Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Naples-Villarreal (1-1)

Le sous-marin jaune coule Naples

Mené jusqu'à l'heure de jeu par des Napolitains sûrs d'eux, Villarreal est parvenu à égaliser et a obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale. Sévère pour le club italien, qui peut se mordre les doigts d'avoir encaissé ce but à l'extérieur. Et de ne pas avoir su concrétiser ses occasions.

Modififié

SSC Napoli 1-1 Villarreal CF

Buts : Hamšík (17e) pour Naples // Pina (59e) pour Villarreal

Parfois, deux coups de patte peuvent être aussi jolis l'un que l'autre, envoyer la balle dans les mêmes filets, mais avoir une conséquence bien différente. C'est ce qui s'est passé ce jeudi soir : la volée soignée d'Hamšík, aussi maîtrisée et tranchante que sa crête luisante, exécutée en première mi-temps, n'a eu d'égal que le tir puissant et osé de Pina, qui a répondu en seconde. Deux chefs-d'œuvre qui ont émoustillé les yeux du public et fait bondir les spectateurs des deux camps. Sauf que le but du Napoli n'a pas servi à grand-chose, contrairement à celui de Villarreal, inscrit à l'extérieur, donc fichtrement important en Coupes d'Europe.

Hamšík, l'atout charme


Des beaux noms d'un côté comme de l'autre pour ce 16e de finale en terre napolitaine. Higuaín, Hamšík, Insigne, Mertens, Soldado, Bakambu, Soriano... et Areola, en quête d'un nouveau clean sheet. Une performance qui qualifierait son équipe au regard du résultat de l'aller (1-0 pour les Espagnols). D'entrée, les deux teams se mettent d'accord pour jouer l'offensive et offrir un match ouvert. Higuaín régale dans ses prises de balle, mais se la joue trop perso. Pendant ce temps-là, le ballon circule bien dans les pieds jaunes. Une certitude devant l'écran : le score va bouger. Même si Bakambu a décidé de faire le goret pour préserver le suspense. Hamšík, lui, ne se fait pas prier pour tromper Areola d'une sublime frappe. Un but qui donne confiance aux Napolitains, maîtres du terrain. En défense, Albiol fait le boulot pour deux en l'absence de Koulibaly. Hormis un hors-jeu de débutants sur corner, les Italiens sont plutôt convaincants. Solidaires en arrière, volontaires en avant : leur supériorité est assez flagrante. Même si la fin de la première période est moins rythmée... mais pas moins maîtrisée, en témoigne un poteau provoqué.

Pina, l'atout décisif


Un peu dans le dur, les Espagnols reviennent des vestiaires avec une philosophie plus défensive. De là à déjà envisager une prolongation ? En décidant de laisser le cuir, le sous-marin jaune se met en réalité en mauvaise position. Quel club de Liga, hormis les deux Madrid et le Barça, peut espérer tenir au San Paolo en « refusant » le jeu pendant 45 minutes ? Pas cons, les hommes de García redressent la barre et se montrent plus entreprenants. Le résultat ne se fait pas attendre : sur un corner, Pina égalise sur un tir aussi chouette que chanceux. Plus qu'un retour au score, ce pion à l'extérieur donne la qualification à Villarreal, puisqu'Higuaín & compagnie doivent coller deux caramels pour passer ce tour. Et avec un Areola impérial sur sa ligne, c'est peine perdue. Naples domine, Naples se crée de nombreuses occasions, mais ce n'est pas suffisant pour faire rompre des Espagnols qui font le dos rond. Et qui se qualifient sans trop s'inquiéter. Comme quoi, un chef-d’œuvre peut parfois coûter beaucoup plus cher qu'un autre. Tout dépend du lieu où il est réalisé.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 12 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 15 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 6
    À lire ensuite
    Dortmund roule sur Porto