Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le tatouage controversé de Di Canio

Modififié
Paolo préfère les manches courtes.

Désormais analyste pour Sky Sport Italia, l'ancien joueur de West Ham, de la Juve et de la Lazio n'a pas manqué de déclencher une polémique sur les réseaux sociaux en apparaissant avec un polo qui laissait clairement apercevoir le mot « Dux  » , tatoué sur son biceps droit.


Dux, qui signifie chef ou guide en latin, n'est autre que l'un des petits surnoms de Benito Mussolini. Un personnage pour lequel Di Canio n'a jamais vraiment cherché à cacher son admiration, il avait même admis ouvertement ses sympathies fascistes il y a plusieurs années : «   Oui, je suis fasciste, mais en aucun cas raciste  » , avait-il alors expliqué.

Pas franchement séduits par le tatouage de l'ex-joueur, de nombreux téléspectateurs se sont indignés sur Twitter, certains menaçant même Sky Sports de mettre fin à leur abonnement si la chaîne ne mettait pas un terme à sa collaboration avec l'ancien attaquant.

La prochaine fois, ce sera peut-être les manches longues, Paolo. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
À lire ensuite
Les excuses de Tévez