Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Premier Soccer League

Le vuvuzela banni des stades sud-africains ?

Modififié
Le vuvuezla, célèbre instrument de musique (ou de torture auditive, c'est au choix) qui a rythmé la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, est au cœur d'une polémique qui pourrait, à terme, sonné le glas de sa bruyante existence.

Toujours en vogue au pays de Nelson Mandela, le vuvuzela est de plus en plus utilisé comme arme de poing sur les terrains de football. Les fans des Orlando Pirates, déçus du résultat nul de leur équipe sur la pelouse de l'équipe du Amazulu FC au début du mois d'avril, ont ainsi lancé leurs instruments en direction de Roger De Sá, le coach. Une semaine plus tard, un autre spectateur, furieux de la décision de l'arbitre d'exclure un joueur lors d'un match de championnat entre Lamontville Golden Arrows et Kaizer Chiefs, s'est immiscé sur le pré vert et a cogné le juge de la rencontre avec sa trompette de la mort.

« Notre règle est de bannir toute arme dangereuse des stades de football, a déclaré Derek Blanckensee, le manager général du foot sudaf à l'agence Reuters. Si les vuvuzela deviennent une arme dangereuse, alors nous nous en occuperont. »


Un mal pour un bien, finalement.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Raúl, prince du désert