Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48 heures chrono

Un bijou de Sofiane Boufal, une mine de Gonçalo Guedes, les valises bien pleines de Liverpool et Everton, le premier triplé de Memphis Depay, un derby stambouliote, Nantes sur le podium et Tony Vairelles dans la chanson. Un week-end faste, donc.

Modififié

Vendredi 20 octobre


19h55 : Non, Neymar et sa clique ne s’apprêtent pas à affronter Nîmes. Ce sont bien les joueurs du Stade brestois qui foulent la pelouse du stade des Costières, maillot jaune sur les épaules, en l’honneur du Tour de France qui passera dans la cité bretonne l’été prochain. Suffisant pour jouer comme les Parisiens ?


20h41 : D’une jolie madjer, Julien Lopez montre la voie au Paris FC face à Valenciennes. Bien lancés par cet hommage au nouveau sélectionneur de l’Algérie, les Parisiens s’imposent finalement 3-2 et grimpent sur le podium. Vivement le derby en Ligue 1 !


21h33 : Mené 1-0 par Montpellier à la pause, le Stéphanois Romain Hamouma explique au micro de Canal+ Sport les raisons de la première période calamiteuse de son équipe : « On a commencé dans une tactique. Après, on a changé, mais je crois qu’on n’a pas compris comment il fallait exactement se positionner. » Ceci explique cela.

21h40 : Après sept mois de silence, Majeed Waris fait à nouveau parler ses talents de buteur. Sur la pelouse d’Orléans, le Lorientais plante le pion qui offre la victoire aux Merlus. Waris est magique.

21h49 : Bon, bah les Brestois ont perdu leur partie de Puissance 4 à Nîmes (4-0). La bonne nouvelle, c'est qu'ils n'ont pas sali ce beau maillot jaune.


22h36 : Après Paris (0-0), Monaco (1-1) et Nice (2-0), au tour de Saint-Étienne de se casser les dents contre Montpellier. Les Héraultais bouclent leur marathon infernal par une victoire dans le Chaudron (0-1). Que celui qui avait prédit que Benjamin Lecomte n'encaisserait qu'un but sur ces quatre matchs lève le bras !


22h46 : À Valenciennes, l'équipe de France féminine prend sa revanche sur l'Angleterre, son bourreau du dernier Euro qui l'avait battu sur le même score (1-0). Merci à Viviane Asseyi (89e), qui permet d'offrir aux Françaises un troisième succès en trois matchs depuis l'arrivée de Corinne Diacre. Quelqu'un a des nouvelles d'Olivier Echouafni ?


Samedi 21 octobre


10h : L’heure du café, du croissant et de l’interview de Marco Verratti dans L’Équipe. Le milieu de terrain du PSG revient sur son été mouvementé et confirme avoir eu envie de quitter le club de la capitale : «  Je n’étais pas certain qu’on était une équipe avec de grandes ambitions. Je suis sincère : cette année, pour la première fois depuis cinq ans, je me suis demandé si je devais continuer ici.  » Pas mauvais, ce croissant.

13h42 : À Stamford Bridge, Pedro décide de lancer le jeu du « à qui le plus beau but ce week-end ? » L'attaquant de Chelsea met toutes les chances de son côté avec une frappe enroulée qui heurte le poteau gauche avant de se loger dans les cages de Gomes. Avantage Pedro.

13h45 : L’heure de la sangria, des tapas et de la déclaration de Mariano Rajoy. Le Premier ministre espagnol demande la suspension de Carles Puigdemont, le président de la Catalogne, et de ses vice-présidents et déclare l’application du tant redouté article 155 de la Constitution mettant sous tutelle la région catalane. Ambiance.

14h14 : À 1500 kilomètres de Londres, Fayçal Fajr participe lui aussi au jeu initié par Pedro. Le joueur de Getafe opte pour une magnifique reprise de volée. Avec cette friandise, l'ancien Caennais mérite tout sauf une égalisation de Levante quatre minutes plus tard...


14h43 : Présent au stade Bollaert-Delelis pour assister à Lens-Reims, Tony Vairelles se confie sur son avenir. L’ancien Lensois annonce au micro de beIN Sports avoir des projets dans la musique. Objectif Coachella 2018.

15h23 : Chelsea a souffert, mais finit par battre Watford (4-2) en fin de match grâce à deux anciens Marseillais : Michy Batshuayi, auteur d'un doublé, et César Azpilicueta, lui aussi buteur. Les supporters de l'OM les plus superstitieux se disent que cela ne peut rien augurer de mauvais un week-end de Marseille-PSG.


17h50 : Première défaite de la saison pour Manchester United chez l'ogre Huddersfield (2-1).


19h13 : Sur mute depuis son départ du Benfica, Gonçalo Guedes a retrouvé du son à Valence. Une semaine après avoir inscrit un bijou contre le Betis, le joueur prêté par Paris a remis ça contre l'autre club de Séville, le FC. Double crochet, missile, ficelle. Valence éclate son adversaire (4-0) et les supporters du PSG comprennent que, 30 millions, c'était cadeau.



19h38 : Corentin Tolisso permet au Bayern de revenir à hauteur de Dortmund. L’ancien Lyonnais profite de la 100e passe décisive de Thomas Müller pour planter son deuxième pion de la saison.


20h12 : Boudé par Mauricio Pellegrino qui l’a confortablement installé sur le banc de touche, Sofiane Boufal n’a eu besoin que de quatre minutes pour se lancer lui aussi dans la course au plus beau but du week-end. Après un raid solitaire depuis son propre camp, l’ancien Lillois offre les trois points aux Saints. Plaisir d'offrir.


21h04 : Carles Puigdemont se montre plus offensif que les joueurs du Barça face à Málaga. En réaction au discours de Mariano Rajoy, le leader séparatiste catalan dénonce « la pire attaque » contre sa région depuis la dictature franquiste, mais se refuse à prononcer le tant redouté mot « indépendance » . Moins déterminés que les 450 0000 manifestants pro-indépendance qui ont envahi les rues de la cité catalane en fin d’après-midi, les joueurs d’Ernesto Valverde s’imposent au bout de l’ennui face à l’épouvantail de la Liga (2-0).

21h06 : Angers-Toulouse (score final 0-1) : le stade Raymond-Kopa est plongé dans le noir, la faute à une coupure d'électricité. La panne a duré 10 minutes selon EDF, mais 90 d'après les supporters angevins.

21h49 : Pour fêter les 66 ans de Claudio Ranieri, les Nantais décident de battre Guingamp (2-1) et de grimper sur le podium.


22h34 : Après treize succès d’affilée en championnat, le Napoli bute sur son dauphin, l’Inter, qui a pu compter sur un Yann Karamoh auteur de zéro minute irréprochable.



Dimanche 22 octobre


12h25 : Du foot à la politique, il n’y a qu’un pas. À l’instar de George Weah encore en lice pour la présidence du Liberia, Kakha Kaladze, un autre ancien de l'AC Milan, s’est lui aussi investi dans la politique de son pays. L’ancien international géorgien vient d’être élu maire de Tbilissi, après avoir été un temps ministre de l’Écologie. À Paris, Mamadou Sakho fait toujours office de favori pour succéder à Anne Hidalgo.

14h46 : Dimitar Berbatov a fait des émules. Six ans après son geste d’anthologie face à West Ham, le Bulgare a donné des idées à David Neres, joueur de l’Ajax. Malheureusement pour le Brésilien de 20 ans, cette fois, il n'y a pas but. Une pensée pour le défenseur de Feyenoord tout de même.

Vidéo



16h22 : Ça n’est pas un bouillon de culture, mais un bouillon tout court qu'Everton a pris contre Arsenal. Face à des joueurs déjà à terre après la déconvenue lyonnaise de jeudi, les Gunners n’ont pas fait dans les sentiments, et en ont planté cinq (2-5 score final). Après avoir compté les jours, Ronald Koeman peut maintenant compter les heures avant que ses dirigeants ne lui disent comme Menelik en son temps : « Bye bye » .

16h39 : La tête de Philippe Hinschberger n’a pas résisté à la neuvième défaite de Metz, samedi face à Dijon. Le Messin est le premier coach de Ligue 1 à faire ses cartons. À qui le tour ?


16h50 : Ils avaient laissé filer les trois points face à Marseille dimanche dernier. Cette fois-ci, à l’Allianz Riviera, les Strasbourgeois n’ont pas laissé la victoire s’échapper (1-2). Ce revers est le troisième d’affilée en Ligue 1 pour les Niçois. Après un long vol dans les hauteurs de la Ligue 1 lors du dernier exercice, les Aiglons n’arrivent pas à s’élever au-delà des pâquerettes cette saison.

18h14 : À plus d’une demi-heure de la fin du temps règlementaire, Harry Kane met un point final à la victoire des Spurs contre Liverpool (4-1). Depuis trois matchs, les Reds sont frappés d’amnésie et ne savent plus comment gagner en Premier League. Pochettino et ses joueurs ont bien deux ou trois tuyaux.


18h25 : Derby stambouliote oblige, les supporters du Galatasaray ont mis les petits plats dans les grands pour la réception du Fenerbahçe. Rocky est donc du côté de Gomis cet après-midi, pour tenter de mettre KO Valbuena et son équipe. Où est Adrian ?


18h26 : Memphis ne croise personne sur sa route ce dimanche à Troyes. Après avoir déjà fait trembler les filets par deux fois un peu plus tôt dans la rencontre, Depay s’offre le premier triplé de sa carrière sur une panenka. Bertrand Traoré et Mariano Diaz prennent aussi part au festival (0-5).



19h48 : À onze contre dix pendant plus d'une heure, la Juve s'en va éclater l'Udinese 6 à 2 et recolle à trois points du Napoli.

20h20 : Rocky n’a pas servi à grand-chose. Malgré l’ambiance électrique, Galatasaray et Fenerbahçe livrent un 0-0 bien fade.


21h17 : Luiz Gustavo et sa frappe du gauche des trente mètres enflamment un Vélodrome déjà chaud bouillant. Pas forcément le Brésilien qu’on attendait.


21h34 : Le PSG respecte la thématique imposée par l'OM : égalisation d'un Brésilien – Neymar – et du pied gauche.

21h34 : Un peu plus d’une mi-temps, voilà ce dont a besoin la Lazio pour anesthésier Cagliari. Dans le rôle des anesthésistes, Ciro Immobile par deux fois et Bastos. Cette quatrième victoire de rang permet aux Romains de rester au contact de la Juve, de l’Inter et du Napoli.


22h38 : Florian Thauvin redonne l’avantage aux Phocéens. À dix minutes du coup de sifflet final, les flûtes sont sorties, le champagne est au frais, l’OM tient son premier succès contre Paris depuis six ans !

22h52 : On remballe tout ! Neymar expulsé, Dani Alves resté à la maison, personne n’est là pour venir disputer le coup franc à Cavani, qui peut tranquillement arracher le match nul à Marseille dans les arrêts de jeu.


22h54 : Laurent Paganelli tend le micro. Adil Rami ouvre la bouche : « Ça fait chier, ça fait chier, ça fait chier. »



Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 75 Hier à 14:14 La statue de Falcao 30 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
À lire ensuite
L'équipe type du week-end