En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 32e journée
  3. // Torino/Juventus (2-1)

Le Torino retarde le sacre de la Juventus

Comme le hasard fait toujours bien les choses, c'est un ex de la Juve qui l'a privée d'un Scudetto précoce. Une passe décisive et un but pour Quagliarella qui offre le premier derby au Torino depuis avril 1995. Soit 20 ans d'attente.

Modififié

Torino - Juve
(2-1)

M. Darmian (44'), Quagliarella (56') pour Torino , A. Pirlo (35') pour Juventus Turin.


Le Scudetto attendra encore un peu. Malgré les nombreuses occasions gâchées par Matri, malgré la magnifique ouverture du score de Pirlo, la Juventus s'est fait surprendre par le Torino. Les Grenats ont globalement dominé les débats, ont pris davantage d'initiative et ont bien tenu (parfois miraculeusement) en fin de match. Ce n'est pas démérité. Dans le même temps, la Lazio a fait match nul face au Chievo. La Vieille Dame n'a donc plus « que » 14 points d'avance. Il lui faudra donc une victoire cette semaine, combinée avec des défaites de ses poursuivants pour espérer être sacrée.

La finesse de Pirlo, la réussite de Darmian


C'est dans le brouillard des fumigènes que l'arbitre donne le coup d'envoi. Le Toro, à domicile au Stadio Olimpico, est prêt à tout pour retarder le sacre de son frère ennemi. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il remplit parfaitement ce contrat pendant une bonne demi-heure. Il tient le ballon. Quagliarella est bien en jambes. Et la plupart du temps, le trio défensif Glik, Maksimović et Moretti tient la route. Et quand il se loupe, ce sont les attaquants juventini qui vendangent. La preuve à la 12e minute de jeu quand Pirlo caresse le ballon de son pied droit et offre à Matri le premier but. L'attaquant bianconero contrôle parfaitement, mais il finit par se louper. Un bon gros gaspillage en règle. Un peu comme si tu mangeais ton bœuf de Kobe accompagné de ketchup.

Et le pire, c'est qu'il ne s'arrête pas en si bon chemin. Par deux fois, il réitère sur des actions bien menées, mais finalement jetées à la poubelle. Morata n'est pas vraiment dans un bon jour non plus. Alors, en l'absence de Tévez au repos, la Juventus est obligée de s'en remettre à son plus grand atout. Le pied droit de Pirlo. Sur un coup franc à l'entrée de la surface, à la 34e minute, l'architecte avance en toute décontraction et donne tout son amour au ballon. Une trajectoire folle qui finit sous la transversale. 0-1. La Juve croit avoir fait le plus dur, mais elle se fait surprendre juste avant la mi-temps. Grâce à un bon travail de Quagliarella, Darmian surprend tout le monde, y compris lui-même, en contrôlant le ballon d'un long piqué, avant de le pousser dans les cages. 1-1. Balle au centre. Tout est à refaire pour la Juve.

Quagliarella et Padelli s'y mettent à deux


Et la deuxième période part sur les mêmes bases que la première. Le ballon pour le Torino, les occasions chaudes pour la Juve. À la 52e, Gazzi commet encore la grossière erreur de faire une faute à portée de tir pour Pirlo. Mais heureusement pour le défenseur grenat, Andrea ne trouve pas mieux que le poteau cette fois-ci. Le Toro a toujours aussi faim et part à l'assaut des cages de Buffon. Un appétit qui paye à la 57e : bien servi par El Kaddouri, Darmian centre fort pour Quagliarella qui n'a plus qu'à pousser le ballon. 2-1. Allegri ne s'attendait pas vraiment à autant d'opposition aujourd'hui, alors il fait entrer assez tardivement l'artillerie lourde en la personne de Tévez. Les occasions chaudes se succèdent d'un côté comme de l'autre. Matri mange encore trois ou quatre fois la feuille de match. Martinez pense faire le break à la 80e, mais il est logiquement signalé hors-jeu. Et puis Padelli sort le grand jeu dans les 10 dernières minutes. Le gardien du Toro s'impose deux fois, avec énormément de réussite face à Lichtsteiner et Sturaro. C'est chaud pour les Grenats, mais ils finissent par s'en sortir. Troisième défaite de la saison pour la Juve, mais surtout première victoire du Toro dans le derby depuis avril 1995. Fin d'un tabou.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 15 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9
dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9