1. //
  2. // Zénit St-Petersburg

Le Zénith en flammes

Modififié
6 15
Hulk et Axel Witsel doivent se demander ce qu’ils foutent là. Les deux recrues phares de Saint-Pétersbourg, décriées au possible depuis le début de saison, sont le symbole des guerres intestines du champion de Russie.

Après l’embrouille du Brésilien avec coach Spalletti, c’est au tour du Belge de se faire furieusement taquiner. Contre le Milan mardi, Witsel se prenait la tronche, lui, avec Igor Denisov, meneur de la fronde contre les énormes salaires des deux immigrés. « Dans le vestiaire, la situation est restée calme. Personnellement, je suis heureux d'être toujours bien intégré dans le groupe » a confié l’autre Belge du Zénith, Nicolas Lombaerts. Une réflexion qui en dit long sur la fracture dans le vestiaire.

Le journaliste du Het Nieuwsblad, François Colin, s’inquiète ce jeudi de cette situation : « Witsel est prisonnier de ses émoluments dorés. Son salaire mirobolant (environ 3 millions d'euros) et le taux d'imposition à 13% ne sont même pas les principaux problèmes. Quel club, dans l'état actuel des choses, serait disposé à mettre 40 millions sur la table pour l'enrôler ? » explique-t-il.

Plus grave encore, la prétendue dimension ethnique que prend l’intégration foirée des deux cracks : « Le fait que Witsel et Hulk ne soient pas acceptés est imputable à leur salaire, mais sans doute aussi à leur couleur de peau. Le Zénith est considéré comme l'un des clubs les plus xénophobes, à qui l'on a reproché de ne jamais acheter de joueurs de couleur. »

Un contexte qui rend les regrets difficiles à esquiver.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Imbécile heureux Niveau : District
Qui veut un hulk a -50 % ? c'est les soldes en Janvier
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Note : 1
C'est vrai que le Zénit n'a jamais eu beaucoup de joueurs "de couleur" quand tu compares au CSKA ou au Spartak et plus récemment à l'Anzhi...
En même temps, ils ont dû se renseigner sur le club avant de signer. Ils savaient où ils mettaient les pieds.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Messi voulait jouer !
6 15