Regattin et de Thievy Bifouma s'est montré trop maladroit pour espérer atteindre les huitièmes de finale de la Ligue Europa. C’est le prix à payer pour avoir laissé s’échapper Cheick Diabaté en prêt au FC Metz cet hiver.


APOEL 2-0 Athletic Bilbao

Buts : Soteriou (46e) et Gianniotas (54e) pour l'APOEL

Dominé lors du match aller, l’APOEL Nicosie s’en était sorti miraculeusement avec une défaite 3-2. Malgré leur avantage d’un but, les Basques contrôlent le ballon et assiègent le camp adverse. Replié derrière, l’APOEL Nicosie patiente et attend son heure. Une heure qui arrivera vingt secondes après le début de la seconde période et cette ouverture du score sublime de Pieros Soteriou qui reprend du talon le centre de Georgios Efrem. Abasourdis, les Basques vont commettre l’irréparable par l’intermédiaire de leur défenseur San José qui accroche légèrement Gianniotas : penalty. Serein, Gianniotas se fait justice lui-même et frappe à gauche d'Iraizoz qui ne peut qu’effleurer le ballon. Malgré l’exclusion de leur premier buteur, Soteriou, très nerveux depuis le début de la rencontre (65e), les Chypriotes ne plient pas et se qualifient pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa.


Ajax 1-0 KP Legia Varsovie

But : Viergever (48e) pour l'Ajax

Dominateur à l’aller, l’Ajax n’avait pas su trouver la faille sur la pelouse du Legia Varsovie et avait dû se contenter du 0-0. Un scénario qui a failli se reproduire, tant les Néerlandais se sont montrés maladroits en première période comme sur cette frappe d’Hakim Ziyech qui passe à côté (20e). Une maladresse restée au vestiaire durant la pause, pour le plus grand bonheur des supporters de l’Amsterdam ArenA qui ont pu laisser éclater leur joie sur le but du latéral Nick Viergever, bien placé pour reprendre en renard la frappe d’Amin Younes repoussée par le gardien adverse. Si les Néerlandais n’ont pas réussi à se mettre à l’abri en doublant la marque, ils n’ont pas vraiment été inquiétés par des Polonais incapables de se montrer dangereux dans le camp adverse.


Zénith 3-1 Anderlecht

Buts : Giuliano (24e et 78e) et Dzyuba (72e) pour le Zénith // Kiese Thelin (90e) pour Anderlecht

Cruel. Défait deux à zéro en Belgique, le Zénith pensait tenir sa qualification en dominant Anderlecht au retour trois à zéro, mais c'était sans compter sur la hargne des Belges et de leur avant-centre prêté par les Girondins de Bordeaux, Isaac Kiese Thelin, venu crucifier de la tête le Zénith et ses supporters du Petrovsky Stadium dans les arrêts de jeu. Pourtant, tout avait parfaitement débuté pour les Russes et leur Brésilien Giuliano auteur d'une prestation XXL. C'est d'ailleurs lui qui ouvre le score après un crochet destructeur dans la surface de réparation, qui laisse le défenseur et le gardien sur les fesses, avant d'offrir à Dzyuba le but du break en seconde période. Et comme Giuliano avait visiblement envie de faire oublier son compatriote Hulk, parti voir si l'argent était meilleur en Chine, le milieu de terrain brésilien s'est offert un doublé sur un service parfait de Dzyuba. À ce moment précis, le Zénith pensait avoir réussi l'exploit de remonter les deux buts d'écart. Mais ça, c'était donc avant que Kiese Thelin passe par là pour envoyer Anderlecht en huitièmes.


AS Roma 0-1 Villarreal

But : Borré (16e) pour Villarreal

Après avoir perdu quatre à zéro au Madrigal lors du match aller, Fran Escriba ne croyait plus vraiment à la qualification, contrairement à son homologue italien Luciano Spalletti. C’est donc avec une revue d’effectif quasi totale des deux côtés que le coup d’envoi a été donné. L’occasion d’admirer Francesco Totti et de revoir Roberto Soldado sur les terrains après son opération des ligaments croisés. Sans pression, Villarreal entame parfaitement le match et enchaîne les occasions avant d’ouvrir le score par l’intermédiaire de Rafael Santos Borré, bien aidé par l’énorme bourde de Vermaelen qui rate totalement son dégagement. Un but qui permet aux Espagnols de croire à une folle remuntada. Malheureusement pour eux, ils tombent sur un Alisson des grands soirs, qui se montre impeccable sur les frappes de Rodrigo (30e) ou de Santos Borré (48e et 89e). Si la Roma se qualifie finalement assez aisément, elle pourra regretter la défaite au Stadio Olimpico – la première depuis celle en barrages de Ligue des champions contre le FC Porto en août dernier – et le carton rouge reçu par Antonio Rüdiger en fin de rencontre.


Beşiktaş JK 2-1 Hapoël Beer Sheva

Buts : Aboubakar (18e) et Tosun (87e) pour Beşiktaş // Nwakaeme (64e) pour l'Hapoël Beer Sheva

Vainqueur 3-1 en Israël, le Beşiktaş a fini le travail tranquillement lors du retour en Turquie. Histoire de ne pas se faire peur, les coéquipiers de Ricardo Quaresma avaient visiblement envie de marquer vite. Une mission réussie quelques minutes après le quart d’heure de jeu grâce à une énorme frappe de Vincent Aboubakar, qui reprend parfaitement en première intention un centre de Ryan Babel mal repoussé par la défense adverse. Sereins, les Stambouliotes se mettent à gérer la rencontre. Même la réduction du score du Nigérian Nwakaeme ne viendra pas inquiéter le Beşiktaş, qui finira même par offrir la victoire à ses supporters grâce à une jolie frappe à ras de terre de Cenk Tosun.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Bilbao et le Zénith en moins, ça peut être une bonne opportunité pour l'OL, avec tout le respect que j'ai pour les autres équipes.
    Sidney_Gobou Niveau : DHR
    Man United, la Roma, Shakhtar, Fio/Gladbach, peut-être Tottenham... ça fait encore du beau monde quand même! Sans parler de Besiktas ou de l'Ajax qui peuvent se sublimer sur un match, surtout à domicile.

    J'ai quand même foi en Lyon au même titre que toi, et je pense que le dernier carré est atteignable sans un tirage trop vache d'ici là. Après, advienne que pourra.
    Neologist Niveau : DHR
    Man U, la Roma, le Shaktar, Rostov (équipe totalement sous-côté mais qui est très solide), la Viola, Schalke 04, la Gantoise (qui va probablement sortir Tottenham vu le contexte à la pause) et Lyon sont les gros favoris qu'il reste selon moi.

    Ca fait 8 équipes sur 16. Mais comme tu le dis, dans les 8 autres équipes, il y a des équipes très chiantes à jouer et capable de se sublimer sur une confrontation qui peuvent créer des surprises. Cela dit je ne les vois pas assez fortes et régulières pour jouer la gagne.

    Mais j'aime bien l'EL pour son imprévisibilité justement. C'est chouette de se dire qu'on a 8 équipes (ça n'engage que moi) qui vont se jouer la gagne et que ça risque d'être serré !
    Neologist Niveau : DHR
    Semblerait que j'ai enterré trop vite Gladbach ! Très déçu du match de la Viola alors qu'elle l'avait bien en main bordel.
    JestroGoal008 Niveau : DHR
    Anderlecht est plus fort que Gand.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  22:36  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 3
    @ Neologist, la prestation de la Fio est honteuse, y a pas d'autre mot !
    Mener 2-0 à domicile à la demi-heure de jeu après avoir gagné 1-0 en Allemagne et ne même pas être foutu de garder le score et de fermer la boutique, c'est vraiment lamentable (encore plus pour un club italien) ! Ils ont réussi à me gâcher la soirée, même pas envie de voir la fin du match...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  22:39  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 1
    Se prendre 4 buts en 16 minutes, quelle bande de tocards ! Et j'inclus bien évidemment Paulo Sousa là-dedans.
    Neologist Niveau : DHR
    Je ne peux que te rejoindre sur ce point... Je suis vraiment triste parce que la Viola peut proposer bien mieux que ça mais cette équipe est vraiment trop irrégulière bordel. Gladbach reste une belle équipe certes mais ça n'enlêve rien...
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
    Menfin, la Fio, c'est très bon au milieu et en attaque.
    La défense est en bois mais c'est pas nouveau hein.
    Astori, titulaire indiscutable à la Fio, n'a même pas été gardé pour faire remplaçant à la Roma.

    La Roma, j'ai honte aussi.
    Oui, on était qualifiés dès le match aller. Ok.
    Mais ça n'empêche pas de gagner chez toi.
    Ne serait-ce que pour nos points UEFA (je parle de ceux de la Roma), c'est important d'en gagner le plus possible pour bénéficier de tirages plus cléments à l'avenir comme par exemple lors de tours préliminaires ou phases de poules LDC, etc
    Soit pas trop dur. Entre la 2ème place à assurer, le derby en coupe et la fin de cette C3 (encore 5 matchs - que du lourd - pour aller au bout), si tu fais pas tourner ce soir, tu le fais jamais.
    9 réponses à ce commentaire.
    Ouh qu'il est vilain ce hold-up d'Anderlecht
    Sidney_Gobou Niveau : DHR
    Très vilain, d'autant plus quand on voit le buteur ! ahahah
    Papanowel Niveau : DHR
    Sauf qu'au match allé, il n'y avait pas photo et que le score était plus que mérité.
    C'est un hold-up c'est clair, mais continuer d'y croire en perdant 3-0 et pousser un minimum (il y a eu quelques centres et corners avant cette situation), c'est tout à leur mérite.

    (et le coach qui fait rentrer le grand rasé, qui a dévié quasiment tout les ballons dont la passe dé sur le but, c'est plutôt bien vu).

    D'ailleurs si on regarde ces dernières années, plus d'une fois une équipe Belge se qualifie en fin de match, alors que c'est mal engagé vu la physionomie du match et le score.
    3 réponses à ce commentaire.
    Prestation plus que limite d'Anderlecht qui a refusé le jeu tout le match. En vingt ans, j'ai jamais vu les mauves jouer comme ça. A croire que Weiler voulait vraiment se faire sortir pour pouvoir se concentrer sur le championnat malgré le 2-0 à l'aller. A 80min de jeu, n'avoir toujours pas tirer au but contre ce Zenith (certes une bonne équipe mais loin du niveau d'il y a 3 4 ans), c'est scandaleux. Je sens la raclée au prochain tour...
    Neologist Niveau : DHR
    Vous avez La Gantoise pour y croire et qu'y sera un sérieux prétendant selon moi !

    En espérant pour vous que Genk se qualifie également même si je les vois plus difficilement passer le tour suivant.
    Weiler me sort par les trous mais je peux pas trop pester vu qu'il gagne plus ou moins....
    N'empêche faire monter Nuytinck moi je l'ai insulté de tout les noms en voyant le changement arriver et j'ai dû fermer sa gueule au 3-1 j'me suis senti bien con :p Moi ce que je peux pas blairer sous Weiler c'est que tu les entendras jamais dire qu'ils ont fait un match de merde y a toujours des points positifs, une belle envie blablabla
    3 réponses à ce commentaire.
    il est là le vrai ocean's eleven ! on troque juste clooney pour nuytinck
    Principino Niveau : DHR
    Gros HS mais Ranieri viré de Leicester..

    Aucune gratitude envers le mec qui a mené son équipe à un des plus grands exploits du foot moderne quand même, et qui était encore en course pour une qualif' en 1/4 de Champions. Alors ok en Premier League ils sont à la ramasse mais bon..

    Allez Leicester, ça retourne en Championship et fissa, ça ne sera que justice !
    Alors pour le coup j'suis assez surpris et choqué. Z'auraient au moins pu attendre de voir ce qu'aurait donné son parcours en CL. Ingratitude, le mot qui décrit parfaitement cette situation en effet.
    bestclic 2.1 Niveau : Loisir
    Un champion en titre aux portes de la relégation et qui pratique probablement le plus mauvais jeu de premier league, mérité tout simplement.
    2 réponses à ce commentaire.
    un pur scandale cette équipe d'anderlecht ou du moins la qualif
    On méritait juste de se faire sortir... Se qualifier de cette manière c'est honteux.
    valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
    Selon un patois sclessinois, je dirais mm "C'est tonteux"
    2 réponses à ce commentaire.
    United310 Niveau : DHR
    Et bé Anderlecht pas fameux... Mais on va pas se plaindre pour le coefficient belge!
    Ça reste une défaite donc ça ne change rien pour le coefficient. Anderlecht a juste une chance de prendre des points au prochain tour mais vu la prestation de ce soir, c'est pas gagné...
    JestroGoal008 Niveau : DHR
    Une qualification vaut aussi des points.
    Pour un 1/8ème de finale d'EL ? Je ne pense pas ou alors j'ai loupé un épisode.
    3 réponses à ce commentaire.
    Quelle déception pour Bilbao. Je n'ai pas vu les matchs, je ne sais pas s'ils méritaient la qualif ou pas, mais vu les joueurs qui composent l'équipe et ce qu'ils produisent régulièrement en liga, je m'attendais et j'aurais aimé les voir aller très loin.
    Au niveau individuel ils ont bouffé l'APOEL. Au niveau du collectif, le milieu ne s'entend pas très bien - tout du moins c'est impression qu'ils m'ont laissé - par rapport au milieu de l'APOEL qui se trouve facilement. Ils ont joué un peu avec le frein à main et l'APOEL s'en est bien sorti.
    1 réponse à ce commentaire.
    True Grit Niveau : DHR
    Vraiment déçu par Osmanlıspor, malgré leur nette domination sur l’Olympiakós avant le but grec, ils ont été incapables de marquer l’une de leurs innombrables occasions très claires : non sincèrement, Bifouma, Regattin, Webo ou Badou n’ont aucune excuse pour avoir gâcher les opportunités si explicites qui leurs ont été présentées, c’en est criminel à ce stade. Quel dommage étant donné qu’Osmanlıspor a pu maintes fois perforer les côtés grecs ou stupéfier la défense adverse de passes en profondeur. Concernant l’Olympiakós justement, Ansarifart et Leali sont vraiment bons, et ils ont su exploiter le changement de physionomie du match.

    L’impossibilité des joueurs d’Ankara à convertir les chances crées malgré une défense plutôt solide et une vraie hégémonie au milieu, capable de lancer des attaques redoutables via leur quatuor offensif, mais aussi leur fébrilité sur CPA, illustrent parfaitement la mauvaise passe dans laquelle ils sont actuellement en championnat.

    Par conséquent, ils ne peuvent sans prendre qu’à eux-mêmes et, quelque part, je ne suis pas si en colère : il s’agit de leur première expérience européenne (leur entraîneur s’affirme doucement mais sûrement et surtout discrètement comme une valeur sûre) et surtout c’est Osmanlıspor, le club factice appartenant au cinglé Melih Gökçek (un monstrueux mélange d’Erdogan et de Berlusconi).

    Tout l’inverse de Fenerbahçe face au FK Krasnodar hier, où une vraie crise peut désormais être déclarée. Les Sarı Kanaryalar ont délivré une prestation particulièrement pauvre malgré le pilonnage, stérile, de la cage russe. Les joueurs d’Advocaat semblent avoir le moral à zéro, incapables de débloquer une situation si ce n’est par la roublardise de Van Persie. C’est vraiment inquiétant pour la suite, seule la coupe domestique semble pouvoir sauver leur saison, et cela fait encore plus regretter Vítor Pereira.

    Enfin Beşiktaş sauve l’honneur des clubs turcs, en achevant le travail réalisé à l’aller en Israël. Mais alors que chez l’Hapoel Be’er Sheva les Turcs avaient su faire face avec maturité à cette surprenante équipe israélienne, pleine de bravoure, joueuse et solidaire, ce soir les Kara Kartallar ont été bien laxistes, et ont même failli retourner dans leur travers, à savoir être une équipe naïve incapable de garder le score. J’espère qu’ils iront le plus loin possible !
    Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
     //  22:24  //  Aficionado del Uruguay
    Note : 3
    Ouh la, mesure tes propos l'ami, des turcs qui pillonent des russes, attention... ;)

    Plus sérieusement, merci pour tes commentaires sur le foot turc que tu apporte à chaque résumé, comme notre ami chypriote @Yowie qui j'éspére ne tardera pas à venir nous louer le merveilleux exploit de l'APOEL ce soir...
    RAGNAGNALDO Niveau : CFA2
    Yep ! Merci à vous tous d'ailleurs :)
    True Grit Niveau : DHR
    Haha je n’y avais pas pensé !

    Et bien franchement merci de votre retour les gars : je t’avoue à mon tour Peñarol avoir appris énormément grâce à toi sur le foot uruguayen mais aussi d’Amérique latine, qui me fascine tellement mais que je ne connais hélas que trop peu !

    Chypriote, je me sens concerné à certains égards : le terrible Kâzim ou même le fameux Fatih Terim ont des racines chypriotes turques et ont représenté la Turquie à un moment donné ! Mais j’espère effectivement que Yowie pourra nous éclairer davantage sur cet exploit de l’APOEL !
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
    C'est vrai que les termes que tu emplois sont assez "agressifs" et tendancieux (surtout pour le résumé de la victoire de l'Olympiakos à Ancyre) ahaha

    Allez, un bon petit Olympiakos - Besiktas, avec une énième invasion grecque à Constantinople (après celle du PAO, PAOK et un final four de je ne sais plus quelle année) en huitème serait pas mal!

    En parlant de grecs à Constantinople. Des descendants de Phanariotes ont osé revenir s'installer dans la ville récemment ou il n'y a plus aucune trace d'une quelconque communauté grecque à Constantinople?
    Ahah merci les gars de penser à moi! C'est un honneur, je me sens adoubé dans ce forum.
    Pour être parfaitement honnête avec vous, je n'ai vu qu'un maigre résumé du match d'hier car je travaillais pour la fac, et j'en suis le premier déçu, surtout ayant vu le résultat. Mais ne vous inquiétez pas, on se retrouve la semaine prochaine pour les 8e de finale ;)
    Et oui, merci à vous aussi au fait! @ True Grit, @Peñarol, vous êtes peut-être plus calés dans votre domaine footballistique que moi, étant donné la taille modeste du football chypriote en Europe et dans le monde par rapport aux footballs turc et sud-américains que vous présentez si bien. C'est un régal ce forum!
    True Grit Niveau : DHR
    Alors vraiment je me suis relu et je ne vois pas, dans tous les cas ce n’était absolument pas mon but : et puis il n’y aurait aucune raison à ce que je cherche à descendre l’Olympiakós tant le club grec entretient de bonnes relations avec bon nombres de clubs turcs, en particulier les 3 grands d’Istanbul avec lesquels des rencontres sont régulièrement organisées. Je vais même jusqu’à dire que pour la culture du foot, je suis plus content que l’Olympiakós, un vrai club avec une vraie histoire, passe au détriment de l’artificiel Osmanlıspor.

    Alors par Phanariotes désignes-tu tous les Grecs ? Car les Phanariotes (de « Phanar », « Fener » en turc) formaient un groupe de familles byzantines (Komnenos, Angelos, Ghica...) qui après la conquête ottomane servirent la Sublime Porte dans l’administration à de hauts degrés.

    Pour les Grecs de Turquie, et bien la République n’a malheureusement plus grand-chose à voir avec l’Empire ottoman : même si les chiffres ne sont pas très exacts, des centaines de milliers estimés au début du siècle dernier, il n’y en aurait plus a minima 2,500, maximum 15,000 ; l’échange de populations de 1923 et les crises grecquo-turques ayant eu raison de leur présence.

    La grande majorité vivent à Istanbul, et sur les îles de Marmara. Après, il existe encore des villages épars autour de cette mer de Marmara, dans le Pontus (autour de Trabzon), sur la mer Egée et même en Cappadoce. S’ajoutent à ceux-ci, les crypto-grecs (ou Grecs cachés) très difficilement identifiables. Enfin et surtout, comme nous avons parlé la dernière fois, un grand nombre de Turcs aujourd’hui ont du sang grec, parfois même un parent ou grand-parent parfaitement Rûm (ou Grec de Turquie) : seulement, le nombre trop faible de Grecs fait que par les mariages intercommunautaires, ils perdent leur culture.

    Et comme tu l’as mentionné, cela fait une quinzaine d’année que des Grecs venant de Grèce, généralement ayant eu des ancêtres vivant en Turquie dans le passé, viennent s’installer en Turquie, à Istanbul et sur la côte égéenne. Je trouve que ce retour aux sources est une excellente chose, en revanche leur nombre est aussi difficilement identifiable. De même, beaucoup de Grecs des îles égéennes, à seulement quelques kilomètres des côtes turques, viennent chaque semaine vendre leur poissons, fruits et légumes en Turquie !
    True Grit Niveau : DHR
    Super Yowie, j'attendrai tes commentaires avec impatience !
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
    Oui, je parlais que des grecs (beaucoup d'arméniens hellénisés aussi) de ce quartier, qui ont eu un rôle important dans l'Empire Ottoman si je ne m'abuse.

    Pour faire court, je ne m'intéresse qu'à Constantinople (d'où mon emploi abusif alors que le nom est tombé en désuétude), ville qui me fascine et que je n'ai malheureusement pas encore pu visiter... Mais je compte aller à Istanbul sous peu.

    Ce qui s'est passé en 1923 avant l'échange de population (les deux côtés ont versés du sang) est bien trop triste pour en parler et ne m'intéresse guère.

    Merci pour les précisions.
    blue_army Niveau : CFA
    sinon l'ami j'avais peur pour les supporters israliens compte tenu de leur deplacement en turquie , comment ça s'est passé là bas en voyant le contexte du match ?
    True Grit Niveau : DHR
    Alors je m’étais déjà prononcé sur le sujet, en estimant sincèrement qu’il n’y aurait aucun problème. En effet, j’avais avancé qu’Israël était traditionnellement un allié de la Turquie mais que surtout, les diatribes anti-juives de l’AKP s’étaient évaporées depuis le renouement des relations entre les deux pays, voulus par Erdogan qui traite désormais le pays de nouveau comme un partenaire privilégié.

    Mais par-dessus tout, les supporters de Beşiktaş et le club lui-même ont la réputation d’être très ouverts, tolérants et fédérateurs (il y a quand même un joueur arménien dans l’effectif, tout comme le leader du groupe Çarşı). C’est vraiment un club avec une identité progressiste forte.

    Et pour revenir à ta question, les matchs, à l’aller comme au retour, se sont déroulés dans une atmosphère on ne peut plus convenable dans les tribunes (des supporters du Be’er Sheva était présents ce soir au Vodafone Arena et aucun trouble n’a pour l’heure et à ma connaissance été recensé), et tout autant respectable sur le terrain entre les joueurs : juste quelques accrochages banals communs à n’importe quel match. Non vraiment, ça aura été des matchs rien de plus normaux !

    En revanche, j’étais plus inquiet pour Osmanlıspor-Olympiakós, le club turc (traduction « Ottoman-Sport ») très proche du gouvernement se revendiquant clairement une identité « ottomane » (sauce AKP hein), conquérante et musulmane. D’ailleurs il n’y avait qu’à voir la façon dont les Gökçek père et fils (une famille de politiciens de l’AKP particulièrement véreux et sulfureux, et propriétaires du club) ont préparés la rencontre (dès les tirages au sort) à coup de poster sorti à l’effigie de l’entraîneur Mustafa Reşit Akçay, grimé en Mehmet II tombeur de Constantinople (et donc des Grecs), ou d’invocations divines. Chants religieux entendus régulièrement durant le match d’ailleurs, et dans lequel peu (pour ne pas dire pas) de femmes étaient présentes, soit l’inverse total de la Vodafone Arena où vous verrez des supportices de n’importe quel âge à la pelle et aucun slogans liés à la religion.
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
    "Le tombeur de Constantinople"
    C'est fou comment les turcs s'auto-congratulent (pour rester poli) de la prise de Constantinople (après 3 échecs).

    Une Constantinople en état de putréfaction avancée, ruinée, décimée par la dernière peste en date et dépeuplée (il y restait à peu près 40-50 000 habitants. Alors qu'à une époque, c'était une des plus grandes villes du "monde connue"), des quartiers entiers laissés en friche...
    Même la colonie gênoise (Péra - Galata) de l'autre rive de la Corne d'Or lui faisait de l'ombre.

    Une Constantinople abandonnée par la chrétienté alors que, pour reprendre le terme de l'époque, "l'Antéchrist" était à ses portes.
    Même si des guerres en Europe monopolisaient des armées susceptibles de venir en aide aux romains... Constantinople ne valait plus la peine d'être sauvée...

    Une Constantinople défendue par à peine 8 000 hommes mal armés dont la grande majorité n'étaient pas des soldats de métier mais des constantinopolitains muent par l'énergie du désespoir.
    Parlons pas des effectifs et de la "technologie" de pointe de l'armée de Mehmet II.

    Encore heureux qu'il ait pris Constantinople!!
    Je reconnais la symbolique forte de prendre Constantinople mais y a pas de quoi pavoiser non plus!
    True Grit Niveau : DHR
    Tu aurais préféré que je dise simplement « conquérant », qualificatif que Mehmet II avait acquis avant sa prise de Constantinople ?

    Bien vu, la sublime Constantinople était vraiment dans un sale état en ce mois de mai 1453. Néanmoins, les impressionnantes murailles de la ville, bien que moins entretenues, formaient encore un obstacle redoutable, très difficilement franchissable et parfaitement défendable même avec une poignée d’hommes ! On peut encore de nos jours apercevoir les murs qui malgré les siècles, sont toujours aussi colossaux.

    Preuve en ait, malgré les canons derniers cri de Mehmet II, il fallut cracher un nombre incommensurable de boulets pour entrevoir les premières fissures de la muraille extérieure. Pareillement, la forteresse byzantine était si ingénieusement bâtie que l’armée ottomane décida de passer ses navires de guerre dans la Corne d’Or (Haliç en turc) en…les faisant tirer par la terre !

    En plus de ce défi qui restait à être relevé, la prise reste comme tu le soulignes une symbolique forte : la fin d’un monde romain, qui existait depuis l’Antiquité, et d’une présence chrétienne en Orient ! Après, je suis le premier à dénoncer cette lubie de vouloir exploiter cette victoire à tout prix, comme l’a fait l’an dernier le gouvernement : c’est du pur chauvinisme, de la propagande d'état et d’un mauvais goût, d’un ridicule affligeant.

    Mais dis-moi cher amateur de Romane, d'où te viens donc cette fascination pour l'Empire byzantin ?
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
    Comme dit plus haut, je m'intéresse qu'à Constantinople à travers le temps jusqu'à la chute de l'Empire Ottoman. (Bien que mes propos peuvent laisser transparaître une légère turcophobie, ce n'est pas du tout le cas. Passionné à la base de la Grèce Antique, j'ai bien entendu un parti-pris pour blablabla).
    L'empire byzantin en lui-même ne m'intéresse pas tant que ça finalement!

    Comme pour Romane, ça a été un coup de foudre. C'est l'aspect multi-culturelle de cette ville qui m'a attiré vers elle.
    C'était le point de convergence de toutes les puissances des différentes époques.
    Notamment la période en 1204 et 1453 où les gênois et vénitiens (les Latins) y ont transporté leur "concours de celui qui a la plus grosse" au détriment des grecs (romains) et de la ville en elle-même.
    14 réponses à ce commentaire.
    He ben serieusement, la qualif d'Anderlecht je suis très content !!! après des années de frustrations et de honte contre le Zenith, quel plaisir de les éliminer de cette façon !! come on anderlecht
    Je suis content d'éliminer le Zenith mais de cette façon, franchement non...
    1 réponse à ce commentaire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  22:22  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 2
    Les Basques doivent encore se demander comment ils ont réussi à se faire sortir par une équipe chypriote valeureuse mais néanmoins inférieure...

    D'ailleurs bravo la cohérence chez So Foot ! Sur l'article "vers une fin de la domination espagnole", vous disiez (en référence au match aller) : "une victoire un brin chanceuse, tant les Basques se sont fait dominer par des Chypriotes loin d’être éliminés."
    Et sur cet article : "Dominé lors du match aller, l'APOEL Nicosie s'en était sorti miraculeusement avec une défaite 3-2."
    Heureusement que j'avais en partie vu le match aller pour savoir que l'Athletic avait dominé la rencontre parce que là, faut pas compter sur vous pour y comprendre quelque chose...
    Et donc Varsovie se trouve en Bulgarie messieurs.

    La tour de Pise... de Montréal !!!

    Les pyramides de Guadalcanal.

    Jean Michel Nulengéo.
    Neologist Niveau : DHR
    La Muraille de Chine de Syracuse
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
    Je savais que j'avais fait le bon choix en rejoignant la Bulgarie, agréable pays où les opportunités ne manquent pas et qui ne peut aller que de l'avant.
    Mais au point d'annexer la Pologne si rapidement, je ne m'y attendais pas.
    Un visionnaire, ce Totti Chianti!
    3 réponses à ce commentaire.
    Retour aux études pour l'auteur de l'article qui pense que Varsovie est en Bulgarie....
    C'est pareil. Tout ça c'est en Allemagne de toutes façons...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    De toute façon, les Syldaves, les Bordures tout ça, c'est pareil : des Ottomans soviétiques des Carpates de la mer Caspienne...
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
    On avance, les gars, on avance.
    C'est le vert, rouge, blanc du logo du Legia qui a du induire le stagiaire en erreur !
    4 réponses à ce commentaire.
    Après ces 2 matchs face à Tottenham Vanhaezebrouk confirme, si besoin est encore, qu'ilest vraiment un très bon entraineur, qui permet à ses joueurs de s'élever tactiquement. C'est vraiment bien organisé, et c'est payant, même si il y avait une différence de classe évidente ce soir.

    Il mériterait, si il le souhaite, d'entrainer plus haut.

    MAlgré tout, le pétage de plomb de Dele Alli coûte assez cher.

    ET un point sur un joueur:
    Foket j'ai le sentiment qu'il a les qualités pour être un latéral de très haut niveau. Sur certaines phases, j'ai l'impression que dans une plus grande équipe, il serait tout aussi bien à sa place. Il est très juste techiquement va de l'avant, sait "toucher" ses attaquants pour un appui, ou les lancer. Défensivement il me semble assez complet. Enfin peut être que je m'enflamme, mais en essayant d'être attentif à lui, je le trouve qu'il y a beaucoup de qualités.
    Sergi Bacca
    ça me fait marrer ceux qui critiquent la qualification d'Anderlecht sans avoir vu le match aller. le score aurait dû/pu être de 3 ou 4-1 à Bruxelles. tu peux voler une qualif sur un match mais en aller-retour, c'est déjà plus difficile!
    certes, le match d'hier n'était pas fameux de la part des mauves (c'est le moins qu'on puisse dire) mais ils y ont cru jusqu'au bout! n'oublions pas que le sporting a fait tourner son noyau sur ces 2 matches et qu'il passe contre une équipe nettement plus forte (mais à court de rythme, je sais!).
    bref, bravo à eux et aux autres représentants belges! en espérant qu'ils s'évitent en 1/8!
    Sergi Bacca
    finalement, c'est sans doute le nul miraculeux obtenu par Sainté chez eux qui a influencé le reste de la saison mauve en Europe: la boulette de Roef a précipité sa rétrogradation sur le banc avant son départ. sans ce match nul, anderlecht terminait très certainement premier du groupe et serait a priori (je ne sais pas si le coefficient des clubs aurait eu un impact sur le tirage) tombé sur MU, avec encore moins de chance de qualification.
    Jojotaquin Niveau : DHR
    "inquiétés par des Bulgares incapables"
    Dans le match Ajax - Varsovie, c'est laquelle des équipes qui est bulgare? :)
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
    Varsovie, on t'a dit.
    Depuis l'annexion de la Pologne, Varsovie est une équipe Bulgare au même titre que le CSKA Sofia, le Levski et Ludogorets...
    Pour l'Ajax, ce n'est qu'une question de temps.
    On s'occupe de l'Allemagne d'abord, puis c'est au tour des Pays-Bas.
    1 réponse à ce commentaire.
    Wilhelmeister Niveau : District
    " Si les Néerlandais n’ont pas réussi à se mettre à l’abri en doublant la marque, ils n’ont pas vraiment été inquiétés par des Bulgares incapables de se montrer dangereux dans le camp adverse. "

    Bon, les gars, ok, Warszawa c'est pas la panacée en matière de football. Mais dire que les Polonais sont des Bulgares, c'est risquer gros quand même...
    Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
    Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
    jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2
    Article suivant
    Le cœur vert