En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Groupe I
  4. // Espagne/France

Le spleen de David Villa

Modififié
« Champion recherche temps de jeu » . S’il devait chercher du boulot, David Villa pourrait utiliser ce gimmick. Parce que du temps de jeu, El Guaje en manque cruellement. Avec le Barça depuis le début de la saison et maintenant avec la Roja.

« Le match contre la France est le plus important des deux. Ils sont l’ennemi à battre. Ils sont très puissants et viendront avec la volonté de gagner en Espagne. (…) Je suis très content (d’être revenu de blessure), dans la mesure où (mon genou) va bien. J’ai eu beaucoup de chance. Ce genre de blessure peut mettre un terme à votre carrière. Je n’ai pas l’habitude de ne pas jouer et j’essaye de me montrer patient. Je veux jouer et je suis prêt » , a-t-il déclaré à l’occasion de la sortie du livre Relatos Solitarios, ouvrage annuel rédigé par des journalistes sportifs, dont les bénéfices sont reversés à des associations.

Oui, mais… En sélection, Vicente del Bosque lui préfère Cesc Fàbregas, alors qu’au Barça, Tito Vilanova ne l’utilise qu’avec parcimonie. Chienne de vie.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 19
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4