1. //
  2. // Servette Genève

Le Servette en sursis

Modififié
0 4
Après le dépôt de bilan du 1er mars dernier, le Servette Genève dispose d’un nouveau sursis. Un autre lui avait déjà été accordé le 20 mars avant sa mise en faillite, celle-ci est finalement reportée au 19 mai.

La justice genevoise a ainsi indiqué : « Le Tribunal a retenu que les démarches visant l'assainissement de la société se poursuivaient et que celui-ci était toujours possible » . Une nouvelle audience est donc programmée au 15 mai dans le but de faire le point sur la situation financière du club.

La prolongation de report avait été demandée par le Servette après la saisie du Tribunal de première instance de la République et du canton de Genève. Autre évènement récent, la Commission des licences de la Fédération suisse de football a refusé de lui accorder sa licence après son rachat pour un euro symbolique du Canadien d’origine bretonne Hugh Quennec à l’ancien propriétaire iranien Madjid Pishyar.

Le Servette, un club à deux francs...suisses. DL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un euro pour une Servette...pas cher
Bayat a Charleroi ou Pishyar a Geneve... Les businessmen iraniens ont du mal avec le football...
D'ici au 19 Mai il faudrait que le Servette éponge sa dette...
RahXephon Niveau : CFA
Bon sang... Le championnat suisse n'est déjà pas très passionnant comme ça, mais il va finir par être un championnat à trois équipes bordel*
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Leonardo encore absent
0 4