Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le Sénégal suspend toute manifestation sportive

Modififié
L'incident avait eu lieu pendant la finale de la Ligue sénégalaise de football, le samedi 15 juillet dernier. L'affaissement d'un mur du stade Demba-Diop de Dakar, au moment où les spectateurs tentaient d'en sortir après la rencontre entre Ouakam et Mbour, avait entraîné la mort de huit personnes et fait 88 blessées, selon l'agence officielle APS.

Ce dimanche, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, s'est déclaré « indigné » par ces incidents, tout en annonçant la suspension de toutes les manifestations sportives et culturelles du pays jusqu'aux élections législatives du 30 juillet prochain.

Un communiqué, délivré par la police, défend également ses hommes contre les accusations de carences en matière de sécurité dont ils sont victimes. Cette dernière est en effet accusée d'avoir retiré ses hommes d'une zone séparant les deux camps de supporters. « Dans des situations pareilles, la présence de la police n'est pas de charger, mais plutôt de contenir la foule pour éviter plus de dégâts, notamment avec l'affaissement d'un pan de mur entraînant des blessés et des morts sur le coup, énonce le communiqué. Contrairement à ce qui a été relayé par une certaine presse, le stade Demba-Diop a reçu ce jour et comme d'habitude dans de pareilles circonstances, un dispositif sécuritaire correct.  »


Pour rappel, des jets de pierre des supporters de l'US Ouakam avaient engendré un vent de panique côté Mbour, que la police locale avait tenté d'endiguer à coups de gaz lacrymogènes. L'effondrement simultané d'un pan de mur du stade, construit dans les années 1960, avait alors été à l'origine du drame. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Nice giflé en amical