Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Course au maintien

Le scénario renversant du maintien de Toulouse

Longtemps au bord du gouffre, avec l'impression que les éléments lui étaient contraires, Toulouse a finalement arraché une victoire synonyme de maintien à Angers. Beau mais cruel pour le Stade de Reims, large vainqueur de Lyon, quand le Gazélec d'Ajaccio n'a jamais été en mesure de se sauver à Lorient.

Modififié

Première mi-temps : Reims cartonne Lyon et croit à l'exploit


0e : L'équation est claire avant le match. Toulouse, 17e depuis le week-end passé, a son destin en main et peut réaliser l'exploit de se maintenir après avoir été à dix points de la zone de sécurité. Une victoire à Angers et c'est plié. Pour Ajaccio, il faut faire un meilleur résultat que le TFC en raison d'un goal average inférieur. Pour Reims, avant-dernier et qui vient d'enchaîner quatre défaites et un clash médiatique avec Olivier Guégan, il faut battre Lyon et prier.

0e : Toulouse faisait déjà la fête la semaine passée après la victoire contre Troyes, tout heureux de retrouver la 17e place et le contrôle de la situation. Mais pour les hommes de Pascal Dupraz, il ne faut pas crier victoire trop vite, car sur les sept derniers déplacements, il n'y a eu aucune victoire. Le droit d'espérer se maintenir a été acquis au Stadium.

9e : Les Violets ont mis leurs parties génitales dans la balance et dominent le début de match. Pas question d'espérer un résultat favorable sur les autres pelouses. Mais cela manque de précision, comme ce coup franc d'Adrien Regattin juste au-dessus.

12e : Coup de poignard pour Dupraz, qui voit Gilles Sunu déborder, Steeve Yago manquer son intervention, et Billy Kekteophompone crucifier Alban Lafont. Le Gazélec sort de la zone rouge, aux dépens des Toulousains qui ne peuvent pas perdre ce soir.

16e : Un malheur n'arrivant jamais seul - ou un bonheur si vous êtes rémois -, Aïssa Mandi ouvre le score contre Lyon. Reims sort la tête de l'eau et y enfonce Ajaccio et Toulouse. Heureusement pour les Corses que Benjamin Jeannot rate le cadre de quelques centimètres.

27e : A priori, cela sent le roussi pour Ajaccio, qui voit Lorient ouvrir le score par Benjamin Moukandjo sur un service de Jimmy Cabot. Le choc psychologique « David Guion » serait-il en train de fonctionner a posteriori à Reims ?

28e : La course au maintien est relancée par Cheikh N'Doye qui réussit l'exploit de toucher le ballon des deux bras dans sa surface de réparation.

29e : En fait non, Martin Braithwaite expédie le ballon au-dessus de la barre d'Alexandre Letellier. Une soirée des regrets en perspective pour le TFC...

34e : Letellier sort la tête de Braithwaite qui avait trouvé le cadre. Dans le même temps, Reims double la mise contre Lyon par Diego. C'est vrai qu'un maintien de Toulouse, ce serait trop gros pour être crédible...

45e : À la pause, c'est Reims qui sourit face à un Olympique lyonnais qui devait aider Toulouse selon son président Jean-Michel Aulas. Contrairement à Ajaccio, le TFC a au moins un motif d'espoir : être maître de son destin, même si celui-ci a envie d'être contrariant ce samedi soir.



Seconde mi-temps d'anthologie à Angers


46e : Les hommes de Dupraz reviennent avec la même détermination, histoire de n'avoir aucun regret 45 minutes plus tard.

48e : Letellier sort une nouvelle tête sous la barre, cette fois-ci de Marcel Tisserand. Une pétition pour qu'une statue à son effigie soit érigée à Auguste-Delaune est en préparation, ainsi qu'une offre de transfert en cas de maintien en Ligue 1. Il est vachement plus impressionnant que Johny Placide et Kossi Agassa.

51e : Romain Saïss éteint un incendie dans la surface angevine quand, à Reims, Attila Turan s'enflamme et marque un but Roberto Carlesque. Si Dieu existe, il a visiblement choisi son camp.

56e : Si Olivier Sadran comptait sur son pote JMA, il peut revoir ses plans, car l'OL en prend un quatrième à Auguste-Delaune.

57e : Wissam Ben Yedder envoie une tête piquée à côté... Pascal Dupraz fait de son mieux pour rester zen.

59e : Óscar Trejo trouve Ben Yedder dans la profondeur, lequel conclut en finesse devant Letellier. La fin de match s'annonce palpitante avec un TFC décidé à mourir les armes à la main et un Stade de Reims qui déroule face à Lyon, mais est impuissant si les Violets prennent l'avantage.

63e : L'euphorie du TFC aura duré six minutes, le temps que Stéphane Moulin ne lance Saïd Benrahma qui, sur son premier ballon, perfore la défense et le gardien toulousain. Dur pour Toulouse, qui peut tout de même compter sur un but de l'OL à Reims. Aulas a tenu sa parole, Lyon est à fond.

65e : Sur une belle combinaison, Trejo hérite du ballon et frappe de peu à côté du but de Letellier. Cela sent le match sans pour Toulouse.

70e : Au Moustoir, une femme dans les tribunes pleure le sort du Gazélec. Ah non, en fait, c'est la femme de Yann Jouffre qui est émue pour la der de son mari à Lorient.

71e : Benjamin Lecomte sort le grand jeu et par la même occasion les derniers espoirs des Corses. À Angers ? Toulouse touche la barre et Dupraz est presque calme.

75e : Lafont sort de sa surface pour dégager un ballon chaud et maintenir le TFC en vie.

76e : Letellier confirme qu'il est dans la forme de sa vie avec une nouvelle parade sur une volée de Ben Yedder. Toulouse a au moins le mérite de continuer de lutter, même si cela ne veut pas...


77e : Situation bizarre à Lorient, où les Ajacciens touchent le poteau sur une action visiblement litigieuse. À quelques centimètres près, le maintien était de nouveau envisageable.

78e : Braithwaite se donne une chance de ne pas revenir à Toulouse comme un pestiféré avec un but plein d'opportunisme. Il reste 15 minutes au TFC pour réaliser l'exploit.

80e : Yann Bodiger est possédé par l'esprit de David Beckham et envoie un coup franc dans la lucarne de Letellier. Le milieu de terrain toulousain a bien choisi son soir. Toulouse sort de la zone rouge et c'est mérité.

82e : Regattin s'est transformé en supporter sur le bord du terrain et encourage ses coéquipiers. Désormais, il s'agit de défendre, une nouveauté pour le TFC ce soir. Du côté du Gazélec, c'est sans espoir...

85e : Ultra offensif pendant 80 minutes, Toulouse s'est transformé en Norvège année 1994 désormais, et n'en a plus rien à carrer de construire. Ben Yedder obtient le ballon, il le balance le plus loin possible devant.

90e : Pendant qu'Ibrahimović fait le show au Parc des Princes, Toulouse sert les fesses face au siège angevin. Tandis qu'Ajaccio croque sa dernière occasion.

90e+3 : Benrahma va-t-il refaire la même ? Non, il glisse au moment de frapper. Plus représentatif du niveau de la Ligue 1 que son but...

90e+4 : Dupraz a l'écharpe autour du cou, le sourire aux lèvres, et au coup de sifflet final, on croirait que Toulouse vient de gagner la Ligue des champions. Reims est en Ligue 2, mais sort sur une belle victoire contre Lyon, quand Ajaccio reprend l'ascenseur avec des regrets. L'exploit du TFC est beau, le début de quelque chose de grand avec son nouvel entraîneur ? Celui-ci se permet de remercier « Arribagé pour les 22 points obtenus dans des conditions difficiles » . On ne saura jamais si c'était un compliment ou une vanne.

Reims 4-1 Lyon

Buts : Mandi (14e), Diego (34e), Turan (51e), Kyei (56e sp) pour les Rémois // Cornet (63e)

Lorient 1-0 Gazélec

But : Moukandjo (27e)

Angers 2-3 Toulouse

Buts : Ketkeophomphone (12e), Benrahma (63e) pour le SCO // Ben Yedder (59e), Braithwaite (78e), Bodiger (80e) pour le Téfécé


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3