Le Tissier blasé par la sélection anglaise

Modififié
0 13
Après son match nul tout moisi en Slovénie (0-0), l'Angleterre semble dans la continuité de son Euro désastreux.

Sans surprise, le sélectionneur par intérim, Gareth Southgate, essuie déjà une première vague de critiques. L'ancien international Matthew Le Tissier est ainsi plutôt fataliste sur la capacité du sélectionneur anglais à influer sur les performances des Three Lions : « Honnêtement, je ne suis pas sûr que l'identité du manager de l’Angleterre ait un réel impact sur l'équipe. Je pense que, quel que soit l’entraîneur, il n'arrive pas à optimiser la façon dont nous jouons. Il y a une culture club très ancrée en Angleterre. Ils ont essayé de mélanger beaucoup de joueurs issus de clubs différents et de les faire adhérer à un seul style de jeu, mais c'est très difficile... Voilà pourquoi le poste de sélectionneur de l’Angleterre est si difficile et si bien payé. C'est d'une extrême complexité. »

Difficile ok, mais bien payé, c'est discutable. Pas suffisamment pour Sam Allardyce en tout cas. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Scatos, Portos & Adilramis Niveau : DHR
Mattheuw, have you tried turning off and on again ?
Scatos, Portos & Adilramis Niveau : DHR
Message posté par Scatos, Portos & Adilramis
Mattheuw, have you tried turning off and on again ?


et le mot qui manque c'est IT.
C'est beau quand même.
Que ce fut laborieux. Peut-être le pire match de l'Angleterre qu'il m'ait été donné de voir en 20 ans.

Certains pourront citer le match perdu contre la Croatie en 2007 qui scelle le sort de Mc Laren, mais au moins lors de ce match les anglais avaient montré un peu de caractère. Hier, que dalle, zéro, nada, fuck all...

La défense fut parfois digne d'une comédie des frères Farrely, la paire Henderson-Dier a pris le bouillon pendant tout le match.
Lingard, Delle Ali, Sturridge et Walcott ont joué à celui qui fera le meilleur tout droit...

Si cette équipe apprenait à jouer à une touche de balle peut-être pourrait-elle faire quelque chose, mais hier soir, quelle lenteur ! Deux, trois touches avant d'essayer de faire bouger le ballon, c'est trop lent à ce niveau.
touchefresh Niveau : CFA
Ou ptete que les joueurs ne sont pas si bons que ça ... ahh ouais non ça, les diffuseurs n'y croient pas.

Ou alors c'est que le championnat est tellement difficile que les joueurs n'ont plus la force pour les matches en équipe nationale (et en coupes d'europe)
C/René Williams Niveau : DHR
Il y a plus d'argent dans les championnats, et les anglais au final se foutent un peu de ce qui se passe ailleurs (cf/ brexit, douarygate, Chelterham gang scandal, par exemple), du coup l'equipe nationale est délaissée parce que ça fait des décennies qu'elle ne rapporte rien.
C'est logique.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Le problème c'est surtout cette obsession à prendre des sélectionneurs plus que moyen, quand tu te dis qu'un des favoris à la reprise du poste était Pardew ça te situe le niveau de merde dans lequel le foot international Anglais est actuellement, et c'est pas en sélectionnant Rooney, Cahill ou Glen Johnson et en foutant Henderson capitaine que ça va s'améliorer.
Ils n'ont qu'à sélectionner que des anglais de Championship, vous allez voir les mecs ils vont se défoncer.
C'est vrai que les grosses rivalités qu'il y a toute la saison peuvent expliquer les difficultés qu'ont les anglais à jouer ensemble. Un peu comme les States en basket (même si c'est relatif, eux peuvent mal jouer et finir à +30).
Le problème du football anglais est culturel. Et cette culture football assez particulière est ancrée dans le profil de leurs entraîneurs qui semblent tous sortis du même moule. Remarquez que vous ne verrez pratiquement aucun coach anglais qui se démarque des autres dans sa philosophie de jeu. Laquelle philosophie elle même dicte le choix des joueurs sélectionnés. Les anglais aiment les joueurs besogneux qu'on a tôt fait d'ériger en joueurs talentueux. Et en équipe nationale on pense qu'il suffit d'empiler ces joueurs besogneux pour en faire une équipe performante. Les gens vont peut-être se ruer sur moi, mais c'est pas avec des Milner, Henderson, Cahill,Walker, Vardy, Kane ou même Rooney (d'aujourd'hui) que tu auras une team qui domine ses adversaires. A moins que ces derniers aient exactement le même profil de joueurs. Le "tout physique" ça ne marche pas. A titre d'exemple, la France domine physiquement les PB d'abord parce que techniquement elle est au dessus. Si la France venait à aligner 7 ou 8 joueurs au profil de sissoko, bien que physiquement armée elle serait dominée dans le jeu faute de possession de balle. Or en Angleterre on n'a pas intégré la dimension possession de balle. Ces joueurs qui jouent entre les lignes, prennent l'intervalle, "irriguent" et fluidifient l'armature physique existante. Et ça ne date pas d'aujourd'hui: Les Gerrard, Lampard étaient déjà des joueurs exceptionnels, mais c'est pas le profil de joueurs qui te font nécessairement maitriser un match. Je crois qu'en un mot il manque aux anglais une légère touche "latine". Cette entêtement culturel...
Message posté par olmumire
Le problème du football anglais est culturel. Et cette culture football assez particulière est ancrée dans le profil de leurs entraîneurs qui semblent tous sortis du même moule. Remarquez que vous ne verrez pratiquement aucun coach anglais qui se démarque des autres dans sa philosophie de jeu. Laquelle philosophie elle même dicte le choix des joueurs sélectionnés. Les anglais aiment les joueurs besogneux qu'on a tôt fait d'ériger en joueurs talentueux. Et en équipe nationale on pense qu'il suffit d'empiler ces joueurs besogneux pour en faire une équipe performante. Les gens vont peut-être se ruer sur moi, mais c'est pas avec des Milner, Henderson, Cahill,Walker, Vardy, Kane ou même Rooney (d'aujourd'hui) que tu auras une team qui domine ses adversaires. A moins que ces derniers aient exactement le même profil de joueurs. Le "tout physique" ça ne marche pas. A titre d'exemple, la France domine physiquement les PB d'abord parce que techniquement elle est au dessus. Si la France venait à aligner 7 ou 8 joueurs au profil de sissoko, bien que physiquement armée elle serait dominée dans le jeu faute de possession de balle. Or en Angleterre on n'a pas intégré la dimension possession de balle. Ces joueurs qui jouent entre les lignes, prennent l'intervalle, "irriguent" et fluidifient l'armature physique existante. Et ça ne date pas d'aujourd'hui: Les Gerrard, Lampard étaient déjà des joueurs exceptionnels, mais c'est pas le profil de joueurs qui te font nécessairement maitriser un match. Je crois qu'en un mot il manque aux anglais une légère touche "latine". Cette entêtement culturel...


Oups, Cet entêtement!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 13