Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FK Rad Belgrade

Le stade du Rad Belgrade fermé après les incidents racistes

Modififié
Si jamais Mario Balotelli se posait encore la question : non, le racisme n'est légal nulle part.

Sauf qu'il faut souvent atteindre des extrêmes pour obtenir des réactions conséquentes. Et encore. À la suite des cris de singes dont a été victime Everton Luiz le week-end dernier dans le derby qui opposait son équipe du Partizan Belgrade au Rad de la même ville, la décision prise en réaction à ces incidents par la Fédération serbe paraît bien légère.


En effet, le Rad Belgrade a seulement été condamné à évoluer hors de son stade, « jusqu'à nouvel ordre » . Une sanction qui ne reflète guère la gravité des actes survenus lors de la rencontre. Pourtant, à en croire certains experts des Balkans, cette sanction est exceptionnelle en soi, dans le sens où elle provient du bad buzz propagé en Europe occidentale.


Le groupe United Force apparaît coutumier des chants à connotation politique douteuse. Mais leur caractère outrancier n'est, semble-t-il, jamais relevé par les instances dirigeantes du football serbe, dès le moment où ils ne franchissent pas la frontière du pays.



Pour vivre haineux, vivons cachés. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE