Le Spartak Moscou condamné au huis clos

Modififié
2 4
Le match entre Shinnik et le Spartak Moscou avait été plus agité en tribunes que sur le terrain : pendant la rencontre, les hooligans du Spartak avaient sorti des drapeaux nazis et interrompu quelque temps la partie en pénétrant sur le terrain.

La Fédération russe a donc condamné le club moscovite à disputer deux matchs à huis clos, à savoir le derby contre le Lokomotiv Moscou dimanche et le choc face au Zénith St-Pétersbourg le 10 novembre. Viennent s'ajouter à ces sanctions sportives des sanction financières, 13 700 euros d'amende pour le Spartak.

Dans cette histoire, la Fédération russe a également reconnu la responsabilité de Shinnik : 11 500 euros d'amende et trois matchs à huis clos.

Lutte contre le racisme, tous responsables. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Personne n'a pensé que les saluts nazis n'étaient peut-être qu'une ola de gens à moitié satisfaits du spectacle proposé?
Content, on lève les 2 mains, mais moitié content...

(attention, pour les ames sensibles, c'est à prendre au 25000ième degré) :)
Quelle idee d'interrompre un match aussi !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 4