1. // Euro 2016
  2. // Gr. A
  3. //

Le syndrome du pays-hôte

Malgré sa victoire (2-1), l'équipe de France a découvert, ce vendredi face à son public et à la Roumanie, qu'accueillir une compétition n'était pas forcément qu'une partie de plaisir. Gorge serrée, sensation d'étouffement, les Bleus ont avoué qu'avant le soulagement du but de Dimitri Payet, ils étaient tétanisés par l'enjeu. De quoi se poser quelques questions s'ils ne veulent pas exploser en vol comme le Brésil 2014.

Olivier Giroud était d’humeur à lâcher quelques sentences définitives, ce samedi après-midi à Clairefontaine, au lendemain de la victoire française contre la Roumanie. « La construction de la route vers la réussite n’est jamais terminée » , a-t-il par exemple déclamé, avant de répondre à une question à propos de son éventuelle faute sur le gardien roumain lors de l’ouverture du score par un très métaphorique : « Sauter les bras le long du corps, ça n’a jamais mené personne bien haut. » Adil Rami, lui, était d’humeur badine, multipliant les petites vannes et répondant à une question en italien, « juste pour montrer que je parle toutes les langues » . La preuve ultime, s’il en fallait une, qu’une frappe des vingt mètres dans la lucarne peut s’avérer être un efficace antidépresseur.


Car avant le missile de Payet à la 89e minute, les Bleus faisaient moins les malins. « On s’est fait la réflexion après le match, on était crispés, admet Giroud aujourd’hui. Je ne vais pas rentrer dans les détails : les bouches pâteuses, du mal à déglutir. Des symptômes qui témoignent d’une grosse appréhension, d’une crispation. Les passes étaient peut-être moins assurées, moins claquées, moins précises, peut-être que ceci explique le surplus inhabituel de déchet technique. » Juste après la rencontre, Patrice Évra décrivait déjà cette rare forme de laryngite collective : « Il faisait chaud, beaucoup de joueurs disaient qu’ils avaient la gorge sèche, qu’ils n’arrivaient pas à respirer. L’appréhension, ça te fait consumer un peu d’énergie. » L’appréhension ?

Sûreté nucléaire


Depuis des semaines, les joueurs de l’équipe de France ont répété à quel point le soutien du public serait primordial pour aller loin. Ce serait donc plus compliqué que ça. « Il y a tellement de passion, de ferveur derrière cette équipe de France, c’est quelque chose d’extraordinaire, mais ça donne des obligations, disait Didier Deschamps juste après la douloureuse victoire de son équipe. On connaît le Stade de France, mais il y a la cérémonie, le protocole. Psychologiquement, ça n’a pas été facile à gérer. » Alors qu’elle reste sur deux compétitions à domicile remportées, la France vient donc de découvrir qu’être le pays-hôte pouvait parfois se transformer en cadeau empoisonné.

Il y a deux ans, le Brésil a montré tout l’éventail de ce que peut apporter ce statut lors de sa Coupe du monde. Être chez soi peut permettre de bien se tirer d’une performance moyenne, comme lors de la victoire inaugurale de la Seleção contre la Croatie (3-1). L’organisateur peut même se transformer en véritable bulldozer que rien n’arrête, à l’image du quart de finale étouffant des Brésiliens contre la Colombie à Fortaleza. Mais le statut est radioactif. Comme une centrale nucléaire, capable d’éclairer une ville et aussi de la rayer de la carte si elle est mal entretenue. En demi-finale, contre l’Allemagne, le Brésil avait été rasé par le souffle de l'explosion. Si elle s’en est bien sortie pour son entrée dans la compétition, la France sait donc qu’elle va devoir manier le combustible avec précaution. « Voir la joie des Français, ça va donner encore un peu plus de confiance et de sérénité » , assurait Deschamps vendredi soir, alors que Pat Évra promettait : « Je sais que contre l’Albanie, on va se lâcher. » Mercredi soir, le public du Vélodrome devra de toute façon faire attention aux radiations.

Par Thomas Pitrel, à Clairefontaine
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

c est vrai que 84 et 98 ça s est pas tres bien passé.
le terrible syndrome du pays hôte
abistodenas Niveau : CFA2
j’appellerai plutôt cela le syndrome Aymé Jacquet .
Tout journaliste sportif s'occupant de palabrer sur le foot et de remplir des heures et des heures d'antennes de radio ,de télévision et de colonnes de journaux finira par dire :
-peut-être on gagne, peut-être on gagne pas , et en voici les causes : *mettez ici les arguments de votre choix*

aujourd'hui c'est : le syndrome du pays hôte ...
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
Le Brésil de 2014 est un cas assez unique... Les mecs se sont mis une telle pression qu'ils en ont oublié les fondamentaux du football et pas uniquement lors de la demi-finale historique ! Jamais la Seleção ne m'est apparue souveraine et sereine lors de la compétition.
Le syndrome du pays hôte: Angleterre 1966, Allemagne 1974, France 1984 et 1998 comme quoi on peut gagner tout en ayant organisé un grand tournoi
C'est marrant car quand j'étais gamin, parmi les compétitions de la dernière décennie il y avait eu la RFA, l'Argentine et la France victorieuses à domicile, et ça semblait logique qu'un (grand) pays hôte s'impose (c'est en tous cas ce que j'entendais chez les "grands").
Depuis c'est devenu rarissime, à part encore une fois la France. Parfois on s'y attendait (les USA, l'AFSud ou les duos des quinze dernières années), mais parfois grosse surprise de ne même pas voir l'hôte en finale (1988, 1990, 2000).
The times they are a-changin'
"véritable bulldozer que rien n'arrête" me semble largement exagéré pour décrire le Brésil 2014. Ils avaient une équipe séduisante c'est sûr, mais mon 1er souvenir de leur match d'ouverture c'est l'arbitrage.
Sachant qu'après les poules, leurs attaquants ont tous disparu et les seuls buteurs qui leur ont fait passer les 8e puis les quarts étaient David Luiz (sur un beau coup-franc, c'est vrai) et Tiago Silva sur corner. Soient les 2 défenseurs centraux - -'
La demi-finale n'est pas totalement représentative vu la pression monstre, des allemands en feu et surtout l'absence des 2 meilleurs brésiliens sur le terrain.
blue_army Niveau : CFA
je crois le contexte de ces dernieres annees est different des anée 66 , 84, 2000.Maintenant yy'a les reseaux sociaux , des multitudes de télé qui vont te pondre des debats inutules , "pourquoi on doit donner une note de 4","giroud peut il amener loin les bleus" , les propos de cantonna , etc ,sans parler des reseaux sociaux ou meme les abrutis ont maintenant la parole .Je crois que ça ne doit pas etre facile de jouer l'euro maintenant à domicile dans ce genre de climat
il y a 8 minutes Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT)
il y a 6 heures Un but barcelonesque en D4 argentine 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:55 Un supporter argentin dégomme un drone 18
Hier à 14:09 Utaka débarque à Sedan ! 16 Hier à 12:14 La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 Hier à 10:12 Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 12 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21 vendredi 30 juin Wilfried Bony lance son label de musique 16