1. // Poésie

Le vers de la semaine

Modififié
8 6
Brandao les a "toucher"


Destin sublimé un soir de mars printanier
Au pays des brandades, le Brandao est roi
Brésilien s’il en est, ukrainien adopté,
Dans le vestiaire marseillais, il parle le François.

Rémy blessé, l’attaque décimée de Deschamps
Trouve son salut dans l’opportuniste fatal,
Une recrue d’hiver, qui par défaut, s’y installe
Etonne, joue et marque sous le maillot bleu et blanc

Julio César, à terre, dans ses cages violées
La chance talentueuse voit l’adulée bohème
Contrôle du dos, tir coup du pied, but pour l’ohème
Déclencher la sentence, l’Inter éliminée.


Par Dimitri Laurent


A lire : Poétiquement incorrect
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

hahaha

"l'ohème"

de la poésie footballistique

où va le monde
RahXephon Niveau : CFA
Bon, bon, bon.
Cher Dimitri, déjà, la forme c'est pas terrible hein, commencer par des alexandrins puis passer aux vers à treize pieds, heu. Puis faudrait revoir la notion de césure des alexandrins.
Niveau fond, comment dire ? ahahaha non, pitié. Au moins, c'est un peu rigôlô. Mais rien qu'un peu.

(si déjà on est en à faire de la soit-disant poésie...)

Tralala.
D'un point de vue technique c'est plus que que bancal, quant au contenu il fait passer le blog de Marion Aydalot pour du George Sand...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 6