1. // En route vers l'Euro
  2. // Top 100 France
  3. // n°5

Le triplé européen de Raymond Kopa

Chouette, Kevin Gameiro vient de remporter sa troisième Ligue Europa d'affilée. Raymond Kopa aussi s'était offert trois titres européens consécutifs. Mais c'était au niveau supérieur, avec la Coupe des clubs champions, alors qu'il jouait avec l'un des plus grands Real Madrid de l'histoire.

Modififié

Et soudain, le Parc des Princes s'est tu. Sauf les quelques milliers de supporters madrilènes présents, bien entendu, qui entraient, eux, dans un délire dont ils n'allaient pas sortir jusqu'à la fin du match. Ce 13 juin 1956, en finale de la première édition de la Coupe d'Europe des clubs champions - la future Ligue des champions -, le Real Madrid et le Stade de Reims s'affrontent dans l'arène de la porte d'Auteuil. Les Rémois, champions de France 1955, se sont hissés jusque-là grâce à un parcours de cadors et en sortant quelques costauds du foot européen de l'époque. Devant, Léon Glovacki a été monstrueux, et arrive en finale en ayant déjà planté 6 buts. Son partenaire en attaque Raymond Kopa est, lui, resté muet, du moins concernant les statistiques, mais a été l'un des maîtres à jouer du Stade de Reims. Face au Real Madrid, les gars d'Albert Batteux arrivent donc sans complexes, et emballent la finale d'entrée de jeu en menant 2-0 au bout de 10 minutes. Le réveil madrilène sonnera rapidement, mais à l'heure de jeu, Reims mène toujours, 3 à 2. Il ne faudra qu'un peu plus d'un quart d'heure aux Merengues pour plier l'affaire, et à la 79e, l'intenable Hector Rial claque son deuxième but du match, celui du 4-3 pour Madrid. Reims est à terre et y restera, la Maison-Blanche ramène sa première Coupe d'Europe à la maison. Au milieu de la pelouse du Parc, Raymond Kopa observe les Madrilènes jubiler. Dans très peu de temps, il sera l'un des leurs, puisqu'il avait déjà signé son arrivée au Real avant la finale. Et avec eux, lui aussi aura droit à son lot d'épopées européennes.

Au Real pour gagner


« Je jouais à Reims, la deuxième meilleure équipe d'Europe, et on a été finaliste contre le Real, la meilleure équipe d'Europe. (…) J'y suis allé pour quoi ? Jouer au Real, c'était une référence exceptionnelle  » , confiait Kopa dans le dernier numéro de So Foot (no 136). Et sa première mission à Madrid est carabinée : trouver sa place dans une attaque ultra performante et dominée par l'écrasant Alfredo Di Stéfano. Deux ans plus tôt, ce dernier avait déjà été clair avec le boss du Real Santiago Bernabéu au moment où le club cherchait du renfort en attaque. « Je veux un coéquipier qui, lorsque je lui donne le ballon, me la remet » , avait exigé Di Stéfano. On lui avait alors livré Héctor Rial. Mais Kopa a tout intérêt à ce que son arrivée en terre madrilène se déroule le mieux possible, lui qui a déjà fait de gros sacrifices pour enfiler le maillot blanc, à commencer par dire au revoir provisoirement au maillot Bleu, l'équipe de France ne sélectionnant que des joueurs du championnat national. Baladé un peu sur l'aile droite, un peu sur le couloir gauche, parfois utilisé comme numéro 9 par le Real, Kopa accepte cette phase de tests en restant efficace sur le terrain, avant d'être fixé à droite. L'âge d'or peut réellement démarrer. En décembre 1956, Di Stéfano et Kopa terminent deuxième et troisième du classement du Ballon d'or. À la fin de la saison 56-57, le Real récupère le championnat d'Espagne perdu l'année d'avant et surtout s'offre une deuxième Coupe d'Europe d'affilée. Raymond Kopa est sur le toit de l'Europe et mérite enfin pleinement son surnom : « Napoléon » .

Des retrouvailles qui coûtent un genou


Mais c'est bien connu, Bonaparte ne s'est jamais contenté d'une seule victoire. S'il s'était arrêté au pont d'Arcole, Napoléon 1er n'aurait connu ni Austerlitz, ni Iéna, ni Wagram. Le Real continue d'engranger, de dominer le championnat espagnol, de passer les tours en Coupe d'Europe. En décembre 1957, le Ballon d'or n'échappe pas à Di Stéfano, qui vampirise les votes, tandis que Raymond Kopa conserve sa troisième place. Mais le Français se prépare à vivre une année 1958 exceptionnelle. « La meilleure de ma carrière sportive » , jugeait-il encore dans une interview à la FFF en 2013, sans que personne ne pense à le contredire. Un nouveau championnat d'Espagne, puis la troisième Coupe d'Europe d'affilée, en battant l'AC Milan en finale. Surtout, Kopa retrouve enfin l'équipe de France et va chiper cette troisième place à la Coupe du monde en Suède. Et malgré un Just Fontaine en état de grâce - 13 buts -, c'est bien Kopa qui sera élu meilleur joueur de la compétition. Le Ballon d'or ne lui échappe pas cette fois-ci, et Kopa est au sommet de son art. Madrid paraît alors injouable, surtout depuis que Ferenc Puskás a rejoint le gang à l'été 58. Le 3 juin 1959, à Stuttgart, le Real joue sa quatrième finale européenne consécutive en retrouvant le Stade de Reims, un match forcément particulier pour Kopa. Et si Madrid se défait sans difficulté des Rémois (2-0), Kopa rate sa finale à cause d'une vilaine faute de Jean Vincent.

Vidéo

Le retour du fils prodigue


Interrogé sur l'incident par le site du Stade rennais un demi-siècle plus tard, Jean Vincent préférait en rire : « Cette histoire me suivra toujours ! J’ai provoqué une entorse à Kopa en le taclant violemment. Marquitos n’arrêtait pas de me donner des coups hors des actions de jeu. J’ai fini par me l’offrir. Sur la bousculade qui a suivi, j’ai ouvert l’arcade de Mateos, et après le coup franc, j’ai blessé Kopa qui venait de recevoir la balle. Je ne crois pas qu’il m’en garde rancune. Chaque fois que l’on se voit, il se dirige vers moi en boitant et me dit : "Tu sais, j’ai toujours mal", avec un petit sourire aux lèvres.  » Kopa n'a pas l'air rancunier en effet, comme le prouve le choix de carrière qu'il fait dans la foulée. Son troisième sacre européen correspondant à la fin de sa saga madrilène, Napoléon quitte la capitale espagnole pour revenir jouer en France, à Reims, forcément. Kopa ne le sait pas encore, mais il vient de dire définitivement adieu aux grands frissons européens, même si la ligne d'attaque des Rémois cru 59-60 fait presque aussi peur que celle du Real, et semble pouvoir rivaliser avec le très haut niveau : Raymond Kopa, Jean Vincent, Just Fontaine et Roger Piantoni. Sans grande surprise, Reims remporte le championnat, en partie grâce aux 28 pions de Fontaine. Et comme pour montrer qu'ils restaient bons amis malgré la blessure, Raymond Kopa et Jean Vincent décidèrent d'en marquer 14 chacun, une manière de franchir la ligne d'arrivée main dans la main.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Elcocolonel Niveau : CFA
Note : 1
" Le réveil madrilène sonnera rapidement, mais à l'heure de jeu, Reims mène toujours, 3 à 2. Il ne faudra qu'un peu plus d'un quart d'heure aux Merengues pour plier l'affaire, et à la 79e, l'intenable Hector Rial claque son deuxième but du match, celui du 4-2 pour Madrid."
Reims mène 3-2 puis Rial marque, ça fait 4-2 pour le Real ? Je peux pas lire la suite j'ai rien compris. Tin les gars.
Reims menait 3-2 et ils perdent 4-2 ? ah ouais , ça devait être une sacrée désillusion en effet ...


Bon sinon Kopa serait derrière Papin si je comprends bien ... Le seul argument ca va être quoi ? la proximité dans le temps ? ou le nombre de buts marqués ? car je ne vois que ceux la....
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Bah, si ça se trouve, le tir de Rial a fait "gamelle" donc -1 pour Reims.
Faut pas chercher à comprendre, le foot était différent à l'époque. Reims en finale de C1, non mais allô quoi...
il y a 6 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 7 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 7 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 8 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 9 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 10 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7