1. //
  2. // 8e finales aller
  3. // S. Donetsk/Bayern Munich (0-0)

Le Shakhtar laisse passer sa chance

Le temps d'une heure et demie, Donetsk laissait ses préoccupations quotidiennes pour suivre ce Shakhtar qui a sans doute raté quelque chose face à un Bayern pas dingue et réduit à dix à l'heure de jeu. Avec un 0-0 tiré de Lviv, le Bayern peut voir venir.

Modififié
3 28

Shakhtar Donetsk - B. Munich
(-1--1)



L'opportunité ne se représentera vraisemblablement pas deux fois. Tirer le Bayern de Munich en huitième de finale de C1 est déjà une belle tannée, et ne pas profiter d'une supériorité numérique un inévitable découragement. Alors que la rencontre s'éternise dans un faux rythme, l'arbitre ouvre pourtant la porte aux Ukrainiens, en distribuant à la 65e un deuxième jaune à Xabi Alonso. Et on ne parle pas d'un Ricard. À 11 contre 10, le Shakhtar et son buteur à 9 pions ont poussé, inévitablement fait reculer un Bayern jusque-là - petitement - dominateur. Mais le verrou est resté fermé. Et il s'annonce encore moins ouvert à l'Allianz Arena.

À l'ouest, rien de nouveau


Dans leur exil de Lviv, les hommes de Lucescu ont donc manqué l'opportunité. Car si on pouvait présenter avant-match une éventuelle faille bavaroise avec un seul véritable défenseur central valide (un triumvirat Boateng, Alaba et Rafinha), la formation - nouvelle - de Guardiola a fait le boulot. Juste le boulot. Comme toujours, l'ogre munichois entame sa rencontre en trombe. Le pressing féroce, mais surtout perpétué par l'ensemble des joueurs du Bayern pousse les Ukrainiens, d'habitude plutôt agiles techniquement, à la faute. Les Bavarois s'adjugent la possession, que l'équipe de Lucescu tente à peine de récupérer, préférant profiter de la vitesse de ses joueurs offensifs pour exister en contre-attaques. Le sexy trio composé de Götze-Alonso-Schweinsteiger essaye par tous les moyens d'accélérer la circulation du cuir. Les assises du bloc défensif ukrainien tiennent le choc. La rencontre grimpe en intensité au fur et à mesure que les minutes s'écoulent. Pourtant, le champion d'Allemagne en titre manque de tranchant et d'éclats offensifs. Le tandem Robbery n'y changera rien, les Allemands n'arrivent pas à inquiéter le portier adverse, Andrei Pyatov. Pas grand-chose à se mettre sous la dent durant cette première période donc, où la reprise à l'unisson, juste avant la pause, de l'hymne national ukrainien par les quelque 30 000 supporters présents en tribunes restera le moment véritablement fort de ces 45 minutes.

Barberousse (rasé) voit rouge


Si le spectacle fait clairement défaut sur le pré, le constat est tout autre dans les travées de l'enceinte de Lviv. Les supporters bavarois, venus en masse, répondent par leurs chants à la chaleur que dégagent les sauts et encouragements du public ukrainien. Une ambiance générale perçue comme un appel au combat par les 22 acteurs, notamment Francky Ribéry qui est à deux doigts de se foutre sur la gueule avec deux joueurs du Shakhtar. Les semelles volontaires s'accumulent, et l'homme en noir du soir, Alberto Undiano Mallenco, se voit contraint de distribuer les avertissements, dont les deux à Xabi Alonso, qui laisse ainsi ses coéquipiers en infériorité numérique peu après l'heure de jeu. Galvanisés, les joueurs de Donetsk se mettent presque à y croire. Sans match officiel depuis décembre, les protégés de Lucescu tiennent la dragée haute aux quadruples vainqueurs de la C1. Ils sont toujours dans le coup physiquement, d'autant plus que les Munichois demeureront inoffensifs en seconde période, malgré l'entrée de Lewandowski. Mais techniquement, les tentatives ne percent pas Manuel Neuer. Tout se jouera donc à l'Allianz Arena, le 11 mars prochain. Tout est joué donc, serait-on tenté de dire.

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

TuniqueRouge Niveau : DHR
J'vois pas en quoi ils laissent passer leur chance.. c'est un bon résultat pour le shakhtar.
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Gros match de merde. Pas d'occasions et une ambiance délétère sur le terrain.
Le Bayern n'a pas volé ses cartons mais l'arbitre a été TRES clément avec les ukrainiens.

Entre Schweini ceinturé dans la surface, le coup de coude dans la tête de Ribery et la main dans la surface sur la frappe de Robben, ça peut vite changer la donne.

Le Shaktar a joué avec ses armes, notamment le vice. Bien joué mais ça risque d'être différent à Munich.
Quand curtis a vu lewandovski sur le banc il a forcément penser a moi !! C'est sur
Mieux vaut gagner 8 fois 1-0 qu'une fois 8-0
C'est le match idéal pour ceux qui voyaient dans ce Bayern un meilleur Bayern que celui de Heynckes, les blessures et suspensions mises à part. C'est un scénario classique désormais : une équipe ferme derrière et procède en contre, et comme par hasard le Bayern déjoue. Ajoutons à cela le manque d'attaquant, puisque Müller n'arrive pas à jouer dans cette position de 9, on a vu qu'il foire la moitié de ses remises en pivot. Ensuite vient le cas Xabi Alonso qui est naturellement dépassé dans les contres et commet des fautes stupides, je regrette tellement Kroos et surtout les blessures de Javi Martinez. Match contrasté de Schweinsteiger mais pas étonnant : bien plus intéressant offensivement où sa vision du jeu régale, que défensivement, il aurait pu prendre la même sentence qu'Alonso, on voit en fait bien que c'est un 8 et pas un 6. Robben moins percutant que d'habitude, régulièrement pris mais il apporte quand même. Boateng qui tarde à revenir à son meilleur niveau, trop d'erreurs de concentration, bien que ce soit compréhensible avec la défense mouvante. Match intéressant de Ribéry, il fait gagner 3 biscottes, mais c'est clairement plus le Ribéry de 2013 capable de passer n'importe qui. Ensuite ne parlons pas de l'arbitrage, outre la main, le joueur ukrainien capte presque la balle, des tensions de part et d'autres, la gifle à Ribéry, l'autre pour son coup de tête à Boateng (trois matchs pour Giroud pour ça).
Ian Curtis
Message posté par Hils7
Quand curtis a vu lewandovski sur le banc il a forcément penser a moi !! C'est sur


Sauf que quand Benz est sur le banc en demie de C1, Lewandowski en met 4 au real.
Chuis sur que t'as pensé à moi quand t'as vu la production offensive du Bayern sans lui......
David Louise Niveau : DHR
Tu parles du Bayern qui avait perdu 2 - 0 à Domicile contre Arsenal au retour des 8ème ?... On va pas juger sur un match, on va attendre la fin de la competition non ?
Ian Curtis
Message posté par Veyron38
C'est le match idéal pour ceux qui voyaient dans ce Bayern un meilleur Bayern que celui de Heynckes, les blessures et suspensions mises à part. C'est un scénario classique désormais : une équipe ferme derrière et procède en contre, et comme par hasard le Bayern déjoue. Ajoutons à cela le manque d'attaquant, puisque Müller n'arrive pas à jouer dans cette position de 9, on a vu qu'il foire la moitié de ses remises en pivot. Ensuite vient le cas Xabi Alonso qui est naturellement dépassé dans les contres et commet des fautes stupides, je regrette tellement Kroos et surtout les blessures de Javi Martinez. Match contrasté de Schweinsteiger mais pas étonnant : bien plus intéressant offensivement où sa vision du jeu régale, que défensivement, il aurait pu prendre la même sentence qu'Alonso, on voit en fait bien que c'est un 8 et pas un 6. Robben moins percutant que d'habitude, régulièrement pris mais il apporte quand même. Boateng qui tarde à revenir à son meilleur niveau, trop d'erreurs de concentration, bien que ce soit compréhensible avec la défense mouvante. Match intéressant de Ribéry, il fait gagner 3 biscottes, mais c'est clairement plus le Ribéry de 2013 capable de passer n'importe qui. Ensuite ne parlons pas de l'arbitrage, outre la main, le joueur ukrainien capte presque la balle, des tensions de part et d'autres, la gifle à Ribéry, l'autre pour son coup de tête à Boateng (trois matchs pour Giroud pour ça).


Le Bayern de Guardiola joue trop haut par rapport aux qualités de Robben et Ribery mais le pire, c'est que dès que l'adversaire sort le ballon, ils sont complétement déséquilibré, la faute de Xabi Alonso ou la faute de Benatia.
Je trolle pas mais y a qq chose de prétention et par conséquent, ridicule dans ce Bayern.
Une équipe qui pète plus haut que son cul.
Je sais pas j'ai pas trop maté le match mais tu vas pas me faire croire que lewandovski apporte un truc dans cet équipe et puis quand tu met ton seul 9 sur le banc tu dois admettre que le mec n'assure pas !! Sa sent le flop mon pti curtis
Ian Curtis
Message posté par David Louise
Tu parles du Bayern qui avait perdu 2 - 0 à Domicile contre Arsenal au retour des 8ème ?... On va pas juger sur un match, on va attendre la fin de la competition non ?



Un match?
Le Bayern avait gagné 3-1 à l'Emirates à l'aller, avait cru que c'était du tout cuit et a quand même archi archi dominé le match retour.
On parle des matchs de C1 de Guardiola?
Bouffés par Arsenul à l'aller pendant 40 minutes, péno raté de Ozil et puis, merci Robben d'obtenir le rouge et le péno.
Contre MU, sans un Rooney en totale méforme ou sous une drogue quelconque, ils se font sortir par le MU de Moyes.
Real, j'en parle pas.
Et là, y a déjà la défaite contre Man City et le match pathétique d'aujourd'hui.
Ian Curtis
Message posté par Hils7
Je sais pas j'ai pas trop maté le match mais tu vas pas me faire croire que lewandovski apporte un truc dans cet équipe et puis quand tu met ton seul 9 sur le banc tu dois admettre que le mec n'assure pas !! Sa sent le flop mon pti curtis


Le seul flop que je connaisse, c'est Guardiola.
Message posté par Ian Curtis



Un match?
Le Bayern avait gagné 3-1 à l'Emirates à l'aller, avait cru que c'était du tout cuit et a quand même archi archi dominé le match retour.
On parle des matchs de C1 de Guardiola?
Bouffés par Arsenul à l'aller pendant 40 minutes, péno raté de Ozil et puis, merci Robben d'obtenir le rouge et le péno.
Contre MU, sans un Rooney en totale méforme ou sous une drogue quelconque, ils se font sortir par le MU de Moyes.
Real, j'en parle pas.
Et là, y a déjà la défaite contre Man City et le match pathétique d'aujourd'hui.


Tu cite exactement les matchs où le Bayern de Guardiola a eu affaire à une équipe recroquevillée qui explose en contre, à chaque fois c'était tendu, peu d'occases en attaque et des contres dévastateurs>.
Message posté par Ian Curtis


Le Bayern de Guardiola joue trop haut par rapport aux qualités de Robben et Ribery mais le pire, c'est que dès que l'adversaire sort le ballon, ils sont complétement déséquilibré, la faute de Xabi Alonso ou la faute de Benatia.
Je trolle pas mais y a qq chose de prétention et par conséquent, ridicule dans ce Bayern.
Une équipe qui pète plus haut que son cul.


J'ai le sentiment que ce Bayern est un objet d'expérimentations pour Guardiola, quitte à perdre il veut absolument appliquer ses principes. Ca a toujours été une constante chez Pep de mourir avec ses idées, mais j'ai l'impression que cette idée s'est renforcée maintenant qu'il a tout gagné.
Ian Curtis
Message posté par Lothaire


J'ai le sentiment que ce Bayern est un objet d'expérimentations pour Guardiola, quitte à perdre il veut absolument appliquer ses principes. Ca a toujours été une constante chez Pep de mourir avec ses idées, mais j'ai l'impression que cette idée s'est renforcée maintenant qu'il a tout gagné.


Mais à part une Bundesliga et une coupe dans un championnat qu'il a dépouillé avant d'arriver, il a rien gagné ailleurs.
En fait, on dirait qu'il cherche à se faire mousser, il amuse la galerie.
Il a le meilleur latéral droit au monde, il le fait jouer milieu def
Il a le meilleur latéral gauche au monde, il le fait jouer milieu def
Le Bayern a une super connexion entre les ailiers et les latéraux, il vire les latéraux et joue avec une défense à 3.
Il est là pour surprendre, pas pour entrainer, c'est marcel Beliveau
Ian Curtis
Message posté par Veyron38


Tu cite exactement les matchs où le Bayern de Guardiola a eu affaire à une équipe recroquevillée qui explose en contre, à chaque fois c'était tendu, peu d'occases en attaque et des contres dévastateurs>.


Bah oui, c'est une réaction logique à ce genre d'équipes surtoyut que tu sais que les défenseur joueront à un contre un.
Si t'as des milieux capables de sortir le ballon, pourquoi se priver?
Message posté par Ian Curtis


Mais à part une Bundesliga et une coupe dans un championnat qu'il a dépouillé avant d'arriver, il a rien gagné ailleurs.
En fait, on dirait qu'il cherche à se faire mousser, il amuse la galerie.
Il a le meilleur latéral droit au monde, il le fait jouer milieu def
Il a le meilleur latéral gauche au monde, il le fait jouer milieu def
Le Bayern a une super connexion entre les ailiers et les latéraux, il vire les latéraux et joue avec une défense à 3.
Il est là pour surprendre, pas pour entrainer, c'est marcel Beliveau


Mais justement. quand tu arrives à la tête d'une équipe qui a déjà tout gagné, là est la difficulté. Tu es contraint de surprendre: à la fois pour tromper l'adversaire et pour offrir de nouveaux défis à des joueurs qui pourraient ne plus avoir faim. C'est pour ça qu'en 2011-2012 il tente le 3-4-3 au Barça, et là au Bayern il tente énormément de tactiques, mais je pense qu'il fait aussi progresser ses joueurs: un Lahm est capable de jouer presque partout désormais, Alaba et Schweinsteiger pareil.
Quel purge ce match...
Certes le Bayern peut pas se cacher derrière ça pour expliquer un jeu degueulasse mais l'arbitrage...il etait pas vraiment impartial...
Le Bayern pliera l'affaire gentiment à l'Allianz
el peruano loco Niveau : Ligue 2
J'ai eu l'impression de voir un match de poule ou au pire un match de reprise. J'ignore si c'est la pelouse ou autre chose, mais il y avait un déchet technique impressionnant dans la réalisation de gestes simples ( passes pas assez appuyées, contrôles foirées, tacles ou interventions à retard). Autant de choses qui se greffent à un cadre plus général où on voit que même à domicile, le Chaktior joue le nul faute de mieux et hache le jeu. Néanmoins l'équipe reste très disciplinée tactiquement. En face, Pep n'a peut être pas TOUS les joueurs pour mettre en oeuvre ses idées. À savoir mobilité de tous les instants, pressing, et surtout justesse technique. Bref comme dans tout orchestre il suffit d'un gars qui joue un peu mal pour que l'ode donne pas le même rendu...
Heiseinberg Niveau : CFA
J'ai toujours dis que l'erreur de Guardiola avec le Bayern c'est de le Barceloniser. Maintenant il se retrouve confronté à des bus aussi dans des matchs couperets, sauf que les joueurs du Barça sont intrinsèquement largement plus technique et créatif collectivement que les joueurs du Bayern Munich pour savoir trouver la faille dans ce genre de match. Parfois ça passe parfois ça passe pas, mais en jouant de cette façon ils sont devenus très vulnérable. Le Bayern de Heynckes ne prend jamais le 0-4 face au Real Madrid l'an dernier. Au final je suis assez d'accord avec Ian Curtis quand il dit que ce Bayern est prétentieux dans sa façon de jouer.
Frenchies Niveau : CFA
"se Barceloniser"
on est d'accord que c'est apprendre à son milieu de terrain à "mieux jouer ensemble" ??
c'est exiger de mieux tenir le ballon pour offrir moins d'occasions à l'adversaire ... c'est effectuer un pressing haut afin d'être directement dangereux à la récup !

(ce qui se traduit par de la patience qui laisse donc le temps à l'adversaire de se regrouper derrière ... revers de médaille)

oui c'est pas forcément un problème quand tu peux compter sur le génie d'Iniesta ou Messi c'est sûr ... y a bien Robben qui normalement pour faire sa "spéciale" n'est pas gêné d'être face à un bus, non? erf

Ne pas réussir à marquer à l'extérieur est un problème normalement ...
bon, sauf que personne ne pense que Donetsk va arriver à faire le même non-match à l'extérieur sans un arbitrage clément !

le bayern c'est déjà raté 2x de suite contre toute attente, mais c'était face à un favori au titre ... ou alors, le bayern "pep" aura été un gros FAKE en écrasant la bundi comme si l'équipe était devenu un rouleau compresseur ... et enfin de compte a changé de recette pour un truc qui marche moins bien (qu'en 2012) !

n'ont ils pas retenu la leçon madrilène l'année dernière?
peut être n'était ce qu'un accident, pas rassurant cependant.
on va vite le savoir, c'était mon favori au titre erf, pep ptin !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 28