Le stade de Naples vandalisé

0 0
La jeunesse italienne part en couilles !

Six adolescents se sont défoulés dans le stade de Naples, le Stadio San Paolo, à deux jours de la réception de Liverpool en Ligue Europa. Le personnel du club a retrouvé 50 trous sur la pelouse. La stupidité du geste serait motivée par la hausse du prix des places pour le match Liverpool.

Néanmoins, pour certains napolitains, les dites motivations ne tiennent pas. Pour eux, le cerveau de ces actes terroristes se nommerait John Henry, le nouveau propriétaire de Liverpool. Un béotien du football, au bras long comme une longueur de terrain.


Enquête à suivre.

ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rijkaard prend la porte
0 0