En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8e de finale
  3. // Argentine/Suisse (1-0)

Le style argentin

Personne ne les aime, personne ne les admire. Leur huitième finale contre la Suisse ne méritait pas qu'on en fasse des favoris à la victoire finale. Mais les Argentins s'en fichent, ils sont déjà champions du monde. Du style.

Modififié
Ils sont tricheurs, menteurs et truqueurs. Ils manquent de modestie, se croient faits d'une autre substance que tous les autres, racontent leur propre mythologie, ont leur propre Dieu et même le pape leur appartient. Leurs équipes sont toujours remplies d'assassins ou de génies, parfois même les deux à la fois. Leurs joueurs ont les cheveux longs, un maillot rayé et cette façon irritante d'être champions du monde à tous les matchs. Tous les quatre ans, s'ils acceptent de participer à cette compétition, c'est pour défendre ce titre imaginaire et exiger que le reste du monde s'incline enfin devant leur drapeau. Depuis le début du Mondial, ils sont 50 000 à suivre la sélection partout où elle voyage. Comme un grand frère taquin chanterait à un cadet capricieux, ils susurrent aux oreilles des Brésiliens obsédés par leur Mondial, leur jeu, leur Neymar et leur Pelé, un refrain obsédant : « Brasil decime que se siente, tener en casa a tu papá, te juro que aunque pasen los años, nunca nos vamos a olvidar, que el Diego los gambeteó, que Cani los vacunó. Están llorando desde Italia hasta hoy. À Messi lo van a ver, la copa que va a traer, Maradona es más grande que Pelé » (Dis-moi Brésil ce que qu'on ressent quand Papa est à la maison, je te jure que même si les années passent, nous n'oublierons jamais que Diego vous dribbla, que Cani vous vaccina. Vous pleurez depuis l'Italie. Vous verrez Messi, la coupe qu'il va ramener, Maradona est plus grand que Pelé). L'Argentine a le sens de la mémoire qui pique, du refrain qui coule.

Champions du monde


Alors bien sûr, quand on pose la question au reste du monde, la réponse est inéluctable. Au début du Mondial, El Gráfico se délecta d'un sondage réalisé par le New York Times. Le quotidien s'était demandé quelles étaient les sélections les plus détestées du monde. L'Argentine se glissa en tête du terrible classement dans 19 pays aux côtés des États-Unis et de l'Iran. Le seul endroit au monde qui plaça l'Argentine favorite pour remporter ce trophée, c'était donc... l'Argentine à 47%. Il y a quelque chose de bouleversant dans la solitude de cette nation. Deux fois championne du monde, patrie des plus grands entraîneurs actuels (Pékerman, Bielsa, Menotti, Sampaoli, Simeone, Martino), terre de naissance du grand Diego, du petit Leo, elle ne bénéficie pourtant d'aucune forme de culte au-dehors de ses frontières. Imaginez un peu. L'Argentine est le seul pays au monde capable de remplir un palais des sports de 4000 personnes pour venir y écouter Pep Guardiola et Tata Martino parler de football en plein Mondial brésilien. Ils sont les seuls à les applaudir de cette façon, à les écouter avec autant de gourmandise. Quand le monde n'a d'yeux que pour Pelé, Garrincha, Neymar et tous les autres Jaune et Vert, l'Argentine n'en a que pour le ballon et pour les mots qu'il leur inspire.

Viva el pueblo futbolero


« C'est impensable, un Maradona japonais » , dit un jour l'immense Menotti. C'est impensable d'imaginer l'amour du football, de ses émotions, de cette façon de transformer le moindre morveux en héros mythologique, la moindre déception en poème épique, sans l'Argentine. Il y a ceux qui prennent les matchs les uns après les autres, qui ne viennent pas au Brésil « en touristes » , ne sont pas là pour « se la raconter » , mais se verraient bien « aller au bout » . Et puis il y a les Argentins et Alejandro Sabella. Hier soir, juste après ce but marqué au bout de la prolongation par Ángel Di María sans brio ni génie, le sélectionneur albiceleste, soulagé, prit le temps d'expliquer au monde ce que c'est que d'être le responsable de cette équipe : « Ce fut l'un des matchs les plus stressants. En tant qu'entraîneur, on est habitués à ce genre de match, mais durant le Mondial, c'est différent, il faut représenter le pueblo futbolero (le peuple footeux, ndrl), des millions de personnes. » Et alors Sabella, par la grâce d'une connexion mystérieuse entre son équipe de football et la musique de son peuple, se goûta de métaphore. « Ne pas marquer, aller jusqu'aux penalties, comme cette chanson où les minutes passent, mais ne reviendront jamais... » Ce match était comme la chanson de Carlos Gardel. C'était l'histoire de ces vieux amants qui se retrouvaient le temps d'une nuit au nom de leur jeunesse évaporée : « Les heures qui passent, ne reviennent jamais / et ma tendresse pourtant ainsi enlacée / est comme le fantôme du temps passé / qui jamais ne pourra ressusciter. » Tango ou football, au fond, c'est pareil.

Ángel Di María, l'Ange de Marie


Alors bien sûr que cet Argentine-Suisse ne ressemblait pas à grand-chose. Il n'y eut peut-être que quelques dribbles à se mettre sous la dent, quelques actions et pas grand-chose de brillant. Certes. Mais regardez bien. Il y eut du style dans cette façon de gagner le match sur le fil, de le célébrer en pleurant. « Argentiiiiiiina, su puta maaaaadre » , cria le narrador Pablo Giralt à la radio. On devina des sanglots d'enfant quand il hurla juste après « un gol argentiiiiiiiino, un gol argentiiiiiiinooooo.... » Cette prolongation n'était pas interminable. Au contraire, elle était beaucoup trop courte pour contenir tout le drame de ce match. Di María sauva l'Argentine d'un but miraculeux comme le Ciel eut envoyé un ange et enrayé le fusil devant le condamné. Il était l'allégorie du miracle argentin. L'œil artistique de Sabella mit des mots sur cette sensation fabuleuse. Celui qui avait vu des occasions qu'il avait peur de regretter des années plus tard, changea donc Ángel Di María en un personnage de folklore tanguero : « Plus les minutes s'écoulaient, plus Di María semblait courir vite, plus il semblait incisif. » Et le conte philosophique de l'Argentine plus forte que le temps qui passe se termina par une tête suisse sur un poteau à quelques secondes de la fin. Dans cette intervention, la presse argentine reconnut immédiatement « le poteau de Dieu » . Dieu était donc bien argentin (et le pape aussi).

Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 19 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 32 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34