1. // Poésie

Le vers de la semaine

Modififié
0 1
La débâcle de Nicosie

Première banderille meurtrière de Manduca
Quand l’erreur de Koné est un prémice juste
Vers la fin de la coupe, les lyonnais fatalistes
Visages fermés, moraux atteints, ne marquent pas.

De Kallström à Cris, les mines circonspectes
Cherchant un espoir dans le Lisandro si vain
Caressent l’impuissance : l’arbitre siffle la fin
Des élans timides de Garde « l’architecte » .

Quand Chypre rigole devant Chiotis et son sang froid
La statue de Lloris en dernier vestige antique
Au milieu de ses bois, s’effondre dramatique
Nicosie en furie, peut exploser de joie.

Par Dimitri Laurent


A lire : "Poétiquement incorrect"




Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1