1. //
  2. // 35e journée

Le set de Madrid

Après la démonstration à Valence il y a deux semaines (6-3), le Real Madrid a une nouvelle fois fait exploser son hôte du soir, en l'occurrence le FC Séville (6-2), notamment grâce à un quadruplé de Cristiano Ronaldo. En bas de tableau, Almeria dit officiellement adieu à la Liga.

0 8
FC Séville 2-6 Real Madrid

Quand le Real Madrid joue son jeu, il a peu d'équivalent en Europe. C'est ce que doivent se dire les supporters madrilènes ce soir lorsqu'ils voient la différence entre la prestation de leur équipe face à Séville et ce qu'elle a proposé lors des clasicos. Pourtant, c'est un Real dénué d'objectif qui se rendait ce soir en Andalousie. Définitivement distancé dans la course au titre, les Madrilènes attendent désormais les vacances avec impatience. Du côté des Sévillans en revanche, une place en Europa League est possible et une victoire face au Real les en rapprocherait. Mais ce soir Madrid était vraiment trop fort pour les Andalous réduits à un simple rôle de punching-ball. Comme lors de leur déplacement à Valence, les hommes de Mourinho font une première mi-temps de très haut niveau qui leur permet de mener 3-0 à la pause, grâce à Ramos, Kaká et Ronaldo. Ce dernier décide ensuite qu'à défaut de gagner le championnat, il peut essayer de devenir pichichi et colle donc trois autres cageots en deuxième mi-temps, ce qui porte son total à 33 buts en Liga (deux de plus que Messi). Le doublé de Negredo pour Séville est anecdotique et Madrid repart avec trois points et une démonstration offensive en poche. Paradoxalement, cette victoire est un argument de plus pour tous ceux qui ont critiqué la tactique du « Mou » face à Barcelone. Décidément, ce n'est vraiment pas la période du Portugais...

Valence 3-0 Real Sociedad

Pour Valence la donne était simple ce soir : une victoire ou Villarreal pouvait se rapprocher dangereusement et menacer la troisième place des Che, qui semblait pourtant acquise il y encore quelques temps. En face se dressait une équipe de la Real Sociedad en pleine confiance après sa victoire surprise face au Barça. Pourtant, dès la mi-temps, le match est plié puisque les hommes d'Emery rentrent au vestiaire en menant 3-0. Soldado continue son excellente saison avec un doublé et porte son total à 17 buts en championnat. Après la pause, rien de nouveau et les Valencians gèrent leur avance. Le podium leur tend les bras...

Atletico Madrid 0-3 Malaga

Plus que l'Atletico Madrid, c'est plutôt l' « Agüero » Madrid qui recevait ce soir Malaga, tant le petit Argentin est en pleine bourre et porte à lui seul le club madrilène sur ses épaules. En face, Malaga a lui aussi sa star en forme en la personne de Julio Baptista. Et dans ce duel entre les deux joueurs sud-américains, c'est le second qui s'en est le mieux sorti puisque son équipe s'est largement imposé trois buts à zéro. Le Brésilien a confirmé qu'il était bien revenu au top de sa forme en inscrivant son septième but lors des cinq derniers matchs. Avant lui, Rondon avait ouvert la marque et Maresca a clôturé l'humiliation des colchoneros en toute fin de match. Les Madrilènes ont livré un match indigent et ont une nouvelle fois montré que sans un coup de génie d'Agüero, cette équipe est vraiment quelconque. Chez les supporters de l'Atletico, on doit brûler des cierges pour que le « Kun » soit encore là l'an prochain...

Athletic Bilbao 3-2 Levante

Derrière les quatre clubs de tête, l'Athletic Bilbao tient bon la barre pour venir chercher cette 5ème place. Face à un Levante qui n'avait plus rien à jouer, les Basques avaient l'occasion de prendre trois points plutôt aisément. Tout part bien et Bilbao mène sans souci 3 buts à 0 avec notamment un but de son buteur Fernando Llorente. Derrière, gros relâchement des Basques qui prennent deux buts dans le dernier quart d'heure mais arrivent à tenir jusqu'au bout. L'Europa League à San Mames, ça risque d'être sympa !

Sporting Gijón 2-2 La Corogne

Monument du football espagnol en péril, La Corogne n'avait pas le droit à l'erreur lors de son déplacement à Gijón. Et si les coéquipiers de Valerón s'en sortent cette saison, ils pourront dire merci à Adrian Lopez, double buteur en première période. Seulement rien ne sourit aux hommes de Lotina et Gijón marque deux fois sur deux penaltys, dont le dernier inscrit à la 96ème minute. Longtemps considéré comme un habitué de la Champion's League il y a quelques années, La Corogne pourrait connaître les affres de la relégation. Qui a dit « Monaco » ?

Hercules Alicante 2-3 Racing Santander

Le match de la dernière chance pour l'Hercules Alicante se déroulait ce soir. Après une période agitée au sein du club, notamment autour de Trezeguet et Drenthe, le terrain devait faire office de juge de paix. Mais c'est finalement Giovanni Dos Santos avec un doublé qui va jouer ce rôle et doucher les espoirs des locaux, pourtant revenus deux fois au score en première mi-temps. Et la guigne a encore frappé les coéquipiers d'Olivier Thomert (blessé dès la 6ème minute) puisque Valdez a été injustement expulsé à l'heure de jeu. La rentrée de Trezeguet à la mi-temps n'a rien changé pour une équipe qui semble avoir perdu tout espoir de rester en Liga.

Getafe 2-0 Almeria

Après une année 2011 pourrie, Getafe avait l'occasion de faire un grand pas vers le maintien avec la réception de la lanterne rouge Almeria. Et le suspense ne dure pas longtemps puisque dès la 5e minute Colunga ouvre la marque et en début de seconde période Pedro Rios double la mise. Almeria est définitivement relégué après une saison catastrophique et quatre ans en Liga. De son côté Getafe prend un petit bol d'air mais n'est pas encore assuré de ne pas retrouver ses adversaires du soir l'année prochaine en Liga Adelante...

Alexandre Alain

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Franchement, si le Real Madrid a bien joué en attaque, et a toujours une excellent défense (bizarre, Pepe et S Ramos n'ont commis aucun attentat^^ ) (par contre Arbeloa a toujours un comportement anti-sportif, cf le carton jaune donné à Romaric, l'arbitre n'ayant pas vu le début de l'action...)
Mais le Real et CR7 en tête peuvent remercier la défense de Seville qui leur a laisser champ libre !
Les 4 derniers buts sont des contre attaques !
Donc oui, le Real a vraiment bien joué, mais le FC Seville ce n'est pas le Barca, et même avec une défense remaniée ! (c'est qui Escudé? ^^)
Bizarre ça, quand le Real cartonne c'est parce que l'adversaire est faible, quand le Barça cartonne c'est parce que c'est la meilleure equipe de tous les temps! Et surtout le FC UEFA ne peut gagner contre le Real que lorsque l'arbitre leur permet de jouer a 11 contre 10...
Pour finir et pour tous ceux qui adherent a le pensee unique, voici les stats officielle de l'UEFA du premier match des demies...
http://www.uefa.com/uefachampionsleague … index.html

Real vs Barça

21 Fouls committed 25

3 Yellow cards 2

1 Red cards 1

Et donc comme ça les Merengues se sont comportés comme des bouchers??? Pensee unique quand tu nous tiens... surtout que Pepe est gicle sur une faute imaginaire et qu'en consequence le Barça peut enfin marquer.

"Paradoxalement, cette victoire est un argument de plus pour tous ceux qui ont critiqué la tactique du « Mou » face à Barcelone. Décidément, ce n'est vraiment pas la période du Portugais..."
Donc au match aller y'a plus de fautes sifflees contre le Barça et on continue a dire ça...
Mais l'UEFA a su 'retablir' les choses avec l'arbitre-fan-de-Messi qui siffle 31 vs 10 fautes et annule le premier but valable du Real...
L'accusation de FC UEFA est savoureuse venant d'un fanatique du FC Franco.
On s'en tape de tes stats en carton vieux tocard. Comme tu n'as pas de vie je vais tenter de t'aider.

Madrid est une équipe de merde sans fond de jeu qui s'en remet à CR7 et Ozil. Visiblement ça suffit pour être en haut du classement normal la liga est un championnat de merde à 2 équipes. De loin le moins intéressant des championnats majeurs.

By the way les "2 meilleurs équipes du monde" ne sont Barça/Real mais elles se rencontrent en finale de LDC cette année. Oui MU est cent fois meilleur que le Real Vidic c'est pas Arbeloa.

Arrete de nous faire chier avec ton club de merde Madrid ne gagne rien ce club pue
Il aurait aussi fallu préciser que c'était une équipe A du Real versus une équipe de séville avec pas mal de blessé quand même. Note que Séville ne fais jamais rien de bon contre le Real depuis longtemps..
quand barcelone gagne cest pas forcément pcq c'est la meilleure équipe,elle gagne pcq elle joue contre des equipes faibles...arsenul,real de mierda....ronaldo va te cramer avec ton club pourlingue ton real et le barça pue autant l'un que l'autre...classico de merde j'préfère me taper un everton-tottenham que cette arnaque qui nous vendent comme un grand match...
A croire qu'on gagne un match avec le plus de cartons. LOOOL.
On parle du Real et les madrilenes arrivent à nous parler du Barça. Lool on vous a choquer à vie.
T'es drole Cristiana, tu continues comme je te l'ai demandé.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La malédiction Tigana
0 8