1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 32

Le très gros sprint final de Neymar

Top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment. Même s'ils ne sont jamais bien loin.

Modififié
5 13

Les lauréats de la semaine

  • Il gagne 6 points cette semaine


    Neymar (Barcelone) : Encore un match de grande qualité pour le Brésilien. Avec un but, des sauvetages spectaculaires pour des ballons qui filaient en touche... et surtout un geste d'otarie en fin de match qui a tout simplement provoqué une échauffourée géante. À la fin du match, malgré les critiques de ses adversaires et même de son coach, Neymar a dit qu'il recommencerait à faire ce genre de gestes. Joga Bonito for ever. 3 points + 2 points + 1 point.



  • Ils gagnent 5 points cette semaine


    Lionel Messi (Barcelone) : Il a passé son match à marcher, dans un coin, non loin du rond central. Puis, à un moment, il a accéléré. Ça donne un des plus beaux buts de la saison. En finale svp. Et le mieux, c'est que sur la photo du sacre des joueurs sur la pelouse, Messi, on ne le voit quasiment pas, presque étouffé par ses coéquipiers. 3 points + 2 points.



    Giacomo Bonaventura (Milan AC) : Deux buts contre son ancien club, qu'il a donc pris soin de ne pas célébrer. Mais le plus fort avec Bonaventura, c'est qu'on voit bien qu'il est dégoûté avant même de marquer. 3 points + 2 points.



  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Kevin De Bruyne (Wolfsburg) : Une grosse frappe de loin de Bundesliga en finale de la Coupe d'Allemagne ? Bien plus vicieux que ça puisqu'il y a des rebonds et de l'effet. 3 points.



    Roberto Pereyra (Juventus) : Le remplaçant de luxe s'offre peut-être une place pour la finale de la Champions League avec ce sublime nettoyage de lucarne contre Vérone. 3 points.



    Miroslav Klose (Lazio Rome) : Il est entré à 12 minutes de la fin, alors que tout la Ville de Naples était effondrée de rater la qualification pour la Ligue des champions. Mais il en a rien eu à foutre, il s'est jeté sur tous les ballons pour inscrire son but à lui. Ce qu'il est parvenu à faire en fin de match. 3 points.

    Alexis Sánchez (Arsenal) : Encore un missile pour le Chilien en finale de la Cup. Au moins aussi hallucinant que le but de Messi lorsqu'on le voit en direct. 3 points.

    Edinson Cavani (Paris Saint-Germain) : Il a passé sa finale de Coupe de France à vouloir mettre une tête forte sous la barre. Il y est parvenu, à la troisième tentative. 3 points.

  • Ils gagnent 1 point cette semaine


    Stéphane M'Bia (FC Séville) : Lorsqu'il gagne une Ligue Europa, il ne manque pas de faire un coucou aux supporters français, que ce soit à Rennes ou à l'OM. Ça peut toujours servir. 1 point.

    Jack Wilshere (Arsenal) : Toujours sympa le coup du joueur qui insulte le club rival dans un chant lors de la parade en bus après avoir gagné un trophée. Surtout quand c'est le club, et pas lui, qui s'excuse derrière. 1 point.

    Le classement frisson, 32e journée


    1. Ibrahimović (PSG) : 27 points.
    2. Neymar (Barcelone) : 26 points.
    3. Pogba (Juventus), Ntep (Rennes) : 22 points.
    5. Agüero (Man City) : 21 points.
    6. De Bruyne (Wolfsburg) : 19 points.
    7. Messi (Barça) : 17 points.
    8. Ronaldo (Real Madrid), Robben (Bayern) : 16 points.
    10. Bolasie (Crystal Palace) : 15 points.

    11. Beauvue (Guingamp), Pastore (PSG) : 14 points.
    13. Boufal (Lille) : 13 points.
    14. Batshuayi (OM), Neuer (Bayern), James (Real) : 12 points.
    17. Fellaini (Man U), Welbeck (Arsenal), Gignac (OM) : 11 points.
    20. Suárez (Barça), Reus (Dortmund), Fekir (Lyon), Hernanes (Inter Milan), Sánchez (Arsenal) : 10 points.
    25. Cazorla (Arsenal), Palmieri (Bastia), Sterling (Liverpool), Dybala (Palerme), Kagawa (Dortmund), Tévez (Juventus), Isco (Real Madrid), Thauvin, Payet (OM), J. Ayew (Lorient), Mané (Southampton), Çalhanoğlu (Leverkusen), Klose (Lazio) : 9 points.
    38. Gervinho (Roma), Piatti (Valence), Ménez (Milan AC), Griezmann (Atlético), Gabbiadini (Naples), Gradel (Saint-Étienne) : 8 points.
    44. Khazri (Bordeaux), Sergio Ramos (Real Madrid) : 7 points.
    46. Bale (Real Madrid), Ayoze Pérez (Newcastle), Lloris (Tottenham), Carlos Eduardo (Nice), Coutinho, Balotelli (Liverpool), Ribéry (Bayern), Felipe Anderson (Lazio), Defrel (Cesena), Mata, Falcao (Man U), Krychowiak (Séville), Özil, Wilshere (Arsenal), Pirlo (Juve), Verratti (PSG), Rakitić (Barça), Mertens (Napoli), Zaza (Sassuolo), Bony (Man City), Hazard (Chelsea) : 6 points.
    67. Valencia (West Ham), Fàbregas, Terry (Chelsea), Totti (Roma), A. Ayew, Imbula (OM), Rooney (Man U), Gourcuff (Lyon), Balde Keita (Lazio), Aubameyang, Mkhitaryan (Dortmund), Puncheon (Crystal Palace), Bonaventura (Milan AC), Lucas, Cavani (PSG) : 5 points.
    82. Ahamada (Toulouse), Silva (Man City), Johnson (Sunderland), Mollo (Saint-Étienne), J. Ayew (Lorient) : 4 points.
    87. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Halilović, Mascherano, Pedro (Barcelone), Taïder (Sassuolo), Ben-Atira (Hertha Berlin), Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov, Fabinho (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa, Zouma, Oscar (Chelsea), Abeid, Sissoko, Cabella (Newcastle), Brahimi, Martins Indi, Quintero (Porto), Kroos, Chicharito, Marcelo (Real Madrid), Marchese, Falqué (Genoa), Matri, Morata, Pereyra (Juventus), Godín, Torres, Saul, Raúl García, Oblak (Atlético), Rosický, Gabriel (Arsenal), Nkoulou (OM), Lamela, Kane (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Figueiras, Vidal (Séville), Peres (Torino), Ljajić, Verde, Florenzi (Roma), Choupo-Moting, Huntelaar, Sané (Schalke 04), Nasri (Man City), Hilton (Montpellier), Kovačić, Podolski, Icardi (Inter Milan), Canales (Real Sociedad), André Gomes (Valence), Tabanou (Saint-Étienne), Amalfitano (West Ham), Caceido (Espanyol), Trejo (Toulouse), Dost (Wolfsburg), David Luiz (PSG), Lass (Grenade), Biglia (Lazio), Di Santo (Brême), Müller, Lewandowski, Rode (Bayern), Gomis (Swansea), Herrmann (Mönchengladbah), Eto'o (Sampdoria), Bobadilla (Augsburg), Mahrez (Leicester) : 3 points.
    162. Yanga-Mbiwa (Roma), Thiago Silva, Mavinga (Reims), Mexès (Milan AC), Djordjevic (Lazio) : 2 points.
    167. Romao (OM), Digard (Nice), Grenier (Lyon), M'Bia (Séville) : 1 point.
    171. Giroud (Arsenal) : -2 points.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu : 3 points
    - Une action hors match : 2 points
    - Une déclaration : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    lemudream Niveau : CFA2
    C'était le dernier classement de la saison ? Je sais pas combien vous êtes dans ta tête Canuti mais toi le marseillais tu as réussi à placer tout en haut de ton classement le joueur qui aurait pu prétendre au titre tous les ans, sauf cette année.. et parisien de surcroît... pas mal pas mal, j'imagine que cette rubrique ne sera pas reconduite l'année prochaine :p
    dizzymusictv Niveau : CFA
    Je suis parisien, mais Ibra au top d'un classement, c'est quoi au juste comme classement ?
    Ma machine à remonter le temps fonctionnerait-elle enfin ? On est en 2004 ? Yesss

    Putain, faut vite que je retrouve APoula Edel bébé pour le tuer avant qu'il ne signe à Paris. (Il aura bien 7 ans au PSG non ?)
    J'étais sceptique quant à l' adaptation de Neymar au foot européen mais clairement il a réussi à faire taire toutes les critiques, balle au pied c'est l'un des meilleurs joueurs au monde il dégage une sérénité et un sang froid toute épreuve, beaucoup de joueurs n'auraient pas tenu la pression vu le le niveau d'exigence surtout quand on a une exposition interstellaire..
    Bref le gars il continue à progresser tranquillement et à épurer son jeu en jouant à côté de Messi
    On en parle de ce Vine absolument Dégueulasse sur le but de Messi ?!
    Jimmy McGill Niveau : District
    Franchement José Enrique n'a pas de couilles... Je suis pas fan du personnage mais un Mourinho aurait rajouté une couche en traitant les joueurs de Bilbao de fiottes pour qu'on parle plus de lui que de son joueur, dans le but de le protéger.
    Perso j'aurai mis 10 points à Higuain!
    didier gomis Niveau : CFA
    Note : 1
    Message posté par madPenguin
    On en parle de ce Vine absolument Dégueulasse sur le but de Messi ?!


    Le pire ça reste quand mm celui de De Bruyne qui saccade juste au moment de la frappe, un truc de dingue !
    LocoGringo Niveau : DHR
    Message posté par Jimmy McGill
    Franchement José Enrique n'a pas de couilles... Je suis pas fan du personnage mais un Mourinho aurait rajouté une couche en traitant les joueurs de Bilbao de fiottes pour qu'on parle plus de lui que de son joueur, dans le but de le protéger.


    Toi t'es tellement obnubilé par ton José que tu le nommes partout
    Le Comte de La Pignole Niveau : DHR
    J'aimerais bien savoir où sont passés les guignols qui, il y a deux ans, promettait à Neymar un échec cuisant et un retour fissa en Amérique du Sud :

    "Joueur YouTube surcôté"
    "Facile de planter des buts contre des équipes de D4 brésilienne"
    "Trop fragile physiquement, va se faire découper en Champions League au bout de deux matchs"
    "Va jamais s'adapter aux schémas tactiques européens"
    "Ne s'entendra pas avec Messi et va cirer le banc du Barça"

    Et autres conneries grosses comme ma bite.
    Moi j'aimerai la vidéo du geste d'otarie de Neymar qui crée l'échauffourée parce que je l'ai pas trouvé et que le geste qu'il fait sur le vine, j'ai l'impression qu'il jette la balle en touche et qu'il n'a aucune chance de la récupérer derrière. Du coup, je peux comprendre pourquoi son entraîneur à râlé mais je comprends pas pourquoi les adversaires n'aiment pas.

    Quéqu'un il a le lien zvouplait ?
    Pour répondre à ton interrogation : http://www.metronews.fr/sport/video-le- … JqaUUPYv2/

    Tu y retrouves également la vidéo du geste.
    3 buts contre le Bayern en demie de C1, but en finale de la Copa Del Rey, 38 buts avec le Barça toutes compèt' confondus en attendant la finale samedi. Mine de rien, Neymar suit de près Messi pour l'obtention du prochain Ballon d'Or, sachant qu'il peut finir également meilleur buteur de La Ligue des Champions, et remporter la Copa America. D'avance on sait qu'en janvier ça se jouera entre ces 2 là.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    5 13