1. // Amical
  2. // France-Allemagne (2-0)

Le Stade de Chance

Une semaine après le vendredi noir, le Stade de France a compris qu'il avait échappé au pire lors des attentats perpétrés à Saint-Denis pendant France-Allemagne. Le ministre des Sports, Patrick Kanner, et Philippe Tournon, responsable presse des Bleus, expliquent comment et pourquoi le match est allé à son terme.

Modififié
Des visages blafards et un silence de plomb. « Les mouches volaient et je peux vous dire qu’on les entendait… » À Clairefontaine, dans la salle de repos, le vide sonore est roi. Samedi, dimanche, les jours d'après, Philippe Tournon, le chef de presse des Bleus, parle d’un moment rare : « Normalement à table, ça déconne, ça chambre, mais pas là. Presque pas un mot, pas un éclat de rire. Durant les 48 heures qui ont suivi le vendredi, on est restés entre nous, scotchés aux postes de télé et aux portables… On était loin des rires et des sourires. » Non, le cœur n’y est pas. Et pourtant, ils savent qu’ils vont devoir retourner au travail dans deux jours, taper dans le ballon à Wembley : « La question s’est posée de savoir si on allait jouer ou pas, mais bon, la réflexion a été assez vite réglée parce que dans la matinée du samedi, le président Le Graët a déclaré que le football devait rester debout, même si c’était difficile et que certains avaient été touchés directement. Et on n’a reçu aucune objection de qui que ce soit à ce moment-là. » Certainement la force du symbole.

« On s’est demandé si on n’était pas des cibles potentielles. Il aurait pu y avoir un sniper… »


Ce week-end, comme en cette soirée du 13 novembre, le football est battu par les flots, mais ne sombre pas. 21h17 : Boum ! Une première explosion. 21h19 : Boum encore ! Philippe Tournon entend sans pour autant réagir : « J’étais sur le banc de touche à côté du staff technique et des joueurs. Sur la deuxième explosion, Patrice Évra contrôle la balle, et on a le sentiment qu’il s’en désintéresse pour porter le regard vers le lieu supposé de l’explosion. »



C’est un habitué des stades qui parle, et pourtant, ce bruit l'interpelle : « Je n’avais jamais entendu ça. Des bombes agricoles, des pétards, j’en avais entendu. Mais là, j’ai pensé à un accident, à une bonbonne de gaz qui aurait explosé, y a pas mal de zones industrielles dans le coin… Je n’étais pas inquiet. Sur le banc de touche, personne ne s’est alarmé non plus. » En tribune en revanche, ça commence à s’agiter. Les téléphones sonnent. Les discussions se multiplient. Aux côtés de François Hollande et des collègues du gouvernement, Patrick Kanner, le ministre des Sports, entend le ton s’alourdir : « Vers la 40e minute de jeu, on savait qu’on était face une attaque organisée. Ensuite sont arrivées les nouvelles de ce qui se passaient à Paris. C’est à ce moment-là que s’est posée la question : faut-il arrêter le match ou pas ? »



La réponse est non. La rencontre doit se poursuivre. Par souci de sécurité : « Il était hors de question d’évacuer le stade. Il semble qu'en plus (l'enquête doit le prouver), c'était ce qu'attendaient les terroristes. Le seul moyen d'agir correctement, c’était donc de ne pas arrêter la rencontre. L’enceinte était certes confinée mais sécurisée. D’ailleurs, le président nous a demandé de rester en place » , avant de lui-même quitter l’enceinte. « On s’est quand même demandé si on n’était pas des cibles potentielles. Il aurait pu y avoir un sniper qui, malgré les fouilles, aurait pu passer. Et je crois que malgré tout, on a tenu notre rang. On n’est pas des héros, hein… C'est simplement que si tous les officiels avaient quitté la tribune, on aurait pu avoir des réactions de grande inquiétude du public. La rumeur, c’est dangereux. » Pour les téléspectateurs, ceux qui sont au courant, la décision est, sur le papier, contestable. En pratique, elle s’avère plutôt efficace. Pas d’évacuation, pas de regroupement et surtout pas de mouvement de foule.

Le choix des mots


Alors, on continue comme ça. C'est le cas un peu plus bas, dans le couloir entre le terrain et les vestiaires, certains journalistes présents ont la mine déconfite, mais rien ne filtre : « À la mi-temps, on ignorait tout. Personne n’a eu accès à quoi que ce soit » , précise Philippe Tournon. Au moment de la causerie, pareil. Lui qui reste toujours à la porte à ce moment-là constate une certaine agitation : « Beaucoup de gens, l’oreille collée au téléphone, qui déambulent. Là, j’interroge ces personnes-là, et ils me disent : "Il y a des incidents à Paris." INCIDENTS. On n'est passé à "attentat" que quelques minutes plus tard. » Donc quand Didier Deschamps sort du vestiaire, le dernier, juste avant son interview avec TF1, Philippe l’avertit en utilisant le mot « incident » , pas « terrorisme » : « Il hoche la tête et fait son interview. Et sur les dix mètres qui nous séparent du terrain, comme il n’a reçu aucune instruction, il regagne son poste. »

La deuxième période reprend, sans rien de particulier à signaler. Jusqu'à l'approche du terme du match : « Quand je me lève à la 88e minute du banc de touche, comme je le fais à chaque match, pour me rapprocher de Frédéric Calenge, l’homme de TF1, pour l’interview de fin de match sur le terrain, il me dit : "On ne fait rien. Il y a du grabuge à Paris, on fait une édition spéciale d’information." Mais on ne connaissait pas encore l’ampleur du truc. » L'incompréhension. Encore. C’est seulement en rentrant aux vestiaires, dans le tunnel, où les chaînes d’information tournent en continu, que les joueurs prennent connaissance, vraiment, de ce qu’il se passe. Dans les vestiaires, Didier Deschamps le leur confirme après un bref débriefing. Et là, évidemment, ils se mettent tous sur leur portable.

Affronter le « terrorisme psychologique »


Philippe Tournon voit les visages pâlir de minute en minute : « 30, 40 morts à la fin du match. Et puis 50, 60, 70, 80… Les Allemands nous ont rejoints. Mon homologue m’a dit qu’il n’y aurait aucune déclaration. Idem avec Didier. On a vite convenu que ce n’était pas décent. » Et de 23h à 3h du matin, les deux sélections cohabitent dans les entrailles du stade : « C’était assez étonnant comme spectacle. Malgré la gravité de la situation, une vie s’est organisée dans cette zone du stade. En tout cas, on s'y sentait complètement à l’abri. Et en plus, on avait interdiction policière de quitter le stade. » Au Stade de France, au final, tout ne s'est pas trop mal passé. Hormis l'envahissement de la pelouse devenu anecdotique, la plupart des consignes ont été respectées : « Il n’y a eu qu’un seul mouvement de foule à cause de pétards. Il est évident que nous avons eu une immense chance » , tente de conclure Patrick Kanner. « Mais la chance se provoque, et en l’occurrence, les contrôles de sécurité ont dissuadé manifestement les terroristes d’aller plus loin. C’est vrai que se faire sauter en ne provoquant qu’un seul décès, que je déplore, c’est inimaginable. »

À quelques mois de l'Euro, le ministre se veut rassurant : « J’étais aussi au match Angleterre-France, ils ont renforcé la sécurité. Un double cordon. Pour l’Euro, je pense qu’il faudra faire pareil. Il faut qu’on tire le bilan de ce qui s’est passé, mais surtout de ce qui ne s’est pas passé vendredi dernier. » Dans les mois à venir, la réflexion sur la sécurité sera donc une priorité pour Patrick Kanner, comme pour tous les acteurs du football : « Car il est hors de question d’imaginer une quelconque annulation ou déplacement de l’Euro vers un autre pays. Nous montrons depuis quelques jours que nous sommes capables de répondre à la menace terroriste, même si le risque zéro n’existe pas. Symboliquement, je vais assister à deux matchs ce week-end. Physiquement, les ministres doivent montrer qu'ils sont au milieu des supporters. Rien ne sera plus comme avant dans les années à venir. Il y a le terrorisme physique. Et le terrorisme psychologique. Qui est le plus long à combattre. Et on va le combattre. Je suis déterminé et on va faire face. » La guerre sur tous les fronts...

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Franchement bravo à tout ceux qui ont pris cette décision brillante de laisser les spectateurs dans le stade. Bcp de vies ont été sauvées avec cette décision qui n était vraiment pas facile à prendre.
Good Kompany Niveau : DHR
Clairement la bonne décision concernant l'arrêt du match et l'évacuation du stade est celle qui a été prise ce soir là.
Et c'est un petit belge grand amateur de French bashing qui vous le dit.
Il faut que la vie continue.
Ne pas évacuer le stade et continuer le jeu à permis d'éviter une panique généralisée de 80 000 personnes dans une enceinte confinée dont les sorties sont connues.
En conclusion, pour la première et sans doute la dernière fois de ma vie:

Allons enfants...
Good Kompany Niveau : DHR
Addendum pour les anglophiles amateurs de David E Kelly:
Brilliant idea, it takes some Denny Crane sized balls to come up with.
Effectivement, très étonné que l'on ne cite pas le Préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli, présent au PC sécurité du stade.
La zone du stade relève de sa compétence (avec le Préfet de Police), c'est lui qui a pris la décision de continuer le match. Grand bien lui en a pris...

Avec la COP21 en plus, le mec doit plus avoir le temps de dormir
En revanche, la décision de tf1 de continuer à diffuser comme si rien n'était, sans aucune info...
Je tiens à préciser que l'envahissement de la pelouse a commencé après le mouvement de foule mais qu'ensuite, c'est le service d'ordre, par la voix du speaker, qui nous a demandé de nous réfugier sur la pelouse.



en commentaire du message de ec79...c'est un peu fou.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui ça par contre, j'ai trouvé ça étonnant, pour ne pas dire pire...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
C'était aussi une réponse au com d'ec759, pas réussi à le citer.
D'ailleurs je sais pas si ça arrive à d'autres : quand j'essaye de quoter un post, je n'ai plus accès au bouton envoyer qui est sous la page, tout en bas, donc invisible (et pas de curseur pour remonter). C'est assez pénible !
Dance Crasher Niveau : CFA
Message posté par Alain Proviste
C'était aussi une réponse au com d'ec759, pas réussi à le citer.
D'ailleurs je sais pas si ça arrive à d'autres : quand j'essaye de quoter un post, je n'ai plus accès au bouton envoyer qui est sous la page, tout en bas, donc invisible (et pas de curseur pour remonter). C'est assez pénible !


Yes, prob' de scroll, ça va meiux sur 1300 pixels de hauteur...

Uggo Bocchi aurait fait un mauvais qg de sécu, parce que vu le nombre de fautes qui font mal aux yeux qu'ont filtré, ça sent l'excitation avant la mise en ligne!
@alain
Si t'es sur pc ru peux changer le zoom de ton navigateur. Ca depanne en attendant la correction de bug
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 1 heure L'instant Giovinco du jour 1 il y a 1 heure Quand les supporters de Galatasaray imitent Bafé Gomis 3
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 132 Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)