1. // Euro 2012
  2. // Bélarus/France

Le soleil se couche à l'Est

Au bout du bout de la fin de saison, la France doit mettre un coup de cravache en Biélorussie pour valider (ou presque) son billet pour l'Euro 2012. Allez, un dernier effort !

Modififié
C'est un peu le signe du temps qui passe. Quand un Didier Deschamps explique à l'envi que chacune de ses saisons était balisée par les rendez-vous avec l'équipe de France, il faut aujourd'hui trouver des trésors de motivations pour mettre encore quelques coups de colliers en sélection après la fin de la saison en club. Mais c'est ainsi et, en ce sens, le voyage en Biélorussie n'est pas la plus mauvaise destination du moment pour les Bleus. D'abord parce que les trois points en jeu pourraient quasiment, en cas de succès, permettre à l'intendance tricolore d'ores et déjà de réserver l'hôtel lors de la phase finale de l'Euro. Ensuite parce qu'il y a l'idée d'une revanche à prendre. Evidemment, à chaque fois, joueurs et entraîneurs expliquent la main sur le cœur qu'ils ne font pas appel à ce genre de moteur. C'est faux, archi-faux. Il faut entendre les mecs en off expliquer que leur coach a scotché sur le paper board la feuille de match de la défaite initiale ou une vanne acide d'un adversaire. Oui, les footballeurs ont un fonctionnement tribal urbain qui obéit à certains codes : comme on cherche la balance en cas de fuite, on met en œuvre des représailles en cas de rouste. Et il se trouve que la Biélorussie avait infligé aux Bleus une petite humiliation au Stade de France (1-0) lors du premier match officiel de l'ère Laurent Blanc. Alors question motivation, la France devrait avoir de quoi faire.

Les quotas ? Déjà du passé...

En d'autres temps, malgré l'importance comptable et les comptes à régler, c'est un déplacement qui aurait généré un certain ennui. Sauf qu'aujourd'hui, il n'y a jamais plus rien de tranquille avec l'équipe de France. Sa constance depuis dix-huit mois à générer des scandales ou des affaires en tous genres font que la moindre sortie est escortée de sa charge de fébrilité. Cette fois-ci, l'homme au cœur des questions n'est ni plus ni moins que Laurent Blanc lui-même. C'est en effet son premier match depuis la fameuse affaire des quotas. Il paraît que ce n'est plus le même homme et que ces quelques semaines en pleine tourmente lui ont fait prendre dix ans d'un coup. C'est probablement vrai, tant la machine médiatique ne fait pas de quartier à ce degré d'exposition. En son temps, Raymond Domenech avait expérimenté ce genre de tourbillon pour avoir seulement ironisé sur les « fonds de tiroirs » qu'il avait dû racler pour composer sa sélection avant d'être repris de volée encore et encore. Une expérience qui lui avait fait perdre de son franc-parler. Mais on notera malgré tout la différence de traitement réservé à Ray pour quelques goguenardises malvenues en conférence de presse et Blanc pour avoir cautionné l'idée la plus abjecte de l'histoire du football français. Car il faut bien le dire, l'orage est désormais passé et on ne sait pas si Blanc doit remercier les tribulations de DSK ou sa Fédé pour avoir jeté le bébé avec l'eau du bain. L'affaire semble désormais loin et ceux qui restent sur leur faim quant à cet épilogue n'ont plus qu'à se bouffer les doigts ou ce qu'ils veulent car la Trois F fonctionne un peu comme les Trois Suisses : passé un court délai, l'heure n'est plus aux réclamations.

Sakho, c'est déjà demain

Du coup, Blanc va pouvoir se concentrer sur ce fameux match à Minsk qu'il devrait aborder avec un 4-2-3-1 qui rappelle que là encore Domenech s'est tapé sur ledit système de drôles de procès dont est exonéré son successeur et pour cause : ce qui compte ce n'est pas tant le schéma que son animation. Bizarrement, les Bleus n'arrivent pas forcément dans les meilleures conditions sur le plan individuel mis à part Adil Rami, son doublé historique avec le Losc et son show d'adieu digne de « Dancing with the star » . Lloris en a chié jusqu'au bout avec Lyon (c'est lui qui le dit, ndlr), les Gunners (Sagna, Diaby et Nasri, ndlr) sortent de trois mois de black-out total, Abidal et ses kilos en moins font vraiment flipper, Evra vient de se faire humilier en mondovision par Messi, Pedro et cie, Alou Diarra affiche la même forme que Mahamadou Diarra, Ribéry sort d'une année compliquée avec le Bayern et Benzema a passé toute sa fin de saison à jouer des matches pour du beurre et à regarder du banc ceux qui comptaient vraiment. Pour la plupart, ce rendez-vous en sélection ressemble donc à une très agréable sortie de fin d'année. Pour Mamadou Sakho, ce sera peut-être un peu plus que ça. Le jeune Parisien est un monstre, on en a désormais la certitude. L'absence de Philippe Mexès prendrait presque des allures de rampe de lancement pour le jeune central de vingt-ans si Blanc n'avait pas comme idée de constante de maintenir sa confiance à la charnière titulaire Mexès-Rami. Il n'empêche, le gamin peut d'ores et déjà prendre date pour après l'Euro 2012. Mais pour l'heure, il s'agit avant tout de fixer les dates de la phase finale en question. Et le faire dès ce soir serait une riche idée.

Par Dave Appadoo

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"ce qui compte ce n'est pas tant le schéma que son animation."

Je ne sais pas quel est l'ahuri qui a un jour sorti cette bêtise mais alors maintenant on la retrouve partout.
J'aimerais bien que l'auteur de l'article réfléchisse deux minutes et m'explique:

1/ Est-ce que jouer avec 3 attaquants dont deux ailiers comme le Barça donne la même animation que jouer avec deux ou un avant-centre dans l'axe?
Est-ce que jouer avec 3 arrières dans l'axe en 3/5/2 donne la même animation que de jouer avec 4 arrières?

2/ Si le schéma n'est pas important pourquoi les entraîneurs en changent-ils? Pourquoi ne pas mettre les joueurs en vrac et leur demander d'animer?

3/ Est-ce que l'animation se réduit à faire des passes courtes ou longues?

Pour le reste le 4/2/3/1 qu'à choisi L Blanc n'augure rien de bon pour l'équipe de France. C'est d'ailleurs grâce à ce schéma que Domenech nous a pourri l'EdF, que L Blanc a perdu contre ces mêmes Biélorusse et que la dernière coupe du Monde fut aussi pauvre en but. Même l'Espagne pourtant dotée des joueurs du Barça n'a pas convaincu sur le plan du jeu avec cette chiennerie tactique.
Si tu joues en 424 mais que demandes a tes attaquants de defendre et de redescendre des que l adversAire a le ballon, c est un 442 deguise, d ou le principe de l esprit et les consignes qui priment. A part ca, tres mauvais article d Apadoo comme d hab, avec ses petites references inapropriees a domenech
draganpixie

A ce compte là tous les schémas sont des schéma déguisés en un autre.
Ca ne tient pas debout. Pourquoi s'emmerder avec un schéma de base si c'est pour le transformer en un autre?

Le schéma tu le retrouves dés que l'équipe a perdu le ballon et que les joueurs reprennent leur poste pour défendre. C'est à partir de cette position défensive que tu vas redémarrer, faire circuler le ballon une fois celui-ci reconquis.

Tu peux avoir toutes les consignes que tu veux tu n'auras pas deux ailiers en permanence sur les ailes avec un 4/4/2. Dans ce schéma ce sont les arrières ou les milieux qui occuperont les ailes donc, courses des joueurs différentes, donc animation différente qu'avec un 4/3/3.

Que les joueurs dézonent pour faire du mouvement c'est une évidence. Et encore. Villa et Pedros au Barça ils restent bien là où on leur a demander de rester les 9/10ème du temps. A l'aile. Ils ne vont pas aller foutre le boxon dans la zone de Xavi ou d'Iniesta.
@ Lou

Certes, mais dire que seule l'animation compte suppose une idée comprise et acceptée de tous, qui veut dire que peut importe le schéma, si les joueurs ne se bougent pas le cul, ça changera rien au problème, l'équipe n'arrivera à rien. C'est un peu une sur-interprétation utilisée à l'excès par tout le monde, c'est vrai...

Mais on va pas chipoter bordel !!
Biélorussie, Ukraine et Pologne. Digne d'une tournée du PCF de Georges Marchais, l'Equipe de France se rend dans les Pays de l'Est du 3 au 9 juin. Avant de baisser le rideau de fer sur la saison de foot, les Bleus doivent prendre les trois points ce soir à Minsk.

http://lefootagedejeanluc.blogspot.com/ … e-fer.html
"De toute façon, si tu cours pas comme un chien aux quatres coins du terrain de la première à la dernière seconde, t'as aucune chance."

Sheva
saviola07

Bien sûr qu'on peut mal jouer dans tous les systèmes. La question n'est pas là.
Je dis simplement que le système a une influence importante pour ne pas dire déterminante dans les possibilités d'animation.
Et si les Bleus n'ont pris qu'un point à Minsk ils le doivent à leur animation pourrie qui est directement influencée par ce schéma pourri en 4/2/3/1.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 74
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8