Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le seul Anglais jouant en Chine prévient Rooney

Modififié
An englishman in Hong-Kong.

Jack Sealy fait partie de ces joueurs avant-gardistes. Avant même les prémices de la hype chinoise, le natif de Londres est parti à l'assaut des terrains de foot de l'empire du milieu. À tel point qu'à vingt-neuf ans, il n'est pas seulement l'unique Anglais à évoluer en Chinese Super League, il porte aussi les couleurs de la sélection d'Hong-Kong.


Et forcément, au moment où les rumeurs envoient Rooney en Asie, les médias anglais sont venus déterrer ce bon vieux Jack pour lui poser des questions sur ce pays méconnu qu'est la Chine. « La Chine, ce n'est pas comme Manchester. Il y a très peu de similarités ici, la nourriture est différente, la culture est différente, le foot est différent, prévient l'Anglais, au cas où, dans une interview accordée au Sun. Si j'ai un conseil pour Wayne, ce serait de se trouver un club dans le Sud, Shanghai, Pékin ou Canton. Ce sont des villes modernes. S'il vient dans une ville comme la mienne, Changchun, c'est différent. Il ne trouvera personne qui parle anglais. »

En revanche, bonne nouvelle pour le joueur de Manchester, en Chine, il devrait pouvoir s'en griller une sans faire la une des journaux : « S'il veut sortir pour boire quelques bières ou fumer une clope en douce, ça ne posera aucun problème, parce qu'il sera tellement au-dessus du niveau local que personne ne s'en rendra compte. »


Un argument de poids. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur