Le voyage mouvementé des amateurs de Pontivy

Modififié
8 1
C'est un voyage dont ils se souviendront longtemps.

Samedi dernier, à Tahiti, les joueurs de Pontivy (CFA2) se sont qualifiés pour le huitième tour de Coupe de France, en s'imposant 6-5 face aux locaux de l'AS Pirae, au terme d'un match complètement fou.

Après une bonne douche, ils ont pris le chemin de l'aéroport avant de prendre place à bord du vol 65 d'Air France. Un voyage retour dont ils se souviendront longtemps.

Après quelques heures de vol, l'avion a été dérouté vers Salt Lake City en raison d'une alerte à la bombe. «  On a décollé de Los Angeles. Après deux heures d'avion, on a vu le personnel s'affoler. On a senti que quelque chose se passait. J'ai vu une hôtesse de l'air qui pleurait, j'ai compris que c'était grave et l'avion a fait demi-tour vers Salt Lake City » a expliqué l'entraîneur Nicolas Scourzic pour Ouest-France.

Évacuée de l'appareil, l'équipe du Morbihan va patienter pendant plus de quatre heures dans l'aéroport de la ville avant de pouvoir repartir. «  Pendant que les chiens fouillaient l'avion, on a tous été mis en quarantaine et on a été interrogés par le FBI, poursuit-il. Ils n'ont rien trouvé dans l'avion, donc il fallait repartir, mais plusieurs de mes joueurs ne souhaitaient pas remonter dans cet avion. Ils nous ont un peu forcé la main... » a confié le coach au quotidien régional.

Plus de peur que de mal.

TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Va mourir avec ta notation pour dégénérés égocentriques et autres censeurs anonymes...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 1