Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48 heures chrono

Un week-end qui sent les fêtes : un petit Jésus, des médailles offertes au peuple français, des gavages de buts et des débats interminables. Prenez place, la séance diapo est lancée.

Modififié

Vendredi 15 décembre :


18h35 : Bernard Caïazzo et Roland Romeyer sont en place. Le tandem qui dirige l’AS Saint-Étienne a réuni les journalistes en salle de presse pour exposer un plan de relance du club en trois points : la recherche d’un investisseur afin de retrouver « un rang européen » , « taper dans le haut niveau » au mercato, ainsi que l’arrivée probable d’un manager général. Présentement, les Verts sont à la recherche d’un premier succès depuis le 14 octobre dernier.

20h51 : Trois minutes de jeu à Geoffroy-Guichard, un silence pèse dans le stade aux trois quarts vide (les kops ont été fermés à cause des débordements dans le derby) : Djibril Sidibé vient d’ouvrir le score pour l’AS Monaco devant une défense en mousse. Ça commence bien.

21h58 : 2-0 pour Monaco ! Fabinho a marqué, les Stéphanois demandent un hors-jeu à l’instar de leur capitaine, Stéphane Ruffier, qui se précipite vers l’arbitre assistant pour lui souffler à l’oreille : « Oh, ils sont deux seuls Monsieur l’arbitre. » Amaury Delerue, aka le Pierluigi Collina du pauvre, dégaine un carton rouge sévère. De là à justifier le pétage de câble de Roland Romeyer... Tel le cheikh Ahmad al-Fahad al-Sabah un soir de France-Koweït, le président de l’ASSE veut faire annuler le but et descend sur le terrain en furie pour vilipender l’arbitre. Julien Sablé est obligé de le calmer, Romeyer doit se faire raccompagner par le stadium manager. Ah, au fait, il n'y avait pas hors-jeu sur le but de Fabinho.

23h : Les Verts se sont fait déchirer 4-0, la soirée pourrie continue aux abords du stade, avec des affrontements entre CRS et près de 200 supporters. Quatre policiers sont blessés par des jets de pavés, notamment. Sans fumigènes, ni gaz lacrymogènes, la bagarre fait rage aussi en Domino’s. Derrière le duo de tête Reims/Nîmes, le Havre AC, le Stade brestois, l’AC Ajaccio et Paris FC ne se quittent plus. Les quatre équipes, qui ont gagné, sont à égalité sur la troisième marche du podium à la mi-saison ! En somme, voilà des prétendants aux barrages qui pourraient envoyer valser l’AS Saint-Étienne en Ligue 2 au printemps prochain. En attendant, l'ASSE risque gros.




Samedi 16 décembre :


10h : « J’aime le terrain, j’aime gagner un match, j’aime avoir peur de ce qui va se passer. À chaque fois que commence un match, j’ai peur. Et c’est cette même peur que quand je jouais. » Diego Simeone raconte son plaisir par la trouille dans un long entretien pour L’Équipe Mag. « Et celui qui me dit : "Comment ça, tu as peur ?" Eh bien, si, j’ai peur. Parce que la peur te rend meilleur. La peur te rend rebelle. La peur te fait rester en alerte. Être tranquille, c’est toxique. (...) Le meilleur état mental d’un footballeur, c’est quand il a peur. »

13h54 : Les mains derrière les oreilles, Hallelujah, il vient d’ouvrir son compteur cette saison ! Sans doute que Christian Benteke a eu peur de se faire lourder en Championship au prochain mercato. Crystal Palace met le couvercle sur la hype Claude Puel à Leicester : 0-3 pour les Eagles à l’extérieur.

16h : Le stade de Stoke se retrouve plongé dans la nuit. Une coupure d’électricité retarde d’une heure la réception de West Ham par les Potters. La vérité, c’est que Mesut Özil accapare toute la lumière avec cette reprise de volée clinquante pour assurer l'essentiel face à Newcastle (1-0).


16h55 : L’Inter a gagné le derby de Milan, l’Inter a accroché le Napoli et la Juve sur leurs terrains respectifs, mais l’Inter se fait déguster façon Lasagna bolognaises. Kevin, de son prénom, a marqué le premier des trois buts d’Udinese à Giuseppe Meazza. 1-3, la série d’invincibilité des Nerazzurri prend fin lors de cette 17e journée. Et l'Inter descendra bientôt du trône d'Italie.


17h12 : ALERTE INFO : la région Provence Alpes Côte d’Azur devient région Sud. Pourquoi ? Parce que l’acronyme PACA serait « trop dévalorisant » . Plutôt bien valorisés, en revanche, ce sont les membres du gouvernement. Selon les déclarations de patrimoine publiés par la Haute Autorité, douze ministres sont millionnaires. À commencer par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ex-DRH chez Danone, qui déclare huit millions d’euros. Après tout, ce n’est grosso modo qu’un tiers de l’option d’achat fixée par l’AC Milan pour M’Baye Niang...


17h20 : Ce vieux briscard de Mark Nobles rallume la lumière à Stoke. Il marque sur penalty pour son 300e match de championnat avec les Hammers. West Ham va faire disjoncter son hôte. Victoire 3-0. À croire que le courant passe mieux depuis l’arrivée de David Moyes sur le banc.


17h22 : OH SVEN, IL LA SORT ! On joue la dernière minute du temps additionnel à Stuttgart, et le gardien du Bayern, Sven Ulreich, sort le penalty d’Akolo. Le Bayern s’impose 1-0 grâce à son portier bis.

18h25 : Trois énergumènes déboulent d'une bouche d'égout au Roazhon Park. Alors qu’Edinson Cavani vient de retrouver le chemin des filets en plantant le troisième but parisien, des Tortues Ninja débarquent sur la pelouse pour retrouver leur acolyte Kylian « Donatello » Mbappé. Garde à vue pour eux.



18h39 : La reprise en pleine lucarne qui va bien, avec ce 115e but, Marek Hamšík égale le record de Diego Maradona ! Et hop, le Napoli, vainqueur 3-1 du Torino, est le nouveau leader de la Serie A.


19h50 : Champions du monde, mon frère ! Le Real Madrid est largué en Liga, mais pose son postérieur sur le toit du monde. Comme la saison passée, les Merengues remportent la Coupe du monde des clubs. Surprise, c’est Cristiano Ronaldo qui a marqué le but de la victoire (1-0) face à Grêmio, à Abou Dabi.


20h15 : Tel un Thomas Voeckler dans une échappée pyrénéenne caniculaire, Valence commence sérieusement à tirer la langue. Deuxième défaite en trois matchs à Eibar (2-1). La faute à un banc de touche limité.

20h23 : Dans la baie de San Francisco, des lions de mer ont attaqué des nageurs par trois fois en une semaine. À 8000 km de là, si l’on remonte le canal de la Mersey qui débouche dans la mer d’Irlande, un requin a encore fait un massacre : c'est la sharkteam de Pep Guardiola. Manchester City dérouille Tottenham 4-1 avec un immense Kevin De Bruyne. 16e victoire consécutive en Premier League. Les dents de la mer, le remake.




20h32 : But au stade de l’Aube ! Hein ? Quoi ? La balle n’aurait pas franchi la ligne ? Pourtant, la montre de Monsieur Letexier a sonné...

20h43 : Après avoir validé deux fois le but, l’arbitre du match ESTAC - Amiens annule finalement sa décision. Ce dernier s’est ravisé quand le capitaine amiénois, Thomas Monconduit, a menacé de déposer une réserve. Et pour cause : la balle n’a jamais franchi la ligne, comme l’atteste la vidéo vue par les Amiénois et l’arbitre délégué au bord de touche. Conclusion : la goal-line technology n’est définitivement pas fiable.


20h50 : Le DFCO mène 3-0 face au LOSC à la mi-temps, et se dirige vers sa septième victoire de la saison. Avec la manière et les félicitations de Miss Languedoc-Roussillon.



21h55 : LE FC METZ A GAGNÉ ! Frédéric Hantz obtient sa première victoire à Montpellier (1-3), là où il s’était fait jeter l’hiver dernier. La peur de la Ligue 2, c'est puissant. À Strasbourg, La Meinau fête la victoire contre Toulouse (2-1) devant 30 000 personnes en liesse. Beau.


22h59 : #LaConquêteDeRienDuTout Tony Yoka démonte le troisième punching ball de sa carrière professionnelle sur décision de l’arbitre au deuxième round. En face, c’était Ali Baghouz, 278e mondial. À quand un adversaire digne de ce nom ?

00h15 : Elle étudie le droit et vient du Nord-Pas-de-Calais. Maëva Coucke, 23 ans, est élue Miss France 2018 et se voit comme « le porte-parole du féminisme, de la mise en valeur des femmes » . Miss Languedoc-Roussillon termine dans le top 12. Que la Gardoise se console : dans quelques mois, elle sera aux premières loges de la remontée en L1 du Nîmes Olympique.


Dimanche 17 décembre :


3h15 : 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 16 secondes plus tard, François Gabart rentre à la maison à plus de trente nœuds au moment de couper la ligne. « Oulala ! » Un peu, oui : depuis 2004 et le record de Francis Joyon, la barre est passée de 72 à 42 jours. Joyon (2004 et 2008), Ellen MacArthur (2005), Thomas Coville (2016) et donc Gabart : les héritiers d'Alain Colas gardent le cap.

Alain Chamfort - Manureva

7h46 : Il est né à Mâcon, mais il a une dégaine de surfeur. Antoine Griezmann a le vent en poupe, les alizés le poussent tout droit vers le Port Vell, selon le Mundo Deportivo qui révèle un déjeuner entre Bartomeu et la famille Griezmann pour « apporter la touche finale à l'accord » de transfert entre Madrid et Barcelone.

14h13 : La manita atomique du jour vient de Rotterdam : le Feyenoord baffe le Sparta (0-7), qui se sépare dans la foulée de son coach Alex Pastoor. #TeamFragiles

14h18 : Malgré près de 70% de possession, l'AC Milan se fait corriger à Vérone (3-0). Ça valait le coup de mettre un frère Donnarumma dans les bois et l'autre sur le banc.


15h01 : Et 20/20 qui font 2/2 : avec son sans-faute au tir, Martin Fourcade imite Justine Braisaz (19/20 au tir) en remportant le mass start de l'étape française de Coupe du monde de biathlon. Présent au Grand-Bornand, Romain Bardet estime lui que l'affaire Chris Froome affecte la crédibilité du vélo et souhaite « d'éventuelles sanctions (...) dans les meilleurs délais » . Pour pouvoir aussi triompher au pays ?

15h01 : Pour la première fois depuis 69 matchs, l'adversaire du Celtic va triompher en Premiership : avec le doublé de Milinković qui porte le score à 4-0, le Heart of Midlothian est parti pour faire tomber les lads de Brendan Rodgers. Crazy.


16h12 : Deux buts dans les arrêts de jeu de la première période, deux penaltys et un petit dernier pour conclure : les Gazelles de Bruges galopent sur le corps des Mauves d'Anderlecht et mettent le champion en titre à treize points.

16h42 : Le foot est en deuil : apparemment, Kaká s'apprête à rentrer au séminaire.


16h49 : 19e coup franc direct en carrière pour Pjanić et premier but italien de Matuidi : la Ligue 1 de Turin s'impose à Bologne et s'intercale entre le Napoli et l'Inter.

17h05 : Trois frappes cadrées, deux buts, victoire 2-1 : chez le 19e de Premier League, José fait du Mourinho.


17h08 : 83 minutes, huit buts, nul 4-4 : à la HDI Arena, Hanovre et Leverkusen font de la Bundesliga.

17h16 : Sur le terrain comme sur Twitter, le FC Nantes fait dans le clinique : victoire 1-0 sur un penalty de Sala contre Angers, headshot sur Pierre Ménès quelques minutes plus tard. Campeurs.


18h17 : Le principal pourvoyeur d'offrandes bordelais entre enfin en jeu. Mais Malcom n'aura pas assez d'une demi-heure de jeu pour mettre le feu à l'Allianz Riviera, et Bordeaux se retrouve tranquillement 15e de Ligue 1. Ce qui reste toujours mieux que Saint-Étienne, Toulouse et Lille.


18h37 : One, two, three, viva la Turquie : triplé pour Ryan Babel en moins d'une heure, le Beşiktaş dérouille Osmanlıspor (5-1).

18h56 : Le bras est levé, l'antijeu proche. Dans la nasse, Lacrabère s'arrache pour porter le score à +2, avant que Leynaud sorte une dernière parade : 23-21, LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE DE HANDBALL. Bravo les meufs !


19h19 : Coutinho, Lovren, Salah, Firmino. Cherchez l'intrus ? Même pas : tous buteurs, les Liverpuldiens coulent Bournemouth (0-4).

20h23 : Dans le CFC, Ménès rumine froidement sa vengeance en qualifiant le community manager du FC Nantes de « mec boutonneux qui n'a pas fini sa puberté » . Les clichés ont le cuir solide.

22h32 : Ça joue à Bergame ! Période des fêtes oblige, Atalanta et Lazio se goinfrent de buts et régalent les tifosi (3-3). Miam.


22h33 : Clásico dans six jours ? Désolé pour toi, Deportivo.

22h49 : L'OL peut dire un dernier grand merci à Joël Bats. Son poulain s'est mué en étalon dominant les Olympiques de ses arrêts. Une grosse performance pour une belle dernière. Ciao, l'artiste.





Par Florian Lefèvre et Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 78
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
dimanche 20 mai Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 90
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end