1. //
  2. //
  3. // Inter-Udinese (3-1)

Le triste record de la Serie A lors de Inter-Udinese

Modififié
10 39
Le match de samedi entre l’Inter et l’Udinese a établi un record qui fera plaisir aux détracteurs du football italien.

Déjà peu en forme, comparé à leur fleurissant passé, les clubs italiens ne font rien pour améliorer l’image de la Serie A à l’étranger. À l’occasion de la première rencontre de la 35e journée du championnat, aucun Italien n’a été aligné dès le coup d’envoi, pour la première fois dans l’histoire de la Serie A. On pourrait trouver ça normal pour ce qui est de l’Inter, et encore, mais le plus surprenant concerne l’Udinese qui a préféré garder Pasquale ou même Domizzi sur le banc. La ligue italienne est en train de penser à un nouveau système pour permettre à un maximum d’Italiens d’avoir leur chance en équipe première, en autorisant les équipes de Serie A à inscrire leur formation réserve en Division 3, sans montée ni descente possible, mais bannissant tout étranger extracommunautaire.

Ce qu’il ne faut pas faire pour retrouver une génération dorée… GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

josip-illicite Niveau : DHR
Attention à pas vous faire taxer de xénophobes, les gars.
Quand Sacchi a dit ça l'année dernière, il s'est fait lyncher.
En plus de ça, l'Italie est un pays vieillissant. Y'a un sérieux problème démographique, et pour pas arranger l'affaire, la situation économique est morose...
Note : 1
Message posté par josip-illicite
Attention à pas vous faire taxer de xénophobes, les gars.
Quand Sacchi a dit ça l'année dernière, il s'est fait lyncher.


Ouais enfin Sacchi a pas mal dérapé ces derniers temps. Sofoot parle de nationalité, alors que Sacchi parlait de couleurs de peau.
Message posté par Rihannal
Ouais enfin Sacchi a pas mal dérapé ces derniers temps. Sofoot parle de nationalité, alors que Sacchi parlait de couleurs de peau.


+1. Sacchi n'a pas dit qu'il y avait peu d'italiens, il a dit qu'il y avait "trop de noirs". C'est tout à fait autre chose.
+1. Sacchi n'a pas dit qu'il y avait peu d'italiens, il a dit qu'il y avait "trop de noirs". C'est tout à fait autre chose.
+1. Sacchi n'a pas dit qu'il y avait peu d'italiens, il a dit qu'il y avait "trop de noirs". C'est tout à fait autre chose.
josip-illicite Niveau : DHR
Bah je considère (et la suite de ses déclarations m'a donné raison) que par sa déclaration incroyablement maladroite quant aux noirs, Sacchi faisait référence aux étrangers, plutôt qu'aux noirs en eux même.

En l'occurence, je faisais référence aux déclarations qu'il avait faites après cette polémique. Et qui prouvent que ce n'était qu'une maladresse, même si il est évident qu'il est à blâmer pour cette saillie incontrôlée.
"Mes paroles ont été déformées. J'ai seulement dit que j'ai vu une équipe avec quatre joueurs noirs. De mon côté, j'ai toujours entraîné des équipes avec des joueurs de toutes les couleurs. Je voulais juste souligner que nous sommes en train de perdre notre fierté et notre identité nationale"

C'est la réaction de Sacchi après son dérapage. Je vois pas en quoi sa rattrape sa "saillie".
Ce problème est récurrent partout en Europe. Et ne va qu'en s'aggravant.

Alors soit, on s'en fiche, on estime que ce n'est pas un problème, au contraire. Que la nationalité est un concept dépassé et raciste.

Soit, on trouve ça grave parce qu'on est attaché à ses racines et à sa culture.

Le foot est un des derniers domaines où l'enracinement compte (un peu).
josip-illicite Niveau : DHR
Message posté par Rihannal
"Mes paroles ont été déformées. J'ai seulement dit que j'ai vu une équipe avec quatre joueurs noirs. De mon côté, j'ai toujours entraîné des équipes avec des joueurs de toutes les couleurs. Je voulais juste souligner que nous sommes en train de perdre notre fierté et notre identité nationale"

C'est la réaction de Sacchi après son dérapage. Je vois pas en quoi sa rattrape sa "saillie".


On va pas revenir dessus, mais sa déclaration polémique est la suivante:


"J'ai honte d'être italien. Vous aussi - les journalistes - devriez avoir honte. Pour avoir du succès, on est prêt à vendre notre âme au diable. L'Italie n'a pas de dignité et d'orgueil. Il y a des équipes avec 15-16 joueurs étrangers, parce qu'on met le business au premier plan. Quand on fait cela, le football ne peut pas avoir de succès. On peut voir historiquement avec l'invasion des étrangers, que cela a été mal non seulement pour la Nazionale, mais aussi pour les clubs. Les années d'or ont été de 89 à 2005. À cette époque, on a été 10 fois en finale sur 11 éditions en Coupe de l'UEFA, et 8 fois en 11 éditions (en réalité 9 fois sur 10, ndlr) en Ligue des champions. Avec très peu d'étrangers, mais des bons.

Je ne suis pas raciste. Mon histoire en tant qu'entraîneur le démontre. J'ai regardé le tournoi de Viareggio aujourd'hui (lundi) et je me dois de dire qu'il y a trop de joueurs de couleur, déjà dans les équipes primavere. C'est une offense pour le football italien. Quand j'étais au Real Madrid, les journalistes et les tifosi nous critiquaient parce qu'on n'avait pas de joueurs de la cantera espagnole. Cela n'arrive jamais en Italie. Nous sommes un peuple qui n'a pas de dignité et d'orgueil pour son propre pays"

Donc le type explique que le problème est qu'il y a trop d'étrangers dans les équipes jeunes comme dans les équipes A (en enrobant tout ça d'une grandiloquence qui lui est propre), il prend en exemple le fait qu'il y a des noirs (qui ne sont en l'occurence pas italiens).
Donc, partant de là, deux possibilités:
-Soit on considère que, du fait du texte qui entoure cette partie, cet exemple (maladroit) cherchait à illustrer l'excès d'étranger qui est une mauvaise chose pour la nazionale (rien à voir avec les étrangers en eux même mais plutôt avec le fait que du coup les italiens ont moins de temps de jeu)
-Soit on considère que le type effectue une critique du fait qu'il y'a trop d'étrangers (pour les raisons évoquées plus haut), et que tout d'un coup, l'espace d'une phrase, il part en couille et ravive sa flamme de raciste.

La première possibilité me semble bien plus cohérente, logique et en adéquation avec le personnage. Mais tu es pas obligé d'être d'accord.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 39