1. //
  2. // Quarts
  3. // Galles-Belgique (3-1)

Le Welsh reste sur l'estomac des Belges

Bien que favorite et plus talentueuse, la Belgique s'est cassé les dents sur le pays de Galles. Un collectif soudé, généreux et réaliste qui peut raisonnablement croire en ses chances de finale le 10 juillet. Chris Coleman is on fire.

Modififié
4k 138

Pays de Galles 3-1 Belgique

Buts : A.Williams (30e) Robson-Kanu (55e) et Vokes (85e) pour les Gallois // Nainggolan (13e) pour les Belges

Le talent ne suffit pas. Après la Croatie, éliminée par le Portugal alors qu'elle avait illuminé la phase de poules, c'est la Belgique qui l'a appris à ses dépens contre le pays de Galles. Il y avait pourtant une entame haut de gamme, une finition magistrale – la lucarne de Nainggolan – et la présence d'un dernier rempart implacable, Thibaut Courtois face à Neil Taylor. Pourtant, l'équipe de Marc Wilmots n'a pas su tuer un adversaire a priori moins brillant, exception faite du Galactique Gareth Bale. Les hommes de Chris Coleman ont fait le dos rond quand c'était nécessaire, planté des banderilles quand ils le pouvaient. Et Hal Robson-Kanu s'est même transformé en Lionel Messi gallois le temps d'une action. On pourrait parler d'alchimie pour expliquer la présence du pays de Galles – première phase finale d'un Euro – dans le dernier carré face au Portugal. C'est aussi une question d'état d'esprit : une équipe à l'image de son public, qui ne lâche rien et ne ménage aucun effort.

Williams répond à Nainggolan


Sous un climat britannique qui a priori est censé plaire aux Gallois, c'est la Belgique qui décoche les premières flèches avec un Thomas Meunier qui monte beaucoup et des attaquants qui percutent. Sur un décalage pour Romelu Lukaku à gauche, le centre de l'avant-centre belge trouve Yannick Ferreira Carrasco. Mais le joueur de l'Atlético de Madrid peine à se mettre dans le sens du but et voit sa frappe repoussée par Wayne Hennessey avant que celles de Meunier puis Eden Hazard ne soient contrées par la défense (7e). Avertissement sans frais pour les hommes de Chris Coleman, au contraire de la biscotte pour Ben Davies (5e) et surtout de la mine en lucarne de Radja Nainggolan un peu avant le quart d'heure de jeu (13e, 0-1). Le bijou du milieu de terrain de la Roma concrétise l'emprise des Diables rouges sur le jeu, mais ouvre paradoxalement une séquence de possession galloise. D'abord bénigne, mais les Britanniques deviennent progressivement plus incisifs avec une frappe d'Aaron Ramsey (24e), puis un tir puissant de Neil Taylor sur un centre en retrait du Gunner (26e). Heureusement pour la Belgique, Thibaut Courtois a la main ferme. Mais il ne peut rien cinq minutes plus tard quand sa défense oublie Ashley Williams au marquage sur corner. Le capitaine gallois catapulte le ballon au fond et relance les débats (31e, 1-1). Les hommes de Marc Wilmots ont laissé la possession à leur adversaire et le paient cher. Et peinent à reprendre la main, puisque le premier acte se conclut sur un tir contré de Ramsey (43e) et une tête cadrée de Robson-Kanu (45e+1). À mi-parcours, l'esprit gallois tient tête au talent belge.

Robson-Kanu et Vokes douchent les espoirs belges


Au retour des vestiaires, Marc Wilmots a décidé de muscler son entrejeu : exit Ferreira Carrasco, Marouane Fellaini fait admirer sa touffe au public de Pierre-Mauroy. Un choix gagnant puisque les Diables rouges mettent le pied sur le ballon et squattent devant les cages d'Hennessey. Sur un centre parfait de Meunier, Lukaku décroise trop sa tête (49e), puis De Bruyne envoie une belle frappe du gauche juste au-dessus (51e) avant qu'Hazard n'en envoie une autre juste à côté du poteau après avoir repiqué au centre joliment (52e). Mais les coéquipiers de Gareth Bale ont raison de faire le dos rond dans cette grosse période belge puisque que sur un centre de Ramsey, Robson-Kanu, dos au but, réalise un geste de grande classe pour s'extirper du trio Meunier, Denayer, Fellaini et ajuster Courtois (55e, 2-1). La surprise est en marche et n'est pas loin d'être quasi assurée quelques minutes plus tard avec une sortie aérienne laborieuse de Courtois, pas loin de profiter à Williams (61e). Alors que chaque corner devient une angoisse, les Belges peinent à inquiéter l'arrière-garde galloise : un pétard mouillé de De Bruyne sur coup franc (65e), une tête de Fellaini de peu hors cadre (75e), ou encore une frappe mal ajustée de Witsel (80e). Wilmots joue donc son va-tout en faisant entrer Michy Batshuayi dans les derniers instants du match. Mais c'est son homologue gallois Sam Vokes, entré quelques minutes plus tôt, qui tue le match en décroisant magistralement sa tête sur un centre au cordeau de Chris Gunter (85e, 3-1). La Belgique est pliée, les Gallois joueront leur place en finale contre le Portugal, histoire de confirmer qu'ils sont désormais la meilleure équipe de la péninsule britannique.

Par Nicolas Jucha, au stade Pierre-Mauroy (Lille)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Finalement, la leçon de cet Euro c'est que toutes les sélections qui s'annonçaient elles-même favorites (alors qu'elles n'ont jamais rien réalisé en compétition hein) se sont faites calmer bien avant le dernier carré : belges et anglais, depuis toujours, vous êtes surcôtés.

Bien fait pour vous.

Pour le reste, se dire qu'on va avoir Galles ou Portugal en finale de cet Euro reste une horreur.
ruudvannistelrooy Niveau : DHR
La France est menée, égalise et gagne.
L'Islande est menée, égalise et gagne.
Le Portugal est menée, égalise et "gagne".
Le Pays de Galle est menée, égalise et gagne.

Il semblerait qu'une égalisation soit psychologiquement fatale pour l'équipe qui la subit.
Toon Eastman Niveau : National
Note : 3
"Comment foutre la chance d'une vie en l'air" Volume 1 par Marc Wilmots. A paraitre ce samedi 2 juillet dans toutes les bonnes librairies.

Merci a tout les spectateurs présent à la grande soirée de promotion en ce vendredi soir.

A noter que toutes les personnes ayant pré-commendé recevront en bonus "L'art de la carte débile" par Marouane Fellaini.
floyd pink Niveau : CFA
Je suis tellement content du resultat, principalement pour une chose, le coaching de Wilmots. Quel honte ! Un scandale ce changement à la mi temps. Je suis persuadé qu'ils sont en finale sans ce changement qui n'avait aucun sens, surtout que la première mi temps de la Belgique n'avait rien de catastrophique. Et mettre De Bruyne sur un côté...
Et quelle envie des Gallois. C'est juste trop horrible que Ramsey soit suspendus. Quel bonheur orgasmique ça serait si malgré ça ils arrivent à sortir cette prétendue équipe du Portugal...
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
JOE ALLEN EN DEMI-FINALE PUTAIN
Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
ILOVEBAYERN lundi 27 juin // 02:17

Je pisse à la raie de tous les faux supporters, de tous les détracteurs de l'équipe... Et quand bien même j'éjacule dans l'oreille de vos grands mères... ma prose a à peu prêt autant de cohérence, que vos critiques totalement mesurées à l'encontre de nos diables rouges




Nos raies t'embrassent tendrement.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Note : -2
Arbitrage de merde. Un péno et un CF a l’entrée de la surface oublié
Wilmots qui fait de la merde (pour quoi faire Fellaini putain). Nos blessés en défense qui nous coutent très chers... Quel gâchis putain.

Dire qu'on a marqué en premier, le plus dur contre eux.
Dire qu’on a éteint Bale quasi tout le match. Pour se faire violer par Williams et Robson Kanu…

Je vais vomir puis dormir
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 3

- Allo Maman, c'est Jakie, viens m'chercher! Je m'suis fait Quart-Jacker. Oui, Quart-Jacker, j'ai rien su faire. Viens m'chercher, j'suis au bout du rouleau!
Quelle fierté cette victoire ! Pffouh quel frisson !

Extrêmement honoré de cette performance, l’alchimie de Coleman est géniale, la faroucheté celtique est là !

Ça va être dur sans Ramsey au prochain match, mais qui sait tout est possible !

Tiens on a bien entendu l’hymne gallois-breton ; certains cherchaient d’autres exemples de pays chantant leur hymne en cours de match.

Cymru am byth !
La victoire galloise ne souffre d'aucune contestation, malgré des décisions arbitrales contraires (absolument mineures selon moi).

Les belges ont trop rapidement arrêté de jouer après leur joli but et un bon début de match.
Les joueurs ont reculé et Wilmots a accentué cet état de fait en faisant rentrer de manière tout à fait inexplicable Fellaini en seconde période.

Les gallois ont fait preuve d'une maturité collective totalement absente de chez les belges. Quand on voit les quarts de finalistes, on remarque que les belges formaient la seule équipe qui n'était justement pas une équipe.
Il arrive un moment où ne pas être capable de fournir un style de jeu pérenne et se reposer sur autre chose que les exploits individuels n'est pas suffisant.

A côté de ça, les gallois ont montré absolument l'inverse des belges. Le but de Robson Kanu, en plus d'être beau, montre parfaitement ce que ce joueur a proposé pendant tout le match : un style de jeu rustre, mais un crochet assez impressionnant pour quelqu'un de cette envergure.

Sinon, pour ceux qui se sont gentiment moqué de Gunter avant l'Euro, voilà :

http://www.sofoot.com/gunter-pourrait-r … 23540.html
Note : 1
Je sais pas qui est le pire coach entre Hodgson et Wilmots mais ce changement à la mi-temps est FA-BU-LEUX. Vouloir reprendre le ballon en mettant Fellaini et décalant ton numéro 10 à droite c’est du haut-niveau.

Remarquable performance des gallois sinon, ils ont bien plus que Gareth Bale avec Ramsey et Allen + une bonne défense ça peut aller au bout. Dommage pour Ramsey suspendu contre le Portugal cependant
volontaire 82 Niveau : CFA2
"Merci Seigneur d'avoir exaucé ma prière .Ta réponse est bien là .je t'avais demandé de punir les belges .Étant donné qu'ils ont pioché nos espoirs congolais, enfin qu'ils puissent défendre le drapeau belge "

J'adore lire les commentaires sur le facebook de l'équipe.
Petit proverbe à l'encontre de certains belges qui se voyaient trop beaux après la raclée contre la Hongrie:
c'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens
:)
Message posté par Spé6man
Finalement, la leçon de cet Euro c'est que toutes les sélections qui s'annonçaient elles-même favorites (alors qu'elles n'ont jamais rien réalisé en compétition hein) se sont faites calmer bien avant le dernier carré : belges et anglais, depuis toujours, vous êtes surcôtés.

Bien fait pour vous.

Pour le reste, se dire qu'on va avoir Galles ou Portugal en finale de cet Euro reste une horreur.


lol je comprends pourquoi tes commentaires sont censurés toi. Tu as dû sortir de belles cagades du même genre pour en arriver là.
Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 3
La finale est avancée à demain les mecs, faites gaffe !

Bordel, qui aurait misé sur la présence du Portugal ou du Pays de Galles en finale, c’est chaud ! Gros début de match de la Belgique, mais ce torchage et la qualité des buts gallois, pouah !

Va falloir se rendre le match facile contre l’Islande, sinon on va en chier nous aussi !
Je me faisais hier la réflexion que les gallois avaient fait 4 points sur 6 face aux belges et que ça sentait moyennement bon pour les belges.

Epatante équipe galloise homogéne , volontaire et formidablement sympathique.

A l'opposé le classique dogme de l'échec dans un sport co , le fameux combo de la muerte:addition d'individualités plus coach inepte.

Bravo aux gallois et énorme gadin pour les belges.

PS:j'ose espérer qu'on va s'éviter la fameuse analyse dite "du poivrot" avec recherche immédiate d'un bouc émissaire alors que l'échec est collectif (toujours) chapeauté par un des pires coachs de l'histoire qui intégrera le "hall of shame" à la fin de sa carriére de bonimenteur.
Cafu crème Niveau : DHR
Message posté par Payetazo>>>ElFiasco
ILOVEBAYERN lundi 27 juin // 02:17

Je pisse à la raie de tous les faux supporters, de tous les détracteurs de l'équipe... Et quand bien même j'éjacule dans l'oreille de vos grands mères... ma prose a à peu prêt autant de cohérence, que vos critiques totalement mesurées à l'encontre de nos diables rouges




Nos raies t'embrassent tendrement.


Ah putain j etais en train de chercher son message! Bien vu gros !
Ravière Pastauré Niveau : National
Note : 3
Putain, si Bale tape Ronaldo en demi... Ça serait tellement drôle.
Ca t'apprendra Wilmots à jouer avec Fellaini. Ce coaching ultra bidon, incroyable.


Putain Ramsey, pourquoi a-t-il fallu que tu fasses cette main pourrie?
Homme du match pour moi, 2 passes décisives (même si Kanu fait un super enchaînement), une activité de fou avec intelligence. Il va cruellement manquer en 1/2.

J'espère qu'on aura un concours de CF entre Bale et Ronaldo. La différence devrait être... amusante.
La Belgique j'y ai cru...2 fois meme, on ne m'y reprendra plus! Trouvez vous un coach les mecs et lancez un avis de recherche pour KDB!
Bien joué les gallois! Y a quelqun pour me depanner de la 0.9 pour que je ne m'endorme pas devant la pu...le match contre le Portugal svp?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4k 138