Le tonnerre de Götze

La vie est une montagne russe pour Mario Götze. Trois ans après son but en finale de Coupe du monde face à l’Argentine, le milieu du BvB espère remonter la pente après avoir terminé une énième chute. La plus difficile de sa jeune carrière.

Modififié
Debout devant son banc de touche, un doigt sur la bouche (ou dans le nez), Joachim Löw est songeur. Comme l’immense Pascal Dupraz et la fameuse « patte gauche de Bodiger » deux ans plus tard, le sélectionneur allemand a une intuition : « J'avais un bon pressentiment pour lui, c'est un joueur qui peut tout faire et je savais qu'il pouvait marquer ce but. » Lui, c’est Mario Götze. Utilisé cinq minutes en quart de finale contre la France, puis laissé sur le banc pour la demie, le blondinet à la gueule d’ange fait alors son apparition à la 88e minute de cette finale contre l'Argentine. Vingt-quatre minutes plus tard, en prolongation, Mario Götze entre définitivement dans l’histoire : un enchaînement contrôle de la poitrine - reprise de volée parfaitement maîtrisé pour offrir la Coupe du monde 2014 à l’Allemagne, vingt-quatre ans après son dernier sacre. Un but qui permet au milieu allemand de devenir en l’espace de quelques secondes l’idole de tout un peuple. Pour quelques jours seulement.

Mario le traître


De retour à Munich, après quelques bronzettes sous le soleil d’Ibiza, Mario Götze retombe très vite de son piédestal. Un mois seulement après son but au Maracanã, le natif de Memmingen essuie les huées du Signal Iduna Park, qui n’a toujours pas pardonné la trahison de son enfant chéri, parti remplir son armoire à trophée du côté de la Bavière un an plus tôt. Alors qu’il pensait - ou plutôt espérait - que la Coupe du monde avait calmé la haine des supporters du BvB, Mario Götze se rend compte que son étiquette de « traître » est toujours bien accrochée à son front. Tant pis pour les sifflets, l’Allemand aux pieds soyeux et au mental de fer a les jambes en feu depuis ce coup de poignard dans le dos de Lionel Messi. À la construction, à la dernière passe et à la finition, Mario Götze est partout durant les six mois post-Mondial.


Mais, comme son homologue argentin Javier Pastore, Götze n’aime pas rester au sommet de son art et entame alors une descente vertigineuse. Une très longue descente. Ainsi, à partir de janvier 2015, l’Allemand va totalement disparaître des radars, devenant un quatrième ou cinquième choix de Pep Guardiola. Et, histoire d’accélérer encore un peu plus sa chute, une vilaine blessure à l’aine lui fera manquer cinq mois de compétition. Malgré ses dix-huit mois à alterner entre le banc douillet du Bayern et le lit, moins cosy, de l’infirmerie, Mario Götze est appelé par Joachim Löw pour disputer l’Euro 2016, en raison de son « immunité » acquise deux ans plus tôt. Résultat, trois matchs de poule insignifiants et une entrée transparente en demi-finale contre la France.

Mario le repenti


Après cet échec au championnat d’Europe, Mario Götze rentre en Bavière, fait ses valises et s’envole, non pas pour Ibiza, mais pour Dortmund où il fait son grand retour. Conscient que ce come back ne suffit pas pour redevenir le chouchou du Signal Iduna Park, Götze se mure dans le silence et attend patiemment la réception du Bayern Muncih, programmée le 19 novembre 2016. Mario le sait, s’il veut reconquérir le cœur des supporters du BvB, il se doit de briller face à l’ennemi bavarois. Et, force est de constater que le jeune Allemand ne passe jamais à côté des grands évènements. Un petit pont sur Mats Hummels, nouveau traître du peuple jaune, et une passe décisive pour Pierre-Emerick Aubameyang. 1-0, score final. Mario Götze est applaudi par le public et remonte la pente sur le plan sportif.


Une pente qu’il redescendra tout aussi vite quelques semaines plus tard. Mars 2017, le BvB annonce dans un communiqué que son meneur de jeu, absent depuis le 29 janvier, ne rejouera pas « jusqu’à nouvel ordre » . Une période de convalescence due selon le Süddeutsche Zeitung à une myopathie, maladie qui empêche la régénération des fibres musculaires. Un coup dur pour Mario Götze qui reçoit alors le soutien des supporters et de son coach Thomas Tuchel : « Il a besoin de temps pour récupérer, recevoir le meilleur traitement et ensuite retrouver les terrains dans sa meilleure condition. À ce moment-là, il redeviendra un élément-clé de l'équipe. Tout ce que nous souhaitons, c'est qu'il prenne le temps dont il a besoin. » Une pause qui durera finalement cinq mois avant que Mario Götze n'annonce, le 6 juillet dernier, son retour sur le pré à travers un long post Instagram : « Je suis plus qu'excité à l'idée de retrouver le stade et le terrain d’entraînement. » Le temps presse : la finale de la Coupe du monde 2018, c'est déjà dans un an.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

bestclic 2.1.2 Niveau : Loisir
Il n'aurait jamais dû quitter le Dortmund de Klopp pour le bayern de guardiola.

Son jeu épousait parfaitement celui du Dortmund de l'époque, il était évident qu'il allait être trimballé à des postes qui n'étaient pas le sien sous guardiola qui s'en est fait une spécialité (martinez, lahm, alaba, fabregas, gotze).

Quand il est revenu la queue entre les jambes à Dortmund, c'était déjà un aveu d'échec.

Je lui souhaite quand même de retrouver son meilleur niveau parce qu'il avait quand même du football. C'était magnifique cette petite triplette gotze-reus-lewa.
Je ne sais quoi penser de cette vision de Guardiola qui "trimballe" des joueurs à des postes qui ne sont pas le leur! D'une part la plupart des fois où il l'a fait c'était par défaut (Javi Martinez et Alaba dans l'axe pour palier à l'abonnement de Badstuber à l'infirmerie) ou répondre à un une organisation tactique (le faux 9 qui décroche, presse et participe à l'organisation du jeu) et non par pure fantaisie, d'autre part ca a souvent été des succès (ou du moins il n'y a eu pour l'instant aucun echec cuisant)! Par ailleurs, à mon avis, les joueurs tactiquement intelligents progressent en découvrant d'autres postes et une fois de retour à leur poste de formation (qui a dit d'ailleurs qu'ils sont sensé y jouer toute leur carrière? Les repositionnements ca se faisait et ca se fera toujours...) y sont meilleurs (ou sont sensés le devenir)!
Du coup (si Mario n'a pas su s'imposer au Bayern c'est peut etre aussi un peu de sa faute non?) plus le temps passe et je n'aime pas ce mot et je sais qu'il a eu des blessures mais plus je me dis que ce bon vieux Mario malgré un talent indéniable ne sera jamais le grand joueur annoncé à ses fantastiques débuts! Il a deja une femme magnifique, on peut pas tout avoir non plus MERDE!
"Il ne sera jamais le grand joueur annoncé"

Ah bon ? Il a prit sa retraite ? Il a quel âge ?

25 ans et t'arrive à prédire son futur?

Quel talent, quel génie tu es...
Javi Martinez Niveau : District
"Aucun echec cuisant", tu as vu son aventure au Bayern.
3 réponses à ce commentaire.
Für immer WS Niveau : DHR
C'est quand même assez absurde de parler des réactions de fans du "Signal Iduna Park" sachant qu'aucun fan du BVB digne de ce nom ne connaît ce stade, Signal Iduna c'est juste la tour à côté de la gare.
Westfalenstadion bitte !!!
En tous les cas, plaisir de revoir Götzinho sur un terrain, sa trahison n'est pas oubliée mais cette page est tournée et on espère qu'il pourra retrouver le niveau qu'il avait avant d'aller se perdre à Munich.
Alkasetzer Niveau : CFA2
"il se doit de briller face à l’ennemi bavarois"

Pas vraiment un ennemi.
On peut pas a chaque fois qu'un equipe est competitive en faire un "ennemi" du Bayern (Gladbach dans les 70's, HSV dans les 80's, Lautern dans les 90's etc etc).

Puis a Dortmund il n'y a qu'un seul "ennemi" (meme si le mot me deplait) ... et le Bayern est a des annees lumieres du S04 au niveau rivalité dans le coeur des Borussens.
Für immer WS Niveau : DHR
C'est le syndrome de tous les mecs qui ont découvert la Bundesliga avec la finale de Ligue des Champions 2013 et la Coupe du Monde 2014; pour masquer leur ignorance ils tentent de lui appliquer des codes venus d'autres championnats, on nous sert le grotesque "Klassiker" avant chaque BVB - Bayern, ça ne veut tellement rien dire et c'est tellement déconnecté de la réalité.
Alkasetzer Niveau : CFA2
@ Für immer WS
Je comprend ton propos, et oui, on peut dire que ça ne correspond pas a la realite en Allemagne.

Cependant, sans cette montée aux encheres et mise en scene (ton exemple de Klassiker par exemple), on aurait pas autant d'article en France sur la Bundesliga.

Je doute que l'auteur de l'article est decouvert la Bundesliga en 2013, ma remarque etait plus specifique a cette suposée rivalité.
Tévez Chien Méchant Niveau : DHR
J'attendais le superbe Werder quelques années auparavant. Pour ceux qui suivent les belles équipes et non les clubs, ça reste l'affiche à ne pas rater ces dernières années en Bundesliga d'un point de vue de spectateur neutre. Après l'avis des supporters et des journalistes, je m'en tamponne un peu, surtout que l'ambiance est belle à voir quelque soit le match de buli.
roue doux roux Niveau : DHR
ouai enfin y'a pire, nous els bretons on a eu le scandaleux "celtico"...
ElNinoFerrer Niveau : CFA2
Je suis d'accord après on est sur une rivalité sportive avec enormement de match important dans toute les compétitions y compris européennes qui dure depuis 7-8 ans
Ajouter à cela les transferts de Lewandoski, Götze, Hummels on est sur une rivalité importante mais bien sur à des années lumières de derby de la Ruhr
Alkasetzer Niveau : CFA2
D'ailleurs, ça serait qui en réalité (a part le 1860) "l'ennemi/rival" du Bayern?

Stuttgart peut etre?

Parce que pour Dortmund il y a tellement de clubs dans la Land de westphalie que c'est beaucoup plus transparent.

Tu as d'un coté Dortmund - Cologne d'un autre Schalke - Gladbach au niveau des affinités , Leverkusen tout le monde s'en tape plus ou moins

Mais Munich je vois pas trop les amours et desamours au niveau footballistique ...
Je dirais Nuremberg, par proximité géographique et palmarès des deux clubs. Mais ça fait bien longtemps que les deux clubs ne jouent plus dans la même cour, et que la rivalité se délite.

Sinon, j'ai toujours lu/entendu que les principales "rivalités" concernant le Bayern sont plus sur le plan européen que national. Contre le Real par exemple.
Alkasetzer Niveau : CFA2
La "bestia negra" du Real

c'est justement en termes geographique que Stuttgart m'est venu a l'esprit en premier.

Merci pour l'info AlexMinot.
Für immer WS Niveau : DHR
Le Bayern refuse d'avoir un rival privilégié car leurs fans s'estiment trop supérieurs aux autres ("Mia san mia") pour qu'un autre club allemand puisse être considéré comme un vrai rival historique. Et si on regarde l'histoire, difficile de leur donner tort, depuis les années 1970 jamais un club n'a vraiment pu tenir tête au Bayern sur plus de 5 ans.
D'un autre côté, les fans des Traditionsvereine refusent d'imaginer une vraie rivalité avec un club qui n'est pas une Traditionsverein (qualité généralement déniée au Bayern puisque la place à Munich est déjà prise par 1860 et que le Bayern ne fait pas partie de la composition historique de la Bundesliga de 1963).
Et le foot en Allemagne, c'est avant tout une histoire de tradition.
Après, si l'on regarde les heurts entre supporters, c'est avec les Löwen que le ultras du Bayern sont le plus rivaux, ils ont même réussi à se battre lors de matchs de juniors et les réactions avaient été assez violents lorsque le Bayern avait proposé un plan de sauvetage de München il y a quelques saisons, ce qui avait fait échouer le projet (et provoquer l'arrivée d'Hassan Ismaik avec le succès que l'on sait).
Für immer WS Niveau : DHR
Le grand rival de Stuttgart, c'est Karlsruhe, ça a été l'émeute à chaque fois la saison dernière pour leurs retrouvailles en 2. Liga.
11 réponses à ce commentaire.
Oui il faut qu'il change de club cette été !

Venez tester Real football manager, jeu de coaching gratuit en ligne.
Alkasetzer Niveau : CFA2
C'est passé de mode les "filles pour une nuit?"
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Peut être que pour lui/elle coaching=proxenetisme ?
Viens tester Real Pimpmanager, jeu de coaching gratuit en ligne.
2 réponses à ce commentaire.
pinpin666 Niveau : CFA2
Je me demandais où il était passé Gotze, il a donc signé au tonnerre, il y sera le digne successeur de l'illustre Georges W.
Plus sérieusement; je ne comprends pas trop le refus de la rivalité avec le Bayern de la part de certains spécialistes autoproclamés. Le Borussia brille depuis le milieu des années 1990, soit depuis plus de 20ans déjà. Ce club a connu une explosion de sa popularité sur cette période avec une moyenne de spectateurs passée d'environ 40000 à 80000 spectateurs de moyenne aujourd'hui. se borner au seul vieux rivierderby dénote une couardise assez inexplicable.
D'autant plus que le football allemand s'est fermé à l'actionnariat étranger. Les bavarois n'ont objectivement pas un avantage économique immuable comme c'est le cas du PSG ou de City.
Ce commentaire a été modifié.
Sur cette période quel est le bilan des confrontations directes? Le Bayern a gagné combien de titres en Allemagne? Et Dortmund? Qui considère l'autre comme son centre de post formation?
pinpin666 Niveau : CFA2
En général on est payé pour faire ce genre de recherche d'informations.
Les arguments que tu sembles avancés indirectement sont inconsistants. Il importe peu qu'un rival pense telle ou telle chose de l'autre. Je constate que médiatiquement et pour les amateurs de foot en Allemagne, et j'en connais, le match Borussia/Bayern est devenu la grande affiche du championnat. Je constate que les raisons pour qu'il en soit ainsi existent objectivement. Ce n'est pas comprendre le "Dasein" que de constater cela.
Ah mais c'est clairement LA grande affiche du championnat mais c'est aussi clairement une rivalité médiatique préfabriquée (@fur immer explique très bien tout ca plus haut) avec un arrière gout de droits télés...faudrait pas que le Clasico (et le derby madrilène) et la PL prennent toute la £umi€r€!
Alkasetzer Niveau : CFA2
Le Bayern a evidemment un bilan a son avantage, ceci dit le BVB est l'equipe qui les emmerde le plus en Bundesliga, j'ai peu/pas souvenir de raclées contre le BVB, et en coupe c'est toujours tendus.
Apres au niveau du jeu le Bayern reste quand meme superieur ... et surtout beaucoup plus regulier.
Parce que si Dortmund est plus champion depuis quelques annés, c'est certainement pas pour les points perdus contre le Bayern
Für immer WS Niveau : DHR
C'est l'affiche du championnat quand les deux clubs sont à la lutte dans le haut du classement ou se retrouvent en finale ou en 172 finale. Sinon, ça n'a rien d'exceptionnel, je pourrai te citer pas mal de BVB - Bayern ces dernière saisons qui se sont joués dans une relative indifférence, parfois même avec des équipes B. En terme d'ambiance, c'est souvent décevant car le prestige de l'affiche attire un public événementiel, les matchs contre des Traditionsverein comme Köln, Gladbach ou Brême sont toujours plus chauds. Et le Revierderby déchaîne toujours les passions, indépendamment du classement.
Après, que la Ligue tente de monter de toute pièces une rivalité factice pour vendre son produit à l'étranger, cela reste anecdotique et cela ne touche que ceux qui ne suivent la Bundesliga que de très loin.
D'ailleurs, on va bien rigoler le 5 août prochain avec la Supercup que la Ligue a vendu dans 200 pays pour promouvoir la Bundesliga et qui va se jouer dans une ambiance d'enterrement avec une Südtribüne transformée en Disneyland suite au boycott d'une bonne partie de la Fanszene dortmundoise.
Ce commentaire a été modifié.
pinpin666 Niveau : CFA2
On est clairement pas d'accord! Je ne vois d'ailleurs pas bien l'intérêt ni le sens de la position que tu défends!
Tu admets que la rivalité existe quand le Borussia est à un haut niveau de performance, mais tu dis qu'il n'y a pas de rivalité quand le Borussia n'y est pas. Or Dortmund est à un haut niveau de perf depuis le début des années 1990 avec certes un creux au milieu des années 2000. CQFD
Für immer WS Niveau : DHR
Je ne défends aucune position, je t'explique la réalité des faits et pas une vision fantasmée et biaisée derrière un ordinateur.
Tu ne me crois pas ? Viens samedi, on joue en amical à Bochum à 18h, le stade sera plein mais j'ai pas de souci pour te trouver un billet en Gästeblock, il y aura plein de mecs du VfL exhibant fièrement les écharpes de leur jumelage avec le Bayern et pourtant c'est bien des chants anti-Schalke que tu entendras en virage dortmundois.
pinpin666 Niveau : CFA2
Il y a un quiproquo entre nous. Savamment entretenu?

1-Je ne dis pas que le Borussia est le rival historique du Bayern, notamment au niveau des fans. Je ne suis pas très au fait des rivalités locales dans la Ruhr. Elles sont sans doute très fortes. Mais là n'était pas du tout mon propos

2- De par ses moyens financiers, sa base fans, ses résultats des 25 dernières années, le Borussia n'est plus un club régional dont l'ambition se bornerait à être le mieux classé de la Ruhr à la fin de la saison.

3- J'ai bien compris en observant de près la bundesliga ces dernières saisons que le Borussia concoure toujours pour le titre. Il en est ainsi depuis le début des années 1990. Le Bayern devient donc un rival naturel de ce fait.

4- J'ai jugé que la gestion du CEO n'avait pas toujours été appropriée au regard de l'importance qu'a prise le club. Tu n'as pas été d'accord, je le conçois parfaitement.
Ce commentaire a été modifié.
Für immer WS Niveau : DHR
3. Non. L'objectif annoncé en début de saison n'a jamais été le titre au BVB (ne serait-ce qu'en raison du gouffre financier qui nous sépare du Bayern en terme de budget), du moins pas depuis l'époque Niebaum-Meier. L'objectif (et c'est encore le cas la saison prochaine), c'est une place dans les 3 en Bundesliga et un bon parcours en Pokal et en Königsklasse. Et gagner le Derby !
Et cela convient très bien aux supporters, le BVB reste un club de mineurs et d'ouvriers, humilité et modestie sont dans l'ADN du club, nous sommes 99,88% des fans à avoir renouvelé notre abonnement (66 résiliations sur 55'000, sans doute en raison de décès), malgré une gestion "pas appropriée".
Dès lors que ceux qui font vivre et vivent le BVB au jour le jour partagent complètement la stratégie du club, les théories abstraites de ceux qui veulent nous prêter des ambitions pharaoniques et des défis pleins de testostérone juvénile au Bayern nous importent assez peu.
Ce commentaire a été modifié.
pinpin666 Niveau : CFA2
Ah oui tout à fait d'accord, même que le crapaud se transforme en prince au bisou de la princesse et ils se marièrent.... très émouvant ton conte sur l'ouvriérisme etc. Watzke ne t'a pas lavé le cerveaux à ce point là quand même?
je ne pourrais pas mieux argumenter que ceci:
http://www.sofoot.com/et-si-le-borussia … 05142.html
Et puis rappelons ceci:
http://www.sofoot.com/et-si-le-borussia … 05142.html
Les faits sont têtus!
Für immer WS Niveau : DHR
Quels faits ? Il s'agit d'un article d'opinion bourré d'imprécisions, d'erreurs et d'omissions: je sais qu'on veut nous imposer le modèle de clubs comme marques commerciales dont le but est de générer le maximum de profits et gagner le maximum de trophées, le BVB a choisi un modèle différent et tu ne peux même pas imaginer les résistances que cela provoque dès qu'il tente de s'en écarter pour tendre vers un foot plus business. C'est un choix assumé entre direction et supporters, je comprends parfaitement que cela puisse complètement échapper à quelqu'un qui ne connaît le foot allemand qu'à travers un écran de TV et quelques bribes d'articles sommaires mais nous cela nous convient parfaitement et tant pis pour les fâcheux que ça dérange (et d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi tu t'intéresse autant à un club que tu ne comprends pas et que tu n'aime pas).
Ce commentaire a été modifié.
pinpin666 Niveau : CFA2
On est pas de ton avis donc on y connaît rien? La journaliste doit avoir quelques connaissances pour être choisie figure toi!
Si ton discours était accompagné d'une politique comme celle de l'Atlétic Bilbao, ou d'un refus officiel de tout partenariat commercial, tu serais plus crédible... Mais le BVB est même allé jusqu'à renommer le stade, ce qui semble -t-il ne te plaît pas. Mais comme tu sais si bien déformer la réalité, tu as expliqué avec culot et ambiguïté que le Signal Iduna park ne serait pas le nom officiel du stade. Après votre sérénade avec Watzke sur l'authenticité...
Jouer les trois premières places, c'est déjà envisager le titre puisque qu'on y trouve la première; par contre c'est ne pas envisager la quatrième.
Le BVB n'a pas le même niveau d'obligation que le Bayern d'être champion, mais c'est un objectif raisonnable et pas irréaliste pour lui. En quoi est-ce ne rien y connaître que d'affirmer cette évidence?
J'aime bien le BVB figure toi depuis les années 90, comme l'Ajax d'ailleurs. Par contre je ne suis pas un abonné ou membre du club. Je connais un peu l'Allemagne aussi. mais là n'est pas le sujet.
Ce commentaire a été modifié.
pinpin666 Niveau : CFA2
" marques commerciales dont le but est de générer le maximum de profits et gagner le maximum de trophées,"
Ravi d'apprendre que vous jouez pour gagner le minimum de trophée. J'avoue que je ne l'avais pas envisagé.
Le BVB est coté en bourse, mais son modèle n'est pas foot business? La marmotte...
Für immer WS Niveau : DHR
Je m'étais promis de ne plus répondre à tes élucubrations, je sais pourquoi, j'ai craqué mais on ne m'y reprendra plus.
Enfin bref, j'ai reçu mes abos ce matin, je me réjouis de vivre une nouvelle saison avec mon club si mal géré.
Bonne saison à toi et essaie de venir une ou deux fois au Westfalenstadion, les belles théories académiques c'est très joli sur papier mais rien ne remplace les travaux pratiques si on veut connaître un sujet et ne pas être trop déconnecté de la réalité.
pinpin666 Niveau : CFA2
Les faits, rien que les faits.
En voilà encore pour contredire tes illusions lyriques!
http://aktie.bvb.de/eng/Publications/An … KGaA-Group
En matière de foot business les choses ne sont pas aussi simples qu'on voudrait le faire croire.
Très édifiant pour ceux qui prennent la peine de lire.
Pour ton invitation je vais y penser sérieusement. L'ambiance au Westfalen et le foot pratiqué m'a toujours paru plus excitant qu'à l'allianz arena...
Alkasetzer Niveau : CFA2
Si je me trompe pas le Borussia est toujours coté en bourse

Je dirais que la popularité du BVB est due autant (ou plus) a ses fans ( mur jaune, Tifos, animations, dernierement hebergement des supps monegasques), ou sa politique de recrutement (ces 10/15 dernieres années tout du moins , grosso modo la periode post Amoroso) que aux titres gagnés
17 réponses à ce commentaire.
Elle a bon dos la myopathie...






bapt'man123 Niveau : Loisir
Venez tester Real football manager, jeu de coaching gratuit en ligne.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 8
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 98 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20