Le vestiaire montpelliérain en colère contre Hantz

Modififié
1 6
Les joueurs de Montpellier sont remontés.

D’après L’Équipe, plusieurs cadres du groupe ont exprimé leur incompréhension à Frédéric Hantz. Le vestiaire montpelliérain reproche au staff d’avoir maintenu l’opposition au cours de laquelle Casimir Ninga s’est gravement blessé, alors que de nombreux joueurs avaient exprimé leur lassitude physique. En bon capitaine, Vitorino Hilton s’est fait le porte-parole de ses coéquipiers auprès de l’entraîneur. Le coach du MHSC va devoir gérer la colère de ses joueurs, en plus de devoir gérer l’absence de son buteur.

Nul doute que si la gronde persiste, Loulou Nicollin s’occupera de faire revenir le calme dans le vestiaire montpelliérain. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Barton_fink Niveau : DHR
Avec Bielsa ou Sampaoli ils feraient tous une grève de la faim pour protester de l'intensité des entrainements..
VascoVince Niveau : DHR
Donc les mecs jouent un match par semaine au max (à Montpellier), et font un entrainement de 2-3h 5/7, et ils en peuvent plus.
Ils sont au courant que c'est leur métier ?

Ca me rappelle l'année de la descente à Lens, où Runje n'appréciait pas de se faire conspuer ironiquement par le publique ("allez les chèvres") avait déclaré "on se crève le cul pour vous, fils de putes"...
https://www.youtube.com/watch?v=9D92akK9X7o

On vit sur la même planète mais on est pas du même monde...
Trop peu d'infos pour vraiment avoir un avis. Si effectivement Hantz a pousser jusqu'aux limites physiques l'entrainement, il a une part de responsabilite. Si le malaise vient purement du vestiaire, c'est encore plus complique pour lui.
zinczinc78 Niveau : CFA
C'est comme les mecs qui veulent continuer le match de Five après 1h30 de mjeu. On dirait qu'ils attendent que quelqu'un se fasse une cheville pour arrêter.
C'est Courbis qui doit rigoler, lui qui limite au maximum les matches amicaux et les oppositions pour éviter une blessure bête.
Bernardo Fabinho Niveau : DHR
Javais lu dans la bio de Roy Keane ( oui j'ai du temps à perdre) que quand il était coach, il avait comme regle que chaque opposition devait se finir avec un vainqueur, peu importe le temps mis.

Le but était d'infliger la rage de vaincre mais il avouait que son staff médical se plaignait des dégats
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 6