Le Togo porte plainte

Modififié
0 0
Après le temps du deuil, suite à l'attentat de Cabinda, ou de la consternation, suite à l'exclusion du Togo par la CAF pour les deux prochaines éditions de la CAN, place à l'action pour le Togo.

Le site NouvelObs.com annonce que le pays africain a porté plainte auprès du palais de justice de Paris pour « actes de terrorisme » et « assassinats » contre le Front de Libération de l'Enclave du Cabinda (FLEC). Plus surprenant, quoique, la plainte a aussi été déposée contre la CAF.

Rodrigues Mingas, dirigeant du mouvement séparatiste angolais, en exil à Paris, fait son coq depuis l'attentat dans les médias. Cette nouvelle ne l'a pas calmé, au contraire : « Le Togo a tout à fait raison de porter plainte, mais ça aurait été mieux que cela soit exclusivement contre l'Angola et la CAF, qui devient complice par ricochet pour avoir déjà suspendu le Togo » (source France 24).

A suivre, malheureusement...

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Kombouaré ouvre les yeux
0 0