1. // Les restes du monde – Europe de l'Est

Le Zénith en père peinard, l'Ukraine sens dessus dessous

L'actu mensuelle des championnats d'Europe de l'Est et d'Europe centrale, c'est ici. Avec un Zénith toujours devant les clubs de Moscou, un Shakhtar décidément bousculé en Ukraine, le Sparta, Steaua et Ludogorets au top, le Dinamo qui tangue et la folie en Serbie.

Modififié
0 5

Russie – Premier-Liga


Depuis août, le Zénith gagnait tout à l'échelle nationale. Et puis il y a eu ce premier couac, une élimination en coupe par un club de D3, suivi d'un décevant nul à domicile face à la modeste formation d'Amkar Perm (avec un but du Français Thomas Phibel, formé à Lens et passé par la Belgique et la Pologne). Rien de bien dramatique néanmoins, Luciano Spalletti peut notamment compter sur la bonne forme de Danny (10 buts déjà depuis le début de saison, mais il est sorti sur blessure hier soir en C1 lors du nul face à Porto…). Après 15 journées, l'équipe de Saint-Pétersbourg compte 3 points d'avance sur le Lokomotiv Moscou (où évolue désormais Lassana Diarra) et 6 sur le Spartak, qu'elle affronte dimanche. Le CSKA arrive juste derrière et semble enfin se réveiller après un gros et long passage à vide. Huitième, le Kuban Krasnodar s'en tire mieux depuis l'éviction de Dorinel Munteanu, qui a été remplacé sur le banc par Viktor Goncharenko (ex-BATE Borisov). En revanche, Djibril Cissé a perdu sa place de titulaire. Le contraire de Chris Mavinga et Yann M'Vila, incontournables dans le 11 d'une équipe du Rubin Kazan en toute petite forme : une seule victoire lors des deux derniers mois et une douzième place provisoire.

Ukraine – Premier-Liga


C'est décidément un bien drôle de championnat ukrainien auquel on a droit cette saison. En tout cas, bien loin de ce dont on était habitué depuis quelque temps. Car le Shakhtar Donetsk semble bel et bien prenable cette fois-ci, ayant déjà subi 3 défaites lors des 15 première journées. C'est déjà plus que lors des deux dernières saisons réunies ! Le Metalist Kharkov en profite pour occuper toujours la tête, même s'il a été freiné dans sa progression le week-end dernier par Vorskla Poltava, qui a décroché le nul. À noter d'ailleurs que, fait rare (ou carrément inédit ?), aucune des cinq équipes de tête n'a gagné lors de la dernière journée. Soit respectivement le Metalist, le Shakhtar, Dniepropetrovsk, Tchernomorets et le Dynamo Kiev, où Benoît Trémoulinas est désormais relégué sur le banc. Ce top 5 se tient en 7 points.

Pologne – Ekstraklasa


Le Legia Varsovie compte déjà 4 défaites mais tient toujours solidement la tête du classement après 15 journées, avec 31 points. Le Wisła Cracovie et Gornik Zabrze, 28 points chacun, complètent le podium. Ces deux outsiders s'affrontent vendredi soir à Zabrze, tandis que le Legia jouera deux jours plus tard à Lodz.

République tchèque – Gambrinus Liga


Le Sparta est toujours aussi costaud cette saison : meilleure attaque, meilleure défense, invaincu en 13 journées et 7 victoires en autant de matchs disputés à domicile. De quoi compter une solide avance sur la concurrence. Deuxième avec 7 points de retard, le Viktoria Plzeň peine à enchaîner les week-ends après avoir disputé la Ligue des champions en semaine. À voir si ce sera encore le cas samedi contre le Mlada Boleslav après sa défaite mardi à domicile contre le Bayern (0-1). À noter que le Slavia Prague n'est qu'à un petit point de la zone rouge…

Hongrie – NB I


Le leader Videoton est au point mort, ayant subi deux défaites de suite lors des deux dernières journées, contre Honved et la lanterne rouge Kaposvari Rakóczi. Résultat, la concurrence en profite pour grappiller son retard : Debrecen est deuxième à 1 point, Diosgyor troisième à 3 points, Ferencváros quatrième à 5 points et le tenant Györ Eto septième à 7 points.

Croatie – Prva HNL


Le Dinamo Zagreb vit une saison pénible. Leader par défaut (la concurrence, Hajduk Split en tête, n'étant pas non plus dans une forme éblouissante), le club de la capitale aux huit titres de champion consécutifs a déjà changé deux fois d'entraîneur depuis cet été. Nommé début septembre, Branko Ivanković n'a tenu qu'un mois et demi en poste avant de se faire évincer le 22 octobre et d'être remplacé par l'ancien joueur Zoran Mamic, pour qui c'est une première expérience sur un banc. Souhaitons-lui bien du courage…

Serbie – Super Liga


Une fois n'est pas coutume, le championnat serbe a pas mal buzzé ces derniers jours avec les images folles du dernier derby entre l'Étoile rouge et le Partizan, marqué par le barbecue que les supporters du Partizan ont allumé en tribune… Sur la pelouse en tout cas, ce fut nettement plus tristoune avec une courte victoire de l'Étoile rouge 1-0, qui lui permet de revenir à 1 point seulement du leader Partizan. Après 11 journées, le Partizan compte 21 points, l'Étoile rouge 20 et Vojvodina 20 aussi.

Youtube

Roumanie – Liga I


Le Steaua Bucarest est premier avec 29 points, suivi d'Astra Ploiesti (26 points), de Petrolul Ploiesti (26 également) et de Pandurii Târgu Jiu (23). Le classement actuel paraît encore relativement serré, mais il est trompeur : Steaua a un match en retard à disputer par rapport à son dauphin et deux par rapport à la grande majorité des autres équipes. Il faudra surveiller les deux prochaines journées, le leader affrontant successivement Pandurii Târgu Jiu le 23 novembre et Petrolul Ploiesti une semaine plus tard.

Bulgarie – A PFG


Tenant du titre et révélation de la Ligue Europa, Ludogorets sera encore l'équipe à battre cette saison en Bulgarie. Et ça s'annonce difficile, comme en atteste le récent 4-0 infligé au Slavia Prague. Pour l'instant, seul Litex Lovech réussit à rester au contact (Ludogorets compte 37 points, Litex 34). Dimanche, le choc entre le CSKA Sofia, actuel troisième avec 29 points, et Ludogorets s'apparente au match de la dernière chance pour l'équipe de la capitale dans sa tentative de revenir dans la course au titre.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SoFoot, si vous souhaitez vraiment assister à un match à ambiance bouillante c'est le moment de venir en Pologne ! Le Gornik a un super public et les clubs de Cracovie sont des grands malades !
+1 pour le Slavia Prague en Bulgarie.
J'étais au match du Sparta Prague samedi, franchement j'ai bien kiffé l'ambiance. Pas une tuerie mais le virage ultra chante bien, pète du fumis et sort les tifos. Bien sympa ;)
Quand à leur arrière gauche, Costa, il est vraiment bon, quand je vois l'OM qui se balade avec un Morel en C1 ...
Quand on voit le comportement des Serbes dans le stade je n'attend qu'une chose:L'euro 2016
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
Tremoulinas et Cissé sur le banc, Mavinga et M'vila titulaire chez le 12ème... Tous passés par l'EDF ou les espoirs. Cocorico !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5