En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le Shakhtar au finish

Modififié
Le Shakhtar Donetsk est ce matin en tête du championnat ukrainien. Et ça, c'est un petit miracle.

Hier, l'équipe de Mircea Lucescu a obtenu une victoire invraisemblable contre le pourtant pas irrésistible Kryvbas. Le Shakhtar n'avait déjà pas le droit à l'erreur, puisque l'éternel rival, le Dynamo Kiev, s'était imposé vendredi.

Pourtant, après 15 minutes de jeu, les plans du champion d'Ukraine sautent. Le défenseur Olexandr Kucher est exclu, et le Shakhtar se retrouve à dix. Bousculée, l'équipe orange parvient à résister et pousse un ouf de soulagement lorsque, à la 49ème minute, le joueur de Kryvbas Lysytsky est exclu à son tour.

La tendance s'inverse totalement à l'heure de jeu, lorsque Kryvbas est carrément réduit à neuf suite à l'exclusion de Bartulović. Lors de la dernière demi-heure, le Shakhtar se rue donc à l'attaque et finit par trouver la faille à la 93ème minute, sur un coup de tête de Fernandinho.


Victoire 1-0, donc, et un Shakhtar qui rejoint le Dynamo Kiev et le Dnipro Dnipropetrovsk en tête du classement, avec 9 points en trois journées. Mine de rien, le Shakhtar n'a plus perdu un match de championnat depuis le 23 octobre 2011. Bah quoi? EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 41 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20
À lire ensuite
Bale versus Adams