1. //
  2. //
  3. // Torino-Cagliari (5-1)

Le Toro atomise Cagliari

Modififié
0 4

Torino FC 5-1 Cagliari Calcio

Buts : Belotti (2e, 57e sp), Ljajić (11e), Benassi (38e), Baselli (51e) pour le Torino // Melchiorri 42e) pour Cagliari

Du travail de pro. Le Toro de Siniša Mihajlović, sevré de succès depuis trois rencontres en Serie A, s'est passé les nerfs sur Cagliari, qui a complètement explosé ce soir au Stade olympique de Turin.

Les Grenats ont initié leur entreprise de démolition dès la 2e minute, grâce à l'inévitable Andrea Belotti, qui trompe en deux temps Storari. Puis Adem Ljajić double la mise, d'une frappe à l'entrée de la surface. On joue depuis moins d'un quart d'heure, et les Sardes sont déjà paumés. Le Toro, euphorique, ne va pas se priver d'enfoncer le clou, et avec la manière. Marco Benassi envoie ainsi une praline dans la lucarne droite de Storari, une nouvelle fois impuissant. Le portier des Rossoblù a beau gueuler sur sa charnière centrale Bruno Alves-Ceppitelli, le mal est fait : Cagliari se retrouve avec trois buts de retard au bout de 38 minutes de jeu. Les visiteurs entretiennent néanmoins un soupçon d'espoir quand Melchiorri réduit l'écart, peu avant la mi-temps.

Sauf que le second acte ne va faire que confirmer la domination sans partage du Toro. Daniele Baselli plante d'abord un quatrième pion suite à un bel enchaînement crochet-frappe dans la surface. Cagliari, décidément à l'ouest, se retrouve à dix peu avant l'heure de jeu, après un carton rouge reçu par Dessena, coupable d'avoir contesté un penalty accordé aux Grenats par l'arbitre. Une opportunité de 5-1 qu'Andrea Belotti se charge de concrétiser. Huitième but en Serie A cette saison pour l'attaquant italien de vingt-deux ans, qui se retrouve à égalité avec Icardi et devant Higuaín au classement des buteurs et symbolise le renouveau d'un Toro rajeuni et ambitieux. Les hommes de Mihajlović se retrouvent temporairement au sixième rang. À trois petits points du podium.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A AC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Dommage que le Toro flanche souvent à chaque fois qu'il est tout proche de titiller les cadors mais putain, ce quatuor Benassi-Baselli-Ljajic-Belotti, c'est un vrai régal ! Si t'ajoutes à ces quatre-là Joe Hart (malgré une ou deux bourdes, il est plutôt bon depuis son arrivée au Torino), Zappacosta, Valdifiori et Falqué (qui renait dans le Piémont), ça donne une sacrée équipe qui peut battre n'importe quelle autre équipe de Serie A sur un match.
    J'espère vraiment qu'ils arriveront à se montrer réguliers et à éviter les trous d'air car le Toro apporte un vent de fraicheur sur la Serie A avec en plus, plusieurs jeunes Italiens titulaires. J'aimerais bien les voir en Europa League la saison prochaine !
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Baselli, depuis l'époque Atalanta, j'adore ce joueur. D'ailleurs, il était déjà suivi par plusieurs cadors ,dont le PSG et Milan il me semble.
    En tout cas le Toro, c'est très sexy cette année! Je les vois bien dans le top 5.
    1 réponse à ce commentaire.
    Tu as pratiquement tout dit. j'ajouterai simplement que cette équipe présente la singulière particularité pour la serie A de continuer ses efforts offensifs jusqu'au terme de la rencontre, même si elle dispose de plusieurs buts d'avance. Un comportement qui peut sembler anodin aux yeux des suiveurs de la plupart des autres championnats européens, mais qui demeure, malheureusement, assez rare dans la compétition Italienne.
    SpecialEffect Niveau : DHR
    Je ne suis pas le Torino, mais est-ce que le résultat n'est pas en trompe l'oeil? Comment l'équipe se comporte contre des équipes jouant bas, avec la volonté et la capacité de défendre ?

    Je suis Cagliari et c'est désastreux depuis un mois à ce niveau... ils ont pris plusieurs raclées... 15 buts en 4 matchs ! En bon promus, les sardes pourraient se terrer derrière la ligne médiane en comptant sur des contres ou des phases arrêtées... à la place ils essaient de jouer mais ne sont clairement pas assez préparés.

    Du coup parfois ils gagnent (ce qui expliquait leur classement pas dégueu), mais il leur arrive aussi de se prendre des valises contre les équipes avec une bonne identité offensive.

    Il serait temps qu'ils reviennent aux fondamentaux... apprendre à bien défendre avant de penser à attaquer.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 4