1. //
  2. //
  3. // FC Séville-Espanyol

Le voyage initiatique de Sampaoli

On l’annonçait à Marseille, à la Lazio, à la tête de la sélection brésilienne ou même au Qatar. Jorge Sampaoli a finalement posé ses bagages au FC Séville. L’occasion pour Sampa de découvrir la Liga, un championnat qu’il avait patiemment observé en 1998, alors qu’il n’était qu’un backpacker en galère.

Modififié
Pour ceux qui ont suivi la sélection chilienne et son jeu flamboyant de la Coupe du monde 2014 à la victoire à la Copa América 2015, ou plus encore pour les puristes qui ont veillé jusque tard dans la nuit pour voir le football total de son Universidad de Chile quelques années auparavant, la nomination de Jorge Sampaoli sur le banc du FC Séville n’est que justice. Justice et pas mal d’excitation aussi à l’heure de voir ce que le sosie de Patrick Bosso a dans le bide. C’est le moment de savoir si l’homme a les épaules pour affronter le crash test de la Liga. S'il peut passer l’épreuve du feu qui fait qu’un bon entraîneur sud-américain peut devenir grand en Espagne. Une épreuve réussie récemment par Berizzo ou Simeone, mais ratée par tant d’autres techniciens du continent, Bielsa compris. Les attentes sont hautes, et succéder à Unai Emery n’est pas tâche aisée. Ses trois premières rencontres officielles (Supercoupe d'Europe contre le Real Madrid, Supercoupe d'Espagne aller-retour contre le Barça) se sont soldées par autant de défaites, avec déjà huit buts encaissés. Pas forcément la meilleure façon de commencer l'aventure sévillane.


Mais au-delà de ces premiers échecs, l’homme de Casilda, une petite ville argentine de la province de Rosario, a déjà réussi un pari : il va revoir l’Espagne, ce pays de cocagne où il était parti sur un coup de tête pour observer les entraînements des clubs de Liga. Un voyage fou, entrepris sans moyens, mais plein d’illusions.

Galérer, voir, analyser


Nous sommes en 1998, Jorge Sampaoli approche déjà la quarantaine. Depuis des années, il galère à concilier une vie professionnelle tristounette et sa passion du football :
« J’avais la certitude d’être au mauvais endroit. Je n’ai jamais pensé renoncer au football, j’étais prêt à sacrifier n’importe quoi, mais pas le football. » Jorge Sampaoli
« J’étais employé dans une banque de ma ville, Casilda. À ce moment-là, c’était difficile. J’avais le temps de ne rien faire. À la fin de ma journée à la banque, je sautais dans ma caisse et j’allais entraîner à Rosario, où j’avais commencé à coacher des petites équipes, puis je retournais à Casilda. Cent vingt kilomètres dans la journée » , se souvient-il. Un galérien, donc, mais aussi un homme plein d’illusions qui refuse de croire qu’il passera sa vie derrière un guichet : « J’avais la certitude d’être au mauvais endroit. Je n’ai jamais pensé renoncer au football, j’ai pensé renoncer à la vie plus qu’au football. (Rires) Non, j’étais prêt à sacrifier n’importe quoi, mais pas le football.  »


Alors, pour accomplir ses desseins, l’homme à la casquette finit par tout plaquer et décide de partir en Espagne, avec son sac à dos. Un périple qui lui coûte toutes ses économies, comme le raconte son beau-frère à la Tercera : «  À cette époque, Jorge travaillait à la Banque Provincia. Il n’avait pas beaucoup de moyens et il a dépensé toutes ses économies pour payer ses billets. Il était capable de ne pas manger pendant un mois pour se payer le voyage. » Le but du jeu ? « C’était un voyage initiatique, on a vu plein de choses, des méthodes de travail européennes, l’idée était d’analyser, comparer les façons de travailler, préparer l’avenir. On est allés écouter et voir. Observer et analyser, rien de plus ! »

Auberges de jeunesse et club péruvien


Son ami Jorge Decio, qui deviendra son préparateur physique, est de la partie. Le frère de celui-ci, Hermes, joue alors à Alavès et peut héberger ses compatriotes pendant quelque temps.
« On a tout fait en train, un peu à l’arrache comme des backpackers. On dormait dans des auberges de jeunesse, les sous n’étaient pas nombreux et il fallait gérer ça intelligemment pour pouvoir rester le plus longtemps possible. » Hermes Decio
Le voyage commence donc par le confort du Pays basque, où, grâce à Hermes, ils peuvent assister aux entraînements, discuter avec le staff. Désireux de voir un match mais sans le sou, Sampaoli et Decio réussissent à gratter une entrée pour Athletic Bilbao-Real Madrid à San Mamés, encore grâce aux bons offices du joueur d’Alavés : « Rafael Alkorta était un copain, et je lui demandé s'il pouvait avoir des places pour mon frère et son ami » , racontait Hermes Decio dans la Tercera. La suite du voyage est moins facile, les deux compères doivent composer avec le peu d’argent dont ils disposent : « On a tout fait en train, un peu à l’arrache comme des backpackers. On dormait dans des auberges de jeunesse, les sous n’étaient pas nombreux et il fallait gérer ça intelligemment pour pouvoir rester le plus longtemps possible. »


Un petit mois au final, un mois à se lever aux aurores, à bouffer du football toute la journée, à roder autour des centres d’entraînement pour établir des contacts : « À la Real Sociedad et à l’Espanyol, on a rencontré des gens qui nous permettaient d’entrer dans les centres d’entraînement, nous montraient ce qu’ils faisaient, et à partir de là, on a pas mal appris sur nos propres méthodes de travail.  » Un apprentissage qui, à son retour en Argentine, conforte Sampa : il sera un jour à la tête d’une grande équipe, il a le feu sacré en lui et tant pis si pour cela il doit passer par des chemins de traverse ou débuter avec un modeste club péruvien. À cinquante-cinq ans révolus, Sampaoli a réussi sa mission. Comme un bras d’honneur à ceux qui lui disaient, voilà dix-huit ans : « Jorge, il faut que tu continues à bosser à la banque, tu ne peux pas tout laisser tomber pour le football. Tu vas tout quitter, tu vas tout perdre, ne fais pas cette connerie !  »

Par Arthur Jeanne Propos de Sampaoli recueillis par AJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Pragmatique Niveau : CFA2
Mes prévisions pour la saison :

Real Madrid champion, Barcelone second.Séville s'empare de la troisième place, l'Atletico est quatrième.Valence retrouve un rang plus conforme à son statut en étant cinquième.l'Athletic Bilbao, toujours sérieux à la sixième place.

En dehors de ça, l'Espanyol Barcelone réalise une bonne saison en se plaçant dans le premier tiers.A contrario, Villareal déçoit légerement.Le Celta Vigo ne pourra réitérer la belle saison de l'an passé mais assurera la première moitié de tableau.Malaga en fera également parti.

Les Léganès et Osasuna vont descendre, accompagnés par Gijon.
Un excellent entraîneur, qui connaît très bien le football. Séville est idéal pour lui. Il faudra vraiment suivre cette équipe cette saison, on risque de ne pas s'ennuyer au Ramon Sanchez Pizjuan.
Ouah je ne connaissais pas son histoire mais c'est vraiment blufant d'oser ça à déjà 40 ans.
A partir de 30 ans la pluspart des gens cherche déjà un petit taf planqué pour une petite vie tranquille et monotone le tout en disant qu'ils veulent faire de grandes choses mais sans jamais rien faire pour y arriver.
Message posté par Pragmatique
Mes prévisions pour la saison :

Real Madrid champion, Barcelone second.Séville s'empare de la troisième place, l'Atletico est quatrième.Valence retrouve un rang plus conforme à son statut en étant cinquième.l'Athletic Bilbao, toujours sérieux à la sixième place.

En dehors de ça, l'Espanyol Barcelone réalise une bonne saison en se plaçant dans le premier tiers.A contrario, Villareal déçoit légerement.Le Celta Vigo ne pourra réitérer la belle saison de l'an passé mais assurera la première moitié de tableau.Malaga en fera également parti.

Les Léganès et Osasuna vont descendre, accompagnés par Gijon.


Valence finira jamais 5ième, ils ont perdu tous leurs meilleurs joueurs et ils arrêtent pas de dégringoler depuis l'arrivée de Lim. Un football moins pire que l'an passé peut être mais pour la cinquième place faut pas oublier Bilbao, Villarreal qui a fait un super mercato, et le Celta pour voir s'ils confirment. Ce Valence là n'a pas le niveau d'un 5ième de Liga.

Perso quand on voit la régularité du Barça en championnat depuis Guardiola je les vois en premier favoris, suivit de l'Atlético, qui joue mieux que le Real depuis 3 ans maintenant, les Blancos donc, pour la 4ième place Séville ou Villarreal, 5ième place Villarreal ou Séville, 6ième place Bilbao, le reste...

Côté relégué difficile à dire, les 3 promus parce qu'ils devront hausser sérieusement leur niveau comme tous les promus chaque années, Málaga, Eibar, et Las Palmas. L'Espanyol s'ils continuent comme l'an passé peut y prétendre, puis voilà. 7 clubs en tout.
Ce troll sur Bielsa est incroyable. Si Berizzo est un grand d'Espagne, Bielsa peut entre au Panthéon (ou alors, les mecs de Bilbao sont des aveugles).

PS : je ne remets pas en compte le talent d'entraîneur de Berizzo hein
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)