1. // Tous championnats
  2. // Bilan
  3. // La bonne question

Le talent peut-il disparaître ?

La liste des joueurs ayant égaré leur football est longue comme le bras : Adriano, Torres, Falcao, bien sûr, mais aussi Kagawa, Motta, Thiago Silva ou Piqué. Sans parler des Kaká, Shevchenko ou Verón du passé. Mais où se cache-t-il donc ?

Modififié
39 26
Pour Noël, les supporters havrais ont eu mieux qu'un pull qui gratte un peu, une bouteille de whisky ou même qu'une PS4 : la confirmation qu'Adriano allait porter le maillot ciel et marine. Si ce n'est pour le moment qu'un tweet fleurant bon le Google Translate, la possibilité de voir l'Imperatore fouler les pelouses françaises, de Ligue 2 qui plus est, en fait saliver plus d'un, qu'il soit immatriculé 76 ou simple amateur de belles choses. Parce qu'Adriano, c'est la violence, la puissance d'un jeu sans faiblesse, avec ces frappes du gauche à vous trouer les filets. Le meilleur joueur de l'histoire de PES, et pendant quelque temps, du monde, tout simplement.

Et puis son père est mort, Adriano a plongé, et sa carrière a déraillé. Un tour à São Paulo, l'Inter de nouveau, un retour à Flamengo. Cinq matchs dans une Roma qui tente sa chance, un de moins à Corinthians qu'il quitte parce qu'il n'a plus envie, aucun à Flamengo qui le payait pourtant à la performance, toujours zéro à Atlético Paranaense. Alors malgré les souvenirs, difficile de s'imaginer un nouveau départ pour le Brésilien en Normandie. Christophe Maillol a - peut-être - fait venir un nom, mais guère plus. L'Imperatore est devenu le «  nouveau porc du Havre  » . Sauf que le talent ne se mesure pas sur une balance.

L'éternelle bataille de l'inné et de l'acquis


Lorsqu'il revient la première fois à Flamengo, même plein d'alcool et de fêtes, il trouve le moyen de remporter championnat, titre de meilleur joueur et de meilleur buteur. Suffisant pour que José Mourinho décide d'essayer de le sauver. Quand Zlatan ne parvient pas à abattre les Red Devils en Ligue des champions, le Special One lance quelqu'un d'encore plus bigger than life. À un poteau près, le talent d'Adriano aurait suffi. La justice pour les médiocres adeptes des résultats acquis à la sueur du front, un crève-cœur pour les esthètes.

Parce que le talent, c'est le contraire du travail. C'est l'inné, l'inquantifiable, le chemin infini qui relie l'âme au corps. C'est la beauté de tout ce qu'on ne peut tenir. C'est la grâce. Quand on demande à Gabriel Heinze comment il se définit en tant que joueur, il répond : «  Moi ? Comme un joueur très mauvais ! Avec une très grande capacité d'effort et de concentration, mais sans qualité technique. J'ai du caractère, je suis tenace, je ne laisse rien au hasard. On ne m'a pas doté de ce don technique, je n'ai pas de talent. Donc je base entièrement mon jeu sur le travail.  » Le talent ne pouvant s'acquérir par le travail, seulement se développer, difficile de le retenir. Comme le disait Dostoïevski, «  le talent a besoin de sympathie ; il faut qu'on le comprenne  » . Et souvent, on ne comprend pas.

De héros à zéro


Facile de rire du poids d'Adriano, du manque de réussite face au but de Torres, des contrôles de DH de Falcao, de la marche de Motta, des errements et des larmes de Thiago Silva. Il est aisé de brûler ses idoles, mais ceux qu'on adorait hier ne sont pas devenus des bananes du jour au lendemain. Leur don s'est simplement dissout dans l'alcool, brisé dans un genou, un dos, égaré dans une ville étrangère. Il est toujours là, quelque part, attendant qu'on le retrouve. Mais plus on le cherche en vain, plus il s'éloigne. Une certaine histoire de confiance. «  Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède  » , écrivait Flaubert. Certains l'ont oublié. D'autres n'ont pas envie de faire les efforts nécessaires. Regardez Cassano : il aurait pu être immense, mais être un roi à Parme lui suffit.

D'aucun parlerait de gâchis, mais un homme a encore le droit de choisir sa destinée. Il ne doit une carrière à personne, si ce n'est à lui-même. Après reste une question : que ressent-on quand on n'est plus celui qu'on a été, et qu'on ne le sera peut-être plus jamais, pour une raison ou pour une autre ? Alain-Fournier disait : «  Un homme qui a fait un bond dans le Paradis, comment pourrait-il s'accommoder de la vie de tout le monde ?  » et il avait sûrement raison. Les footballeurs n'étant jamais que des superhéros en crampons, la réponse se trouve peut-être dans la bouche du Comédien des Watchmen, juste avant de mourir : «  C'est une farce. Tout n'est qu'une farce  » .


Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est en regardant la carrière des joueurs cités qu'on se rend compte de l'aspect psychologique du football. Pour devenir un grand parmi les grands, il faut avoir non seulement une bonne condition physique, mais surtout, une condition mentale parfaite ou bien avoir un ego surdimensionné. Un grain de sable et tu deviens un joueur lambda.
Je donnerai cher pour rentrer dans la tête d'un grand coach pour voir comment il gère la préparation mentale des joueurs.
tapavuleballon Niveau : CFA2
On ne va peut-être pas comparer Thiago Silva, Falcao et Motta avec Adriano quand même...
Thiago Silva n'a pas de mentale.il a bien besoin d'un mentalist et passé une soirée au banana cafe^^
jesse pinkman Niveau : Loisir
je suis pas fan du psg ou de thiago silva, mais je crois quand meme qu il faut arreter d en parler comme un mec qui est devenu une chevre depuis la CM.
il est certes moins en confiance, moins affuté, moins bien placé, commet qq erreurs, mais il reste un super defenseur, l un des meilleurs au monde et je le place pas du tout ds la meme categorie qu un torres (ou gourcuff ou kaka ou autre joueur ayant traversé un long desert) qui lui est devenu bidon depuis bien 3 ou 4 ans, pour T Silva on parle d une periode de moins bien de 6mois ca va! par contre il a montré ses limites en tant que boss, guerrier, leader mental c est sur, en allant pas tirer le penalty et en pleurant il a montré ses limites a ce niveau là
Fabrizio Gonzalez Niveau : District
Thiago Motta, talent ? Ah bon...
C'est intéressant comme article, mais pas la peine de sombrer dans le syndrome Sasha Grey et de blinder de citations de grands auteurs pour se donner du crédit, ça fait plaisir de lire Dostoievski au début, mais une fois arrivés à Watchmen on dirait du fan service littéraire ;)
En fait tout l'article perd en crédibilité vu que vous mélangez Piqué, Silva, Motta et Falcao avec Torres et Adriano.

Sont mis dans le meme sac des joueurs qui connaissent un coup de moins bien de quelques mois voir semaines avec des types qui en sont à plusieurs années de disette (Torres), voire perdus à jamais pour le football (Adriano).
Orso94210 Niveau : CFA
Message posté par jesse pinkman
je suis pas fan du psg ou de thiago silva, mais je crois quand meme qu il faut arreter d en parler comme un mec qui est devenu une chevre depuis la CM.
il est certes moins en confiance, moins affuté, moins bien placé, commet qq erreurs, mais il reste un super defenseur, l un des meilleurs au monde et je le place pas du tout ds la meme categorie qu un torres (ou gourcuff ou kaka ou autre joueur ayant traversé un long desert) qui lui est devenu bidon depuis bien 3 ou 4 ans, pour T Silva on parle d une periode de moins bien de 6mois ca va! par contre il a montré ses limites en tant que boss, guerrier, leader mental c est sur, en allant pas tirer le penalty et en pleurant il a montré ses limites a ce niveau là


Merci Jesse. J'abonde en ton sens :'-)

Mais que veux-tu. C'est devenu une sorte de running-gag lourdingue depuis six mois. En même temps, il a foutu la haine à pas mal de gens en débarquant avec l'étiquette de "meilleur déf central du monde". Donc, dès qu'ils ont eu une occasion pour se le faire (et ils ont bien été obligés de fermer leurs bouches pendant 18 mois), ils hésitent pas à dégainer.
jenculeoski Niveau : CFA2
Et Raynald Pédros alors ? Et Haten Ben Arfa ? Et Albert Baning merde!!
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par jesse pinkman
par contre il a montré ses limites en tant que boss, guerrier, leader mental c est sur, en allant pas tirer le penalty et en pleurant il a montré ses limites a ce niveau là

Comme souvent, je pense le problème de Silva ne vient pas du jour J (cette fameuse séance de penalty). D'ailleurs, petite parenthèse, je vois pas en quoi on lui reproche de ne pas tirer... Dans n'importe quelle équipe, un DC qui va pas tirer un péno, ça choque personne. Mais la, c'est la honte suprême.

C'est son craquage qui pose problème, et pour moi il vient des 6 mois qui précèdent la CdM. Il s'est mis (presque) tout seul une pression monstrueuse vis-à-vis de cet évènement. The capitaine du Brésil, chez lui, arrivé sur ses grands chevaux avec ce "titre" de meilleur défenseur du monde.
Il a merdé dans sa préparation, et à mon avis, y a pas bcp de joueurs qui auraient tenu avec une pression psychologique pareille.
Mais le rôle du staff me paraît aussi important.
Entre l'hymne du premier match, le coup du maillot de Neymar face à l'Allemagne, la déroute mentale face à cette même Allemagne, le craquage de TS... l'encadrement de la Selecao n'a semble-t-il jamais essayé de calmer le jeu, de leur refoutre les pieds sur terre. On voit ce que ca leur a coûté, au final. Ils sont tout autant responsable que les joueurs de ce grand n'importe qu'a été la CdM de leur sélection.
En ce qui concerne Torres, Jamie Redknapp, qui est un très fin analyste, avait noté qu'en plus des blessures qui lui ont fait perdre sa qualité première à savoir l'explosivité, un autre facteurs très important l'a détruit : à Liverpool, l'équipe jouait pour lui et il avait derrière lui un Steven Gerrard au sommet de son art qui le mettait toujours dans des situations de but idéales. Torres avait d'ailleurs dit que c'était le meilleur joueur avec lequel il a joué en club.
A Chelsea, il n'a jamais retrouvé une telle disposition sans compter que Drogba était tout bonnement injouable. Puis quand The Drog a quitté Chelsea à la fin de la saison 2011-2012, Torres était déjà en état de décomposition bien avancée.
Intéressant. La différence entre un crack et un joueur lambda est mince.

Certains joueurs médiocres font des matchs de crack. Et inversement.

Chaque match est une histoire différente. C'est ce qui fait la magie du foot. Même si, finalement, comme dit Martino, ce sont quand même les plus riches qui gagnent à la fin.
didier gomis Niveau : CFA
A l'époque le premier joueur que j'ai vu passer de crack à joueur lambda ça a été Florian Maurice : il pétait le feu avec Lyon, c'était la résurrection de JPP, puis il se blesse et ne retrouva jamais son "talent".

Finalement le talent c'est l'équilibre entre un bon mental, un physique au top et un peu de chance. Tout ce qui manque au PSG cette saison...
DocteurHappy Niveau : CFA
Le Mental c'est ce qui fera toujours la différence dans le sport de haut niveau , c'est le détail qui fait la différence .

Prenez par exemple le Tennis : sauf "extraterrestre " , le TOP 20 en terme de technique ,condition physique , etc les joueurs sont à peu près équivalant ! Mais c'est le mental qui fait la différence , c'était un coach qui déclaré ça dans la presse .

Regardez un Gasquet par rapport à Un Nadal .
Slim Shady
Message posté par DocteurHappy
Le Mental c'est ce qui fera toujours la différence dans le sport de haut niveau , c'est le détail qui fait la différence .

Prenez par exemple le Tennis : sauf "extraterrestre " , le TOP 20 en terme de technique ,condition physique , etc les joueurs sont à peu près équivalant ! Mais c'est le mental qui fait la différence , c'était un coach qui déclaré ça dans la presse .

Regardez un Gasquet par rapport à Un Nadal .


Totalement d'accord c'est le mental qui fait la différence comme tu dis, tout les joueurs cité torres kagawa falcao, c'est le mental qui a fait qu'il ont perdu leurs talent et pour certains les blessures en plus
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par DocteurHappy
Le Mental c'est ce qui fera toujours la différence dans le sport de haut niveau , c'est le détail qui fait la différence .

Prenez par exemple le Tennis : sauf "extraterrestre " , le TOP 20 en terme de technique ,condition physique , etc les joueurs sont à peu près équivalant ! Mais c'est le mental qui fait la différence , c'était un coach qui déclaré ça dans la presse .

Regardez un Gasquet par rapport à Un Nadal .


Nadal en technique il n'est même pas dans le top 50. Par contre physiquement c'est le meilleur et de loin.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Et par opposition, on ne peut qu'être plus admiratifs devant les méga-stars type Messi, CR7 et consorts (qu'on les aime ou non), qui ont tout gagné, sont sur-exposés et continuent à bosser et à exploiter au mieux leur talent.

En + je valide avec Nantes, et qui est sûrement le + beau vivier de talents disparus au niveau national.
Message posté par nyakichan


Nadal en technique il n'est même pas dans le top 50. Par contre physiquement c'est le meilleur et de loin.


je pense que beaucoup néglige la qualité des lifts de nadal. Il faut du physique et de la technique, en particulier l'effet et les trajectoires insensées qu'il imprime dans chaque balle.
Message posté par jesse pinkman
je suis pas fan du psg ou de thiago silva, mais je crois quand meme qu il faut arreter d en parler comme un mec qui est devenu une chevre depuis la CM.
il est certes moins en confiance, moins affuté, moins bien placé, commet qq erreurs, mais il reste un super defenseur, l un des meilleurs au monde et je le place pas du tout ds la meme categorie qu un torres (ou gourcuff ou kaka ou autre joueur ayant traversé un long desert) qui lui est devenu bidon depuis bien 3 ou 4 ans, pour T Silva on parle d une periode de moins bien de 6mois ca va! par contre il a montré ses limites en tant que boss, guerrier, leader mental c est sur, en allant pas tirer le penalty et en pleurant il a montré ses limites a ce niveau là


Je suis d'accord avec toi mais pas pour les mêmes raisons. Je pense que la campagne des journalistes catalans pour que le barça enrole thiago silva a bien marché (Francois David par exemple) ; ils ont martelé durant le premier semestre 2012 qu'un obscur défenseur brésilien qui défendait dans le calcio était le meilleur défenseur central au monde (la même saison, mexès était élu meilleur défenseur du calcio, c'est dire le niveau). Effet boule de neige, tout le monde finit par croire qu'il l'est alors qu'il n'est même pas dans le top 5 mondial.
Aujourd'hui, la supercherie prend fin
tapavuleballon Niveau : CFA2
Message posté par Fabrizio Gonzalez
Thiago Motta, talent ? Ah bon...


Le mec a joué au Barca, à l'Inter, au PSG ou en équipe nationale avec l'Italie...force est de reconnaitre qu'il a du talent, en foot ou en escroquerie à toi de choisir
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
39 26