Le Terek Grozny vise Forlan

Modififié
0 0
Et si la Tchéchénie était le nouvel Eldorado du football européen? Il y a de quoi sourire c'est vrai mais certains faits font froid dans le dos. Direction le Terek Grozny.

Cet ovni du football a vu le jour en 1946 sous le nom de Dynamo Grozny. Pur produit soviétique, il végète en seconde division Russe. Rien de bien sexy à vrai dire. Puis le club va s'offrir une visibilité de premier plan : la guerre de Tchéchénie opposant le gouvernement Russe aux séparatistes indépendantistes. Le club sera mis en retrait de 1995 à 2000, l'année où Poutine a décidé de chasser les terroriste dans toutes les latrines de la mère Patrie. Politique oblige, Ramzan Kadyrov, l'ancien rebelle aux moeurs étranges (des femmes tout le tour du ventre et une pléiade d'accusations de meurtres), est intronisé président de la région. Le Terek Grozny va devenir son jouet.

Après avoir fait signer Ruud Gullit cet hiver, Marca dévoile que Diego Forlan serait dans la lunette de Kadyrov. Ce dernier aurait proposé un contrat de 7,5 millions d'euros par an pendant 2 ans et demi. Du côté de l'entourage de l'international de 31 ans, on ne prête aucun crédit à cette demande fantasque. Pour El Mundo Deportivo, « ils sont convaincus en Tchétchénie que l'arrivée de Forlan est imminente » mais ni « l'Atletico ni Forlan n'accordent de crédibilité à ces informations » .

C'est peut-être ce que se disait Roberto Carlos avant d'atterrir à l'Anzhi Makhachkala...

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Que devient André?
0 0