1. //
  2. //
  3. // Présentation

Le titre pour ce week-end ?

Enfin, du vrai football. On en avait assez des matches sur France 3 région. La Ligue 1 reprend ses droits et nous avec. Histoire de bien commencer l'année, un petit multiplex sur Canal est au menu. La fameuse musique des buts va faire chavirer tous les foyers de France. Le calendrier étant bien fait, la 20e journée se clôturera en apothéose avec Bordeaux - Marseille dimanche. Une bonne journée de football en somme.

0 0
Lille - Paris SG. L'avantage de passer une soirée avec les Lillois, c'est les buts (37 depuis l'ouverture du championnat). Même sans Gervinho parti traîner son front en Angola, la force de frappe nordiste a de la gueule : Frau, De Melo et Hazard. Micka Landreau est serein, c'est le PSG qui débarque. Il connaît la maison et l'inefficacité offensive des copains. Antoine Kombouaré devrait ressortir les cadres et espère ne pas subir le courroux de Lillois encore remontés par la branlée du match aller (3-0 fin août). Le terrain sera dégueulasse et Kombouaré balancera une nouvelle fois « je suis colère » . Rien ne change.


Pronostic : : 3-1.

Montpellier - Nice. Montpellier vient de prendre une valise à Monaco mercredi (4-0). Peu importe, les hommes de René Girard vont se refaire une santé avec la réception de Nice, surement l'une des équipes les plus mauvaises depuis quelques temps (2 points sur les 6 derniers matches). Les arrivées de Civelli et Digard n'y changeront rien. Le Gym est à l'agonie. Perdre en championnat, ça passe, encore que. Mais se faire sortir par Plabennec en Coupe, c'est moche. Au final, les Héraultais sont sereins. le match sera pugnace, âpre, haché, cartonné et physique. On frolera les 12 avertissements et les 3 tirs cadrés. Tout ça pour que Spahic vienne coller son front sur le 13eme corner des locaux à 5 minutes de la fin. « On méritait mieux » , nous aussi.


Pronostic : 1-0.

Auxerre - Boulogne. Olivier Kapo connaît bien l'Yonne : Bléneau, Champcevrais, Etaule, Robert II le Pieux, la peste noire d'Avallon de 1456, le tourisme du coin n'a plus aucun secret pour lui. Forcément il a fait ses classes dans le Gâtinais. Ça tombe bien, c'est encore en touriste qu'il débarque samedi soir. En effet, Boulogne-sur-Mer organise un petit voyage associatif à l'Abbé Deschamps. Au menu : sandwiches, Tourtel et démonstration d'EPS durant 90 minutes. Les locaux ne devraient pas gâcher leur soirée et l'obtention des 3 points n'est pas une obligation mais une formalité. En théorie.


Pronostic : 3-0.

Monaco - Sochaux. 5896 âmes perdues se rendront à Louis II pour bayer aux corneilles. Il est vrai que l'affiche peut donner une petit érection fortuite, incontrôlée, limite gênante. Sochaux débarque sur le Rocher. La principauté est en émoi. Guy Lacombe retrouve son ancienne régulière, et il n'a pas dans l'idée de lui laisser repartir avec les cadeaux. Facile vainqueur de Montpellier mercredi soir (4-0 en match en retard), l'ASM prépare sa petite sauterie doubiste dans la joie et la bonne humeur. Du banga, un peu de sexe (Nenê, Lolo) et de la musique NRJ. Le minimum pour ne pas dormir sur la béquille.


Pronostic : 2-1.

Rennes - Lens. Bollaert à sifflé ses hommes mercredi soir. Tant pis pour eux, ils se donneront en spectacle ailleurs. A Rennes pour commencer, où les hommes de Frédéric Antonetti espèrent s'extirper de cette saloperie de 10e place. Mine de rien, il n'y a que trois unités d'écart entre les deux clubs. Jimmy Briand aura à cœur de se montrer, il a une carrière à gérer le bonhomme. Sans Bangoura (CAN), l'International français pourrait se retrouver titulaire. Pas forcément une bonne nouvelle pour l'arrière-garde lensoise, habituée à prendre l'eau à l'extérieur. Il n'y a pas de raison que ça change, question de fra - ter - ni -té.


Pronostic : 3-2.

Le Mans - Lorient. Le Mans y croit. Arnaud Cormier y croit, Henri Lagarda y croit, Leon-Bollé y croit. Pas nous. Pourquoi ? C'est facile. 1 - Le Mans n'a pas de gardien de but. 2 - Le Tallec ne peut pas tout faire. 3 - Makaridze est roux. 4 - Lorient est une formidable bouchée d'oxygène pour les esthètes du football. Ca fait trop d'obstacles pour un seul et même club. Toutefois, on scrutera la première en championnat d'Abdi, véritable star, chez lui, en Suisse. Chez Gourcuff père, on fera dans le classique : du style et de l'épuré.


Pronostic : 1-2.

Valenciennes - Toulouse. Facile, sans Gignac (pubalgie), Toulouse prendra une valise à Nungesser. Avec l'avant-centre des Bleus à la baguette, le nul est envisageable, voire plus si affinités. Mais en face, Philippe Montanier a balancé une bombe. Son VA vise le haut du tableau. « A l'issue du Championnat, la différence entre le cinquième et le quinzième sera minime. A nous de basculer dans le haut. Notre potentiel est important s'il est bien utilisé » . La Ligue 1, c'était mieux avant.


Pronostic : 1-2 si Gignac, 2-0 sans Dédé.

Nancy - Lyon. Après Strasbourg en Coupe de France, Metz en Coupe de la Ligue, Lyon termine son tour d'Allemagne en se déplaçant à Nancy.Rien d'insurmontable pour les hommes de Claude Puel. Jérémy Toulalan vient de marquer son premier but lyonnais, le genre de détail qui confirme que quelque chose a changé dans le Royaume lyonnais. Et Nancy dans tout ça ? Pas grand chose. Jonathan Brison est d'ores et déjà forfait. Une information qui bouleverse la planète football. On attend -5 degrés samedi soir à Marcel Picot. Le genre de température idoine pour ouvrir une binouse devant sa télé.


Pronostic : 1-2.

Grenoble - Saint-Etienne. Le match de l'angoisse. Du stress, du flippe, des cris, des sanglots, des palpitations, des erreurs... Nul ne sert de rester sur 13ème Rue pour se faire ses premières frayeurs de l'année. Le Stade des Alpes va être le théâtre d'un match de losers. Le dernier qui reçoit le dix-huitième, tout simplement. Sainté, qui reste sur 8 matches sans victoire, toutes compétitions confondues, doit oublier sa déconvenue marseillaise de mercredi (défaite dans les arrêts de jeu à domicile) et ramener quelque chose de Grenoble. les Isérois préparent déjà l'an prochain. Alors autant dire que la venue de Saint-Etienne, ils s'en tamponnent le coquillard.


Pronostic : 0-1.

Bordeaux - Marseille. 32 ans que l'OM ne s'est pas imposé en Gironde. C'était un 1er octobre, il faisait froid... La tâche s'annonce hard pour Didier Deschamps et ses hommes. Avec onze points de retard sur les Champions de France, l'OM n'a plus le temps. S'il perd dimanche soir, La Dèche finira la saison à poil. Laurent Blanc est serein. Il sait qu'il fait flipper tout le pays, surtout dans son antre (8 victoires en 9 matches). En espérant ne pas (re)voir le même match pourri qu'à l'aller (0-0). Souley Diawara va prendre sa bronca, Ben Arfa sortira 3 gris-gris et Gourcuff ratera encore un pénalty. Une constance.


Pronostic : 1-1.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'étoile mystérieuse
0 0