Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Les restes du monde
  2. //

Le Standard au top, la surprise PEC Zwolle

Trêve internationale oblige, c’est l’occasion d’un premier petit point concernant la saison de nos voisins européens. Où l’on découvre un petit club en haut de l’affiche au Pays-Bas, une équipe de Liège en pleine bourre en Belgique, Bâle et le Celtic surtout préoccupés par l’Europe et d’autres petites friandises…

Pays-Bas – Eredivisie

Surprise aux Pays-Bas, avec la place de leader provisoire occupée après 5 journées par le tout petit PEC Zwolle, 11e du dernier exercice et qui réalise un début de saison quasi parfait : 4 victoires d’abord, puis un partage des points dimanche dernier à domicile face à Utrecht (1-1). Le déplacement à Ajax le 14 septembre lors de la prochaine journée est un premier gros test. L’Ajax, justement, se trouve actuellement en 4e position, avec deux éléments de taille en moins dans son effectif : Christian Eriksen et Toby Alderweireld, transférés dans les derniers jours du mercato. Pour remplacer le meneur danois, Lerin Duarte est arrivé en provenance d’Heracles. Intercalés en deuxième et troisième position, le PSV et Twente vont s’affronter lors de la prochaine journée. À la 5e place, on retrouve Heerenveen, l’équipe coachée par Marco van Basten, bien aidée par l’efficacité de son attaquant vedette, l’Islandais Alfred Finnbogason, 6 buts. Le Vitesse Arnhem (avec 6 joueurs prêtés par Chelsea !) pointe en 8e position, AZ en 11e et Feyenoord seulement 12e (malgré les 6 buts de Graziano Pellè).

Belgique – Jupiler Pro League

Roland Duchâtelet peut avoir la banane. Le sulfureux président du Standard de Liège, qui était il y a encore peu critiqué de toutes parts et notamment par les supporters rouches pour sa gestion borderline des finances du club, voit son équipe caracoler tout en haut de la nouvelle saison du championnat belge, avec un bilan royal : 6 matchs, 6 victoires, 12 buts marqués, 0 encaissé ! Le nouvel entraîneur israélien Guy Luzon va en plus pouvoir compter sur le retour de Mehdi Carcela, après un interlude russe de deux ans. Derrière, Zulte-Waregem confirme pour l’instant son excellente dernière saison, avec une deuxième place provisoire et une victoire de prestige acquise de superbe manière face à Anderlecht dimanche 4-3 (dernier but inscrit dans les derniers instants par Franck Berrier, parti dans la foulée à Ostende). Le FC Bruge est 3e, Lokeren 4e et Anderlecht seulement 5e, avec une défense trop perméable (seul Charleroi fait pire dans ce secteur de jeu pour l’instant). Coup dur pour Genk, actuel 7e, qui va devoir faire sans sa star Jelle Vossen, blessé pour quelques semaines. Charleroi occupe la 13e place et Mons la 16e et dernière place, avec un seul petit point pris en six rencontres.

Écosse – Premiership

En se qualifiant dans la douleur pour la phase de poules de la Ligue des champions (0-2 ; 3-0 en barrage face aux Kazakhs du Shakhter Karagandy), le Celtic a déjà réussi sa saison. Car pas d’inquiétude, il gagnera le championnat sans trembler, même s’il n’occupe actuellement que la deuxième place derrière Inverness Caledonian. Les Bhoys ont un match en moins à disputer, c’est assez pour revenir à hauteur du leader surprise et le dépasser tranquillement dans les semaines à venir. Si vous voulez du suspense, passez votre chemin. Ah si, quand même, il y a un enjeu assez fun à suivre cette saison en Écosse : Heart of Midlothian va-t-il s’en sortir ? Le mythique club d’Edimbourg, qui a débuté la saison avec 15 points en moins et un effectif d’adolescents (problème de dettes) s’en tire plutôt pas mal pour l’instant, avec déjà 7 points grattés et un public retrouvé qui croit au miracle (meilleure moyenne de spectateurs que lors des cinq dernières saisons au Tynecastle Stadium). Un mot enfin des Rangers, qui poursuivent leur opération remontée sans encombre pour l’instant : 4 matchs et autant de victoires en D3, dont les deux dernières acquises sur les scores de 6-0 et 5-0.

Suisse – Super League

À l’heure de la rentrée, les Young Boys de Berne ont dégainé en premier, alignant une impressionnante série de 5 victoires de rang. C’est bien, sauf que ça se gâte un peu depuis : défaite contre Grasshopper à domicile, puis défaite encore sur la pelouse du FC Bâle. Grasshopper reste deuxième, mais compte un match en moins à disputer (le derby face au FCZ). Comme la saison dernière, le FC Bâle débute façon diesel, avec déjà une défaite concédée, mais pas d’inquiétude, il reste largement favori à sa propre succession et a assuré l’essentiel en ce début de saison : la qualification pour les phases de poules de la C1. Sinon, Sion se traîne à la 9e place et Lausanne à la dernière, avec un recrutement effectué à l’arrache (dont celui de ce bon vieux Pascal Feindouno).


Autriche – Bundesliga

Vexé d’avoir laissé filer le titre la saison dernière, le Red Bull Salzbourg démarre bien l’actuelle, avec déjà la place de leader occupée, grâce notamment aux 8 buts inscrits par le capitaine espagnol Jonathan Soriano. Le champion sortant, l’Austria Vienne, occupe seulement la 4e place, mais vient de réussir l’exploit de se qualifier en C1 (victoire en barrage face au Dinamo Zagreb). Pour Sturm Graz, le champion 2011, le début de saison est encore plus délicat, avec une antépénultième place provisoire.

Danemark – Superligaen

Si le club de Midtjylland, actuel leader, pouvait garder cette première place jusqu’au bout, ce serait marrant, rien que pour entendre les commentateurs des compétitions européennes galérer à prononcer ce nom imprononçable. Et puis trêve de plaisanterie, ce ne serait pas scandaleux, car ce club, s’il n’a encore jamais été titré champion, monte clairement en puissance au Danemark depuis quelques années. Aarhus, Aalborg, Esjberg et Odense suivent dans cet ordre après 7 journées. Derrière, le trio des dernières places est surprenant : Brøndby, 10 titres nationaux au palmarès, est lanterne rouge ; Nordsjælland, champion 2012, est avant-dernier ; et le FC Copenhague, incontestable meilleure équipe de la dernière décennie et champion sortant, seulement 10e. L’entraîneur Ariël Jacobs a d’ailleurs fait les frais de ce début de saison calamiteux et a été remplacé par Ståle Solbakken, de retour dans un club qu’il avait quitté en 2011.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi