1. //
  2. // 16es
  3. // Naples-Villarreal (1-1)

Le sous-marin jaune coule Naples

Mené jusqu'à l'heure de jeu par des Napolitains sûrs d'eux, Villarreal est parvenu à égaliser et a obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale. Sévère pour le club italien, qui peut se mordre les doigts d'avoir encaissé ce but à l'extérieur. Et de ne pas avoir su concrétiser ses occasions.

Modififié
2 72

SSC Napoli 1-1 Villarreal CF

Buts : Hamšík (17e) pour Naples // Pina (59e) pour Villarreal

Parfois, deux coups de patte peuvent être aussi jolis l'un que l'autre, envoyer la balle dans les mêmes filets, mais avoir une conséquence bien différente. C'est ce qui s'est passé ce jeudi soir : la volée soignée d'Hamšík, aussi maîtrisée et tranchante que sa crête luisante, exécutée en première mi-temps, n'a eu d'égal que le tir puissant et osé de Pina, qui a répondu en seconde. Deux chefs-d'œuvre qui ont émoustillé les yeux du public et fait bondir les spectateurs des deux camps. Sauf que le but du Napoli n'a pas servi à grand-chose, contrairement à celui de Villarreal, inscrit à l'extérieur, donc fichtrement important en Coupes d'Europe.

Hamšík, l'atout charme


Des beaux noms d'un côté comme de l'autre pour ce 16e de finale en terre napolitaine. Higuaín, Hamšík, Insigne, Mertens, Soldado, Bakambu, Soriano... et Areola, en quête d'un nouveau clean sheet. Une performance qui qualifierait son équipe au regard du résultat de l'aller (1-0 pour les Espagnols). D'entrée, les deux teams se mettent d'accord pour jouer l'offensive et offrir un match ouvert. Higuaín régale dans ses prises de balle, mais se la joue trop perso. Pendant ce temps-là, le ballon circule bien dans les pieds jaunes. Une certitude devant l'écran : le score va bouger. Même si Bakambu a décidé de faire le goret pour préserver le suspense. Hamšík, lui, ne se fait pas prier pour tromper Areola d'une sublime frappe. Un but qui donne confiance aux Napolitains, maîtres du terrain. En défense, Albiol fait le boulot pour deux en l'absence de Koulibaly. Hormis un hors-jeu de débutants sur corner, les Italiens sont plutôt convaincants. Solidaires en arrière, volontaires en avant : leur supériorité est assez flagrante. Même si la fin de la première période est moins rythmée... mais pas moins maîtrisée, en témoigne un poteau provoqué.

Pina, l'atout décisif


Un peu dans le dur, les Espagnols reviennent des vestiaires avec une philosophie plus défensive. De là à déjà envisager une prolongation ? En décidant de laisser le cuir, le sous-marin jaune se met en réalité en mauvaise position. Quel club de Liga, hormis les deux Madrid et le Barça, peut espérer tenir au San Paolo en « refusant » le jeu pendant 45 minutes ? Pas cons, les hommes de García redressent la barre et se montrent plus entreprenants. Le résultat ne se fait pas attendre : sur un corner, Pina égalise sur un tir aussi chouette que chanceux. Plus qu'un retour au score, ce pion à l'extérieur donne la qualification à Villarreal, puisqu'Higuaín & compagnie doivent coller deux caramels pour passer ce tour. Et avec un Areola impérial sur sa ligne, c'est peine perdue. Naples domine, Naples se crée de nombreuses occasions, mais ce n'est pas suffisant pour faire rompre des Espagnols qui font le dos rond. Et qui se qualifient sans trop s'inquiéter. Comme quoi, un chef-d’œuvre peut parfois coûter beaucoup plus cher qu'un autre. Tout dépend du lieu où il est réalisé.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
  • Modifié

    Dans cet article

    Noël Mammaire Niveau : Loisir
    Après le catenaccio, le candado.
    Si les espagnols se mettent à gagner aussi comme ça, il ne va plus rester grand-chose pour les autres.

    Cette équipe du Napoli ne démérite pas.
    Dommage qu'il n'y ait plus grand monde en tribunes pour le constater.

    Restent la Lazio et une chimère bianconera.
    Sic transit gloria mundi...
    Note : 2
    Grosse performance de Villarreal ! Même si elle s'est réalisée un peu aux dépens du jeu, Marcelino l'avait joué un tantinet défensif en alignant Pina aux côtés de Bruno (plus rugueux que Trigueros, mais bon coaching, quel but improbable) et Rukavina en milieu droit alors que c'est plutôt un latéral.

    Mais la solidité de ce collectif est sa marque de fabrique cette saison, ce qui est assez surprenant parce qu'à l'image de l'OL en France c'est plutôt un club porté sur l'offensive. On parle d'une équipe qui marque relativement peu (Soldado et Bakambu plantent mais pas non plus des masses), seulement la 11e attaque de Liga (!!), mais qui encaisse encore moins : 2e défense d'Espagne derrière la Liga. Et Areola n'y est pas pour rien.

    Et pour l'instant c'est des victoires à domicile contre le Real, l'Atletico, Séville, Naples, et des nuls chez ces mêmes Atletico et Naples.

    Bref ils peuvent aller loin, et j'espère bien qu'ils le feront.
    Noël Mammaire Niveau : Loisir
    Tu as raison.
    Au temps pour moi.

    J'ai certainement considéré inconsciemment que c'était plié.

    Je me ferai plus vigilant à l'avenir.
    Note : 1
    Bien parti pour un 7/7 les Espagnols.

    Mais oui c'est que de la faute des arbitres.C'est pas comme si l'UEFA était dirigée par deux amoureux de l'Italie (Platoche et le Chauve)
    Note : 1
    J'ai pas suivi les rencontres du soir , mais ces deux semaines de matchs européens confirment surtout la nouvelle hégémonie du couple hispano-allemand. C'est assez fou comme ces deux nations dominent la concurrence actuellement (et notamment les poursuivants italiens et anglais). On ne peut que soumettre à l'humilité qui s'impose face à une tendance aussi nette.
    FootAddicted Niveau : CFA2
    Pareil.Aussi déçu que toi! Je ne sais pas combien de frappes non cadrées il y a eu, mais ils auraient déjà dû largement mener à la mi-temps.

    Après ça ne s'explique pas seulement par un manque de réalisme. L'équipe a certes pas mal frappé, mais a rarement réussi à faire couler la défense espagnole. Le Villareal a bien défendu, et a marqué un but sur une chatte incroyable aussi.
    FootAddicted Niveau : CFA2
    Note : 1
    Message posté par FootAddicted
    Pareil.Aussi déçu que toi! Je ne sais pas combien de frappes non cadrées il y a eu, mais ils auraient déjà dû largement mener à la mi-temps.

    Après ça ne s'explique pas seulement par un manque de réalisme. L'équipe a certes pas mal frappé, mais a rarement réussi à faire couler la défense espagnole. Le Villareal a bien défendu, et a marqué un but sur une chatte incroyable aussi.


    @ Alain Proviste
    Message posté par Quenelle à la Sardine
    Naples et la Fio ce soir, bientôt le tour de la Lazio et de la Roma ; malgré l'optimisme forcené de nombreux suiveurs assidus de la Serie A présents sur ce site, force est de constater que ces clubs sont des amateurs. Ça roule des mécaniques en Italie, mais en Europe, ça se chie dessus allègrement.
    Vivement que le Milan reprenne du poil de la bête et fasse son retour en Europe. D'ici là, la Serie A ne peut pas espérer grand-chose, quand on voit les résultats pathétiques de ses représentants.


    Il est clair que quand tu te tapes Le Bayern, le Real, Totenham et Villareal, c'est difficile de passer.

    Hormis Naples face à Villareal, tu plaçais les 3 autres en favoris ???

    Enfin... j'ose espérer que tu n'es pas un fervent supporter de la Ligue 1, parce que figure toi que le bilan des équipes Françaises est catastrophique. Il va falloir serrer fort les fesses pour que le PSG aille au moins jusqu'en finale de C1 pour sauver la 5ème place de la France au classement UEFA.

    Pendant que l'Italie est bien tranquillement calée 4ème, à un cheveu de la 3ème place. ;)
    Note : 2
    Message posté par TheFifthBeatle
    J'ai pas suivi les rencontres du soir , mais ces deux semaines de matchs européens confirment surtout la nouvelle hégémonie du couple hispano-allemand. C'est assez fou comme ces deux nations dominent la concurrence actuellement (et notamment les poursuivants italiens et anglais). On ne peut que soumettre à l'humilité qui s'impose face à une tendance aussi nette.


    Moi je vois surtout une domination ecrasante de l'Espagne.20 points d'avances sur le deuxième à l'indice UEFA, c'est monstrueux.
    Villarreal a eu chaud aux fesses mais ils sont passés, et pourtant je pensais que le Napoli allait les avaler tout cru.
    Bon Pina nous sort une frappe venue d'ailleurs mais le sous-marin jaune a été très juste défensivement, toujours le pied ou la jambe qui traîne pour stopper les attaques napolitaines.

    Après Naples a pas mal croqué aussi, Insigne et Higuain n'étaient pas super inspirés ce soir. Gros match de Hamsik que je n'attendais pas être à ce niveau ce soir, sans oublier aussi un très bon Areola dans les cages espagnoles.

    En tout cas, ce résultat confirme que Villarreal peut être la grosse surprise cette année, que ce soit en EL et/ou en Liga.
    Note : 1
    Bon sinon la mauvaise nouvelle de la semaine c'est l'Italie qui va à nouveau se faire distancer par les Anglais pour la 3eme place.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par Two-Face
    Bien parti pour un 7/7 les Espagnols.

    Mais oui c'est que de la faute des arbitres.C'est pas comme si l'UEFA était dirigée par deux amoureux de l'Italie (Platoche et le Chauve)


    Même en étant fan de la Serie A (et plus particulièrement du trio Fio-Roma-Napoli), je reste quand même lucide : la Liga nique tout et est actuellement inaccessible, il suffit de voir leur domination écrasante au classement UEFA qui veut tout dire...

    Après, même si j'étais à fond pour le Napoli et donc pas du tout impartial, je pense être objectif en disant que le Napoli était supérieur à Villareal et que cette élimination reste assez injuste... Mais tu as raison sur le fond, l'arbitrage n'explique pas tout et pour cette confrontation, c'est une fausse excuse : les Napolitains ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, ils avaient largement la place de passer en étant un minimum sérieux et réalistes.

    Quel gâchis putain ! :( C'était pourtant l'une des 2 ou 3 meilleures équipes en lice dans cette Europa League (et je continue à le penser malgré l'élimination)...

    Et le pompon pour moi dans cet océan de mauvaises nouvelles, c'est qu'en général, je supporte la plupart des clubs italiens en Coupe d'Europe (sauf contre le Barça quand c'est pas la Fio ou la Roma qui joue - et oui, je suis très contradictoire, je dois être l'un des seuls mecs à kiffer à la fois le Barça et la Serie A, pour des raisons autant personnelles que footballistiques), à l'exception de la Lazio et de l'Inter. Et forcément, le seul club italien restant en lice en EL est la Lazio ! Quand je disais que c'était une soirée de merde...
    Note : 1
    Message posté par Two-Face
    Bien parti pour un 7/7 les Espagnols.

    Mais oui c'est que de la faute des arbitres.C'est pas comme si l'UEFA était dirigée par deux amoureux de l'Italie (Platoche et le Chauve)


    Encore une fois, je ne crie pas au complot, seulement au fait que le football a de quoi écœurer par moments. Je ne dis pas non plus que tout est orienté volontairement, je dis simplement que parfois ça peut rendre dingue ces différences d'interprétation selon les arbitres, et que derrière les conséquences sont assez lourdes.

    Mais bon, comme dit plus bas, les Espagnols et les Allemands gagnent et dominent tout, arbitrage favorable ou pas. Le talent et la réussite restent l'élément numéro 1 pour faire la différence.

    Les clubs Italiens manquent tout simplement des 2 cette saison.
    Note : 1
    Message posté par Alain Proviste
    Même en étant fan de la Serie A (et plus particulièrement du trio Fio-Roma-Napoli), je reste quand même lucide : la Liga nique tout et est actuellement inaccessible, il suffit de voir leur domination écrasante au classement UEFA qui veut tout dire...

    Après, même si j'étais à fond pour le Napoli et donc pas du tout impartial, je pense être objectif en disant que le Napoli était supérieur à Villareal et que cette élimination reste assez injuste... Mais tu as raison sur le fond, l'arbitrage n'explique pas tout et pour cette confrontation, c'est une fausse excuse : les Napolitains ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, ils avaient largement la place de passer en étant un minimum sérieux et réalistes.

    Quel gâchis putain ! :( C'était pourtant l'une des 2 ou 3 meilleures équipes en lice dans cette Europa League (et je continue à le penser malgré l'élimination)...

    Et le pompon pour moi dans cet océan de mauvaises nouvelles, c'est qu'en général, je supporte la plupart des clubs italiens en Coupe d'Europe (sauf contre le Barça quand c'est pas la Fio ou la Roma qui joue - et oui, je suis très contradictoire, je dois être l'un des seuls mecs à kiffer à la fois le Barça et la Serie A, pour des raisons autant personnelles que footballistiques), à l'exception de la Lazio et de l'Inter. Et forcément, le seul club italien restant en lice en EL est la Lazio ! Quand je disais que c'était une soirée de merde...


    Je suis d'accord avec toi, le Napoli est bien superieur à Villareal et j'esperais depuis le début de la compet une finale Napoli-BVB.
    Bref dommage mais fallait faire le taf à l'aller.
    blue_army Niveau : CFA2
    @ eterna juve , lol on dirait que ton reve de doubler les anglais cette année sur l'indice eufa commence à s"evaporer hein pour nous sortir toute cette frustration sur les british alors qu'un tothenham massacre sans retenu un fiorentina pitoyable (3-0 dans la musette ).Je me marre quand je me rappelle des discussions de la communauté serie A sur so foot apres les tirages qui parlait de rattraper les anglais sur lindice uefa cette année. Maintenant , leurs espoirs sont placés sur ... la lazio pour recolter des points.
    Note : 2
    35/38 qualifications pour les clubs espagnols face à des clubs étrangers.

    Vous imaginez s'il y avait des bons clubs en Liga en dehors de Barça/Real ?
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Message posté par TheFifthBeatle
    J'ai pas suivi les rencontres du soir , mais ces deux semaines de matchs européens confirment surtout la nouvelle hégémonie du couple hispano-allemand. C'est assez fou comme ces deux nations dominent la concurrence actuellement (et notamment les poursuivants italiens et anglais). On ne peut que soumettre à l'humilité qui s'impose face à une tendance aussi nette.


    Moi je dirais plutot qu'il y a la Liga loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin devant tout le monde, ivisible pour les autres a moins de faire usage d'un télescope, et puis la Bundes et la PL qui se tire la bourre et les ritals un poil en retrait.
    Note : 1
    En 2014 les demi-finalistes de C1 sont le Real, l'Atlético, Chelsea et le Bayern. La Juve s'était fait éliminé par Galatasaray en poule lors du dernier match en Turquie sur un terrain pourris.
    J'avais même pas regardé les résultats de la soirée, j'avais surtout en mémoire les résultats de la semaine dernière. C'est vrai que les Anglais résistent pas mal, aussi...

    Par contre les Allemands sont déjà deuxième, non ? J'ai quand même l'impression que la hiérarchie se renforce. 1/Espage, 2/Allemagne, 3/Angleterre, 4/Italie. 'Fin, on verra ça demain
    FootAddicted Niveau : CFA2
    Note : 1
    Message posté par Quenelle à la Sardine
    Il est indéniable que les deux dernières saisons des clubs italiens en Europe sont meilleures, mais je reste persuadé que c'était l'arbre qui cachait la forêt. Il y a fort à parier que Liverpool, United et City n'iront guère plus loin, mais toujours est-il que la Serie A risque fort de se retrouver avec comme seul et unique représentant en Europe ... la Lazio. Ça sent le sapin.

    En bref, prions pour que la Fio dégringole au classement en Serie A. Ils n'ont rien à faire sur le podium, ce sont tout au plus de sympathiques sparring-partners. Naples, pareil ! Ils sont marrants, ces trublions du sud avec leur folklore rigolo, ils sortent même de gros matchs de temps à autre, mais y'a bien trop de carences techniques.

    Et le retour du Grand Milan. Le plus vite possible. Pour le bien de la Serie A.


    La Lazio est certes moins séduisante comme équipe mais je serais prudent quant à son sort. Cette équipe est imprévisible et peut surprendre dans les 2 sens. Ça va dépendre du tirage aussi.

    Que la Fio ne mérite pas le podium, ça se discute. La lutte va être acharnée avec la Roma et les 2 Milan. Honnêtement en ce moment je trouve qu'aucune équipe ne sort du lot. Par contre, tu n'as pas dû voir beaucoup de matchs du Napoli cette saison.... La machine est un peu rayée ces derniers jours mais l'équipe affiche un gros niveau cette saison.

    Pour le Milan, je ne peux qu'être d'accord avec toi.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Après, je sais qu'il est toujours tentant d'interpréter les résultats des soirées européennes mais il faut aussi garder à l'esprit que ça se joue parfois à pas grand chose : à un but ou une barre près, un poteau rentrant ou sortant, et on en tire des conclusions totalement opposées !
    Illustration ce soir : avec un peu plus de chance et de réalisme, le Napoli aurait pu taper Villareal, ce qui aurait donné un 2/3 pour les clubs italiens soit un bilan plutôt positif. De même, à peu de choses près, Bilbao et Villareal auraient pu se faire sortir et on évoquerait alors un bilan moyen de 2/4. Bref, je dis pas ça pour remettre en cause la domination de la Liga (de loin le meilleur championnat, vu leur avance considérable au classement UEFA) ni sa supériorité évidente sur la Serie A... Mais simplement qu'il faut parfois tempérer les avis définitifs tant le foot tient à peu de choses !
    Note : 1
    Vous rêvez debout les mecs, y'a pas que le niveau intrinsèque qui compte!

    D'un côté t'as Villaréal qui talonne le Réal qui viens de remporter le derby A San Mamès et qui marche sur l'eau

    De l'autre coté t'as le Napoli qui a fait la course en tête pdt des semaines en Série A et s'est fait bouffer par la Juve qui a démarré en octobre avec 13 ou 15 points de retard perdant du même coup la première place et avec le moral dans les chaussettes et le doute à l'âme!


    Le momentum c'est très important dans le sport pro ou t'as une équipe peut être un brin plus faible (encore que Hermel dirait pas ça) qui se transcende et une autre qui doute et joue peut être à seulement 80% de son maximum!
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par zitka
    Vous rêvez debout les mecs, y'a pas que le niveau intrinsèque qui compte!

    D'un côté t'as Villaréal qui talonne le Réal qui viens de remporter le derby A San Mamès et qui marche sur l'eau

    De l'autre coté t'as le Napoli qui a fait la course en tête pdt des semaines en Série A et s'est fait bouffer par la Juve qui a démarré en octobre avec 13 ou 15 points de retard perdant du même coup la première place et avec le moral dans les chaussettes et le doute à l'âme!


    Le momentum c'est très important dans le sport pro ou t'as une équipe peut être un brin plus faible (encore que Hermel dirait pas ça) qui se transcende et une autre qui doute et joue peut être à seulement 80% de son maximum!


    Pas capté ton histoire de derby à San Mames, que vient faire la Real Sociedad là-dedans ?
    Massimo69 Niveau : DHR
    Note : 1
    Je vais être direct, tourner autour du pot est inutile.


    Ce soir encore, le Napoli alligne 5 remplaçants sur 11: Chiriches, Strinic, David Lopez, Valdifiori et Mertens.

    Au match aller c'était exactement pareil et dans les 5 ou 6 titulaires laissés sur le banc, il y avait même Higuain et Insigne...

    Le 11 type du Napoli, même les pierres le connaissent: Reina; Hysaj, Albiol, Koulibaly, Ghoulam; Allan, Jorginho, Hamsik; Callejon, Higuain, Insigne.

    Je suis désolé mais arrivé à un certain stade de la compétition face à certains adversaires, absolument aucune équipe ne peut se permettre une rotation si ample. D'ailleurs il faudra m'expliquer depuis quand on fait jouer ses remplaçants en Coupe d'Europe: voici encore une autre anomalie du football actuel. Et après il faut par contre alligner son 11 type contre Frosinone ou Carpi bien évidemment. C'est absolument ridicule.

    Le Napoli savait très bien qu'il se ferait éliminer et c'était exactement pareil en Coupe d'Italie contre l'Inter. J'avais annoncé très vite que le Napoli abandonnerait les autres compétitions pris par l'enthousiasme de ce Scudetto à portée de main. Cela n'a pas loupé. C'est scandaleux mais c'est comme ça.

    Ah oui une dernière chose: cessez de parler d'équipe italienne. Le Napoli alligne 1 ou au maximum 2 joueurs italiens dans son 11. Cela n'a aucun sens de dire "équipe italienne" ou "championnat italien"! Idem pour la Fiorentina par exemple. C'est comme dire que Paris est une équipe française: il y a 1 joueur français dans le 11 type, les mecs ne parlent même pas français entre eux. Il faut arrêter les incohérences à un moment.


    PS: je m'excuse pour mon pronostic erroné concernant la Fiorenina sur l'article de Bernardeschi, il a en plus été particulièrement brouillon ce soir lol.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
    Message posté par Two-Face
    Naples qui n'envoie pas son equipe type,la Fio qui s'en branle visiblement...

    En France on n'a pas de niveau, mais j'ai l'impression que les clubs italiens ne mettent pas tous les atouts de leurs côtés.Surtout qu'il y a moyen de gratter un place en C1


    Absolument.

    C'est vraiment con, quand tu vois ce qu'ont réussi à faire l'année dernière Naples et la Fio, alors même que leurs équipes d'alors étaient inférieures à celles qu'elles ont cette année (encore qu'on sait pas trop sur quel pied danser avec la Fio, mais je suis convaincu que cette équipe a un gros potentiel; elle a montré un énorme niveau par moment cette saison).


    C'est parce que les espagnols font l'exact inverse (ça et le fait qu'ils sont juste plus forts) qu'ils sont aussi dominants.

    J'ai par contre un peu de mal à mettre les allemands au même niveau. Il est absolument incontestable qu'ils s'imposent comme étant la seconde puissance européenne, mais ils me semblent en dessous des espagnols, clairement.
    Hormis le BVB et le Bayern qui iront très loin dans leur compétition respective, Schalke se prend une branlée, Augsbourg est éliminé par un Liverpool pas incroyable, et le Bayer, s'il semble être armé pour faire une belle EL, s'est quand même démerdé pour se faire éliminer de la LDC par la Roma.
    Donc bon, tout n'est pas rose pour eux non plus.
    Au contraire des espagnols, donc, devant lesquels tout le monde doit s'incliner.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Dortmund roule sur Porto
    2 72