1. //
  2. //
  3. // Lazio Rome/Bologne

Le vrai Nino, c’est lui

Basta Fernando Torres, le nouveau Nino s’appelle Gaston Ramirez. La nouvelle perle du football uruguayen s’est établie à Bologne en Italie, et régale les tifosi de sa folle technique depuis deux saisons. Pourtant, Gaston est encore un inconnu pour beaucoup. La faute à une équipe pas vraiment sexy, établie dans le ventre mou de Serie A. Mais gare au décollage prévu cet été, si le ciel est dégagé.

Modififié
Le visage d’un filou, le regard moqueur de ces gosses qui cavalent dans la rue à la recherche d’une connerie. Et cette espèce de retenue, de timidité devant une caméra, laissant entrevoir les yeux du gamin qui, justement, se serait fait choper après une énième bêtise. Oui, du haut de ses 21 ans, Gaston Ramirez porte bien son surnom. Niveau football, en revanche, gare à traiter El Nino de la sorte. Car dans le vieillissant Calcio, le bambin se fait un malin plaisir à détourner les murailles. Trop rapide, trop technique, trop dribbleur. Bref, trop fort là où il est. A Bologne, il joue ses plus belles gammes depuis deux saisons, ayant montré une capacité d’adaptation étonnante pour un talent sud-américain. En à peine un an, Gaston est passé du statut d’extra-communautaire tout jeune et perdu à celui de star montante. Au rayon des nouveaux cracks de Serie A, Gaston figure en tête de gondole, au côté des Jovetic, Lamela and co. Mais il doit cependant payer le prix de sa situation géographique. Bologne est en effet un petit club végétant en bas de tableau. Pas très vendeur. Et pourtant.

Bologne, plaisir du jeu et tradition

Tout commence en Uruguay, petit bled coincé en Amérique du Sud, terre de champions. Lui débute à 15 ans dans la section jeune du plus titré des clubs du coin, le Penarol de Montevideo. Julio Ribas, qui l’a lancé dans le grand bain, se souvient d’un gosse surdoué : « Malgré sa jeunesse, il avait déjà les qualités qu’on lui connaît aujourd’hui. De la vista, le sens du but, l’explosivité, l’esprit de sacrifice… Je l’ai aligné dès ses 18 ans. Beaucoup m’ont critiqué pour ce choix, car il y avait des joueurs expérimentés au sein de l’effectif, mais j’étais convaincu de son talent. Et il a vite fait taire ses détracteurs. Résultat, l’année suivante il a contribué au titre du club. » 23 matchs et six buts plus tard, le numéro 10 songe à l’Europe. Et accepte le défi de Bologne à l’été 2010. Dans la cité d’Emilie-Romagne pourtant, il ne se bat pas dans la course au titre comme en Uruguay. Les Rossoblù viennent de terminer 17ème au forceps, dans un climat pesant. Le club est embourbé dans une belle dette et l’ingérence à la tête du club (5 présidents en 3 ans, ndlr) n’aide pas forcément. D’autant que ces problèmes se répercutent directement sur les joueurs. Bien beau quand ils touchent leur salaire mensuel.

Bref, un climat malsain. Mais pour un gamin en apprentissage et en quête de temps de jeu, Bologne reste le top. « Il a fait un excellent choix en allant à Bologne, un lieu pour grandir tranquillement, un club historique en Italie. D’autant qu’il y a un grand respect envers les Uruguayens » continue Julio. En effet, il y aussi une autre logique dans ce choix. On a tendance à l’oublier, mais Bologne a glané 7 titres de champion. Dans les années 30, c’était la meilleure équipe d’Italie. Et surtout, à cette époque-là, évoluaient au club pas mal d’Uruguayens, rentrés depuis dans la légende. Raffaele Sansone et Francisco Fedullo sont les meilleurs exemples, 15 autres ont perpétué la tradition depuis. Gaston a choisi, pour 3 millions d’euros le transfert est bouclé. Tout timide lors de sa présentation, il balbutie quelques phrases dans un italien maladroit. On en retient une en particulier : son modèle c’est Riquelme. Le Renato Dall’Ara attend de voir.

« Bientôt chez un grand d’Europe »

Le public ne s’attendait pas forcément à voir le gamin de 20 ans percer direct. Mais Alberto Malesani, coach de l’époque, n’a pas vraiment le choix. Ce n’est pas un mystère, Bologne mise alors tout ce qu’il a sur le seul Marco Di Vaio. La tactique est simple, balancer des ballons sur son crâne dégarni en espérant qu’il claque. L’arrivée de Gaston changera la donne. Positionné plus en 9 et demi qu’en 10 pour faire parler son sens du but, l’Uruguayen s’éclate. Le peuple rossoblù adhère, le divin chauve est soulagé. La complémentarité du duo est appréciable et Bologne file vers le maintien malgré les nombreuses pénalités distribuées (une nouvelle fois) au cours de la saison. Qu’importe, à l’heure d’une politique imposée d’exportation de ses talents, crise oblige, l’Italie découvre une nouvelle perle. L’été dernier est logiquement mouvementé. Vraies-fausses déclarations d’agents, du joueur, intérêts multiples en Italie (Juventus et Fiorentina) et ailleurs (Liverpool). Au final, le gamin reste. Et même mieux, il prolonge son contrat d’un an jusqu’en 2016. Et s’il ne participe pas à la Copa America qui voit l’Uruguay remporter le titre, la rumeur fait son trou : le futur de la Seleccion, c’est lui.

Alors Gaston revient de vacances bien disposé à continuer sur sa lancée. Il distribue des caviars, des coups de gonfle en lucarne, les illuminations fusent : cette madjer sublime contre la Fiorentina en est la parfaite illustration. Numéro 10 sur le dos, il agace les défenseurs, prend des coups. En bon sud-américain surdoué techniquement, il abuse un peu des dribbles, avec un rictus enfantin perpétuel. Il s’amuse. Et après un début de saison catastrophique (4 défaites sur les cinq premiers matchs), Bologne se relance. A cette heure, le club ne compte qu’une seule défaite en 2012. Et s’est fait une réputation de casse bonbons. Le Milan AC (2-2), l’Inter (0-3) et dernièrement la Juve (1-1) en ont fait les frais. Bologne a empêché la Vieille Dame de reprendre la tête de la Serie A mercredi dernier. Et devinez quoi ? C’est Di Vaio qui a marqué, sur une passe lumineuse du Nino. Bologne profite de chanter sa nouvelle idole, sans trop se faire d’illusions. A la fin de la saison, Gaston Ramirez devrait bouger. La Juve et Liverpool sont toujours sur les rangs, Manchester City et le FC Barcelone le suivent désormais. Coïncidence ou pas, les Rossoblù seraient sur le point de recruter Marti Riverola, un jeune Catalan de la Masia… « C’est malheureux pour Bologne, mais ils ne pourront pas le conserver longtemps. Il partira pour un grand d’Europe et connaîtra la même réussite. La seule chose à laquelle il doit penser désormais, c’est d’être encore plus pro de jour en jour, et remercier Dieu pour la chance qui lui a été offerte » résume le bienveillant Julio. Au final, peu importe l’endroit où il posera ses valises. Gaston a du temps devant lui. Après tout, il n’est encore qu’un gamin, non ?

Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


niño ....c'est pas compliqué pourtant,Nino c'est Ferrer,ou Rota
"Tout commence en Uruguay, petit bled coincé en Amérique du Sud"
Un tout petit peu plus de condescendance s'il vous plaît?

Sinon, pour vous répondre: Non, le futur de la Celeste, ce n'est pas lui. Il n'est honnêtement pas aussi transcendant que vous le laissez penser, et au milieu, il y a Lodeiro, à peine quelques mois plus âgé,, dont le champ d'action couvre à peu près tout ce que fait Ramirez, et qui lui est supérieur.
reynald pedros Niveau : District
pas d'accord!! meme si Lodeiro est tres bon aussi je pense que Ramirez est bien meilleur mais ils ont pas tout a fait le meme profil non plus..pour l'avoir vu jouer plusieur fois au stadio Renato Dall'Ara il est spéctaculaire !
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
Blaise m'a tout dit