1. //
  2. //
  3. // OM/Toulouse (0-1)

Le TFC surprend l’OM

Au terme d’un match un peu moche, un peu ennuyeux, un peu moyen, des Toulousains sérieux et appliqués l’ont emporté au Vélodrome (1-0) contre une équipe marseillaise soporifique.

Modififié
5 4
Marseille – Toulouse : 0 – 1
But : Abdennour (66ème)

« C'est une équipe bien organisée avec de la densité physique et qui va très vite en contre. Elle n'est jamais facile à jouer et encore moins à l'extérieur paradoxalement. Ils sont peut-être un peu plus faciles à jouer chez eux mais, à l'extérieur, ils ont toujours une attitude qui les rend difficile à jouer » . Didier Deschamps avait vu juste. Toulouse, à l’extérieur, est une équipe chiante à jouer, qui joue resserrée, défend bien, coupe les lignes de passe, fait des fautes et mène bien ses contres. Les Marseillais, hors du coup ce soir s’inclinent pour la deuxième fois consécutive et se font distancer au classement. Le Téfécé continue lui de se mettre bien en haut de tableau.

Aucun ballon pour Brandao

En 4/4/2, sans ses leaders offensifs Valbuena et Remy, et avec une charnière centrale expérimentale Diawara-Fanni, l’OM se cherche un mode opératoire en début de match. Les Toulousains, eux, récitent leur texte à l’extérieur : le bloc est en place, le combo Capoue-Didot gère le pôle création, les flèches Tabanou et Regattin explosent à la récup’ sur leurs ailes, et Rivière multiplie les appels dans la profondeur. Quelques frappes d’Amalfitano et Ayew ne changent pas la donne, Marseille rame. Après 25 minutes de jeu, Brandao n’a pas eu un ballon potable à valoriser. La plus belle occasion de la première mi-temps ressemble à peu près à ça : le Téfécé combine sur corner, Capoue à l’entrée de la surface rate complètement sa frappe, Adbennour qui traîne par là pousse la balle de la tête. A côté. Le match est une succession de fautes, de pertes de balles et de séquences incertaines. « Une belle bataille de milieu de terrain » , pour la version optimiste. « Une belle bouillie de football » , pour la version sincère.

Le plan sans accroc de Casanova

La deuxième mi-temps commence par une transversale de Morel vers Azpilicueta, dans le camp marseillais, sans pression et en touche. Les initiatives intéressantes sont toujours toulousaines. Regattin et Mandanda s’ambiancent un peu. Pour la forme. Gignac accélère son échauffement, Brandao multiplie les déviations aléatoires et le match ne gagne toujours pas en intensité. A 25 minutes du terme, l’attaquant olympien n’a pas eu un ballon potable à valoriser. A l’heure de jeu, Didot lancé en profondeur par Aurier se retrouve seul face à Mandanda qui claque l’arrêt du match. Pas traumatisé pour autant, sur le corner qui suit, le Paimpolais dépose une offrande sur la tête d’Abdennour qui dépose le ballon dans les buts. Le plan de Casanova fonctionne à merveille. Dans la foulée, Amalfitano, le meilleur Marseillais ce soir butte sur Ahamada. Sirieix rentre, le TFC va pouvoir désormais bétonner sans se cacher. Et l’emporter, au terme d’un match très pauvre.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

motherfucker Niveau : CFA
les enseignements de ce soir :
-amalfitano le meilleur marseillais ? jamais de la vie. et il ne faut plus jamais qu'il joue meneur de jeu, parce que si niveau percussion/centre il est bon, niveau vision du jeu ça fait pitié, on croirait une vieille autruche (j'en veux pour preuve les deux frappes de myopathe à l'entrée de la surface en première mi-temps, en l'espace de deux minutes). ça m'ennuie de dire ça mais valbuena manque vraiment beaucoup.
-fanni est bon en ce moment
-il va vraiment falloir recruter un arrière gauche. morel c'est plus possible.
RahXephon Niveau : CFA
Marseille perd, Lyon perd, Montpellier fait match nul, Sainté perd... MAIS OU VA LE MONDE ?
Hank_Scorpio Niveau : DHR
@ RahXephon : t'as oublié le Losc qui se fait rejoindre à 2-0 à domicile par l'AJA
Chaque année c'est pareil, on bute sur le bloc toulousain pendant 90min et on se prend un coup de poignard.
En tout cas,on y perd moins qu'avec la defaite à Brest avec cette journée de m....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Montpellier perd du terrain
5 4