Le scandale Casillas

C'est impossible d'en vouloir à Diego López. Mais c'est impossible aussi de ne pas regretter Iker Casillas dans les buts du Real Madrid. La disparition brutale de San Iker est aussi compréhensible qu'insupportable. C'est un scandale, un vrai.

Modififié
108 63
C'est vrai, Diego López est un type sympa. Il est difficile de reprocher quelque chose à un homme parfait. Il n'était que la doublure d'un triste Andrés Palop à Séville (11 matchs joués), il était déjà sur la route d'une fin de carrière honorable. On allait bientôt l'oublier. On allait se régaler des prochains De Gea, Courtois ou Andrés Fernandez, jamais on n'aurait cru qu'un géant de 32 ans, un peu pataud, un peu emprunté, un peu maladroit, puisse encore être aussi rapide au sol, aussi calme dans la tempête, aussi décisif contre Manchester. Certes, il y avait bien eu ses cinq saisons à Villarreal (184 matchs), son épopée de Champions League, son allure de vicaire général et ses grands bras qui remuent comme des ailes d'albatros. Mais il serait devenu l'équivalent d'un Paco Buyo, d'un Carles Busquets, d'un Cesar ou d'un Gaëtan Huard, c'était déjà beaucoup trop. Lopez a passé 5 ans de sa vie dans la Cantera du Real et deux saisons sur le banc (entre 2005 et 2007). On l'aimait bien le Canterano. Il ne faisait pas de vague, ni de vent. Mais revenir au Real, serrer la main de Florentino, enfiler le numéro 25, se planter sous les bois et prendre la place d'un saint, c'est beaucoup trop.

Bien sûr que López mérite d'être titulaire. Ce n'est pas si évident de ne pas jouer de la saison dans son club, de se planter au Real, de jouer deux fois le Barça, deux fois Manchester United, de ne pas se trouer sur sa première sortie aérienne et de se faire respecter. Le tout en un mois. Substituer le quintuple meilleur gardien du monde, le double vainqueur de tout, l'homme qui n'avait que Jean-Paul II comme rival, est une tache bien trop grande pour un gardien ambitieux. Non, pour remplacer Iker Casillas, il faut n'avoir aucune prétention, avoir sa vie derrière soi, ne rien espérer, s'adapter, faire le job et puis partir. Casillas s'est blessé au pouce. Deux jours plus tard, Diego prend l'intérim sans autre émotion que la joie de revenir à la maison : « Je suis très heureux de rentrer à ce que je considère ma maison. Pour un madridiste comme moi, revenir au Real Madrid, c'est ce qu'il y a de plus grand.  » Les Merengues étaient même heureux pour le grand zouave. Ils se disaient que, quand même, la vie, c'était chouette parce que, parfois, elle savait réserver de drôles de surprises. Mais les madridistes sont naïfs et le piège vient de se refermer sur eux.

Coup de génie

Mourinho avait d'abord pensé à un fidèle soldat de l'Inter. Júlio César, son short sur les genoux et ses relances énergiques avaient la tête qu'il fallait pour faire peur aux attaquants. Mais le Brésilien en voulait un peu plus à la trésorerie du Real qu'à ses filets. Ce sera donc Diego López et sa clause de 3,5 millions d'euros. Ce second choix est en réalité un coup de génie. Canterano, collant noir, crâne dégarni et sobriété : López a le physique de celui qui n'aura jamais d'ennemi. Si Antonio Adán était grotesque dans son rôle de rival en plastique, c'est d'abord parce qu'à aucun moment de sa vie, son rendement n'a été à la hauteur de Casillas. La preuve, dès sa deuxième titularisation aux dépens du Saint, il s'auto-expulse à la sixième minute contre la Real Sociedad à Bernabéu (victoire du Real 4-3). Personne n'a jamais cru en Adán, ni Mourinho, ni Casillas, ni Adán lui-même. Non, ce qui change tout, c'est la blessure du Saint. Mourinho n'aurait jamais osé rêver telles circonstances favorables pour se débarrasser aussi facilement de son principal opposant. Une blessure idiote 5 jours avant la fin du mercato. Un gardien remplaçant - et canterano - irréprochable. Sept arrêts décisifs à Old Trafford. Le Mou tient enfin la tête de Casillas entre ses mains. Le coup est net. La lame est tranchante.

Une pierre sur le chemin

Mais c'est un scandale. D'abord parce que si Casillas n'est plus titulaire, ce n'est évidemment pas pour des raisons sportives. Sacchi (directeur sportif du Real de 2004 à 2005) fait l'idiot : « Casillas s'entraîne mal , il s'est toujours mal entraîné. » La mode étant aux entraînements à huis clos, il est impossible de contredire l'Italien. Le madridisme réel, celui des stades, des bars et des gens normaux, lui, n'a que les matchs pour juger. La vérité est qu'il est difficile de trouver la trace d'une erreur qui aurait pu être évitée dans le CV récent de Casillas. Certes, Iker ne saute pas plus haut que les autres, ne sort pas mieux, ne dégage pas plus loin, ne crie pas après un arrêt décisif, mais Iker arrête ce qu'il faut arrêter et ne s'énerve pas. La tension d'un match n'a pas d'emprise sur lui. La seule erreur de sa saison a été commise lors de cette désastreuse sortie conclue par une fracture du premier métacarpe de la main gauche. Mais si la présence de Casillas sur le banc est un vrai scandale, c'est surtout parce qu'elle est incontestable, qu'il est impossible d'en vouloir à Diego López, que Mourinho a raison, que le monde va donc bien devoir s'y faire. Iker sur le banc, c'est un scandale (un skandalon) au sens grec, c'est-à-dire un piège, un obstacle, une pierre d'achoppement placée sur un chemin tranquille. Une occasion de trébucher. Mourinho ou Casillas, il faut maintenant choisir. Pauvre Diego López.

Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Casillas meilleur au monde ?
Très peu pour moi.
tristiano Niveau : CFA2
"Mourinho ou Casillas il faut maintenant choisir"

Pour tout madridista, le choix est déjà fait!
C'est vraiment insupportable de voir Iker sur le banc.
Quand bien même Lopez est excellent, Casillas ne mérite pas le traitement que lui inflige Mourinho.
En même temps, José est connu pour casser les leaders de vestiaires qui sont plus ou moins pas d'accord avec lui ou qui disposent d'une grosse influence.
Ce qui me fait le plus plaisir c'est de ne voir aucune interview d'Iker sur les journaux, le mec ne fait pas des siennes malgré TOUTES ces années passées dans le club.
Chapeau.

PS: Sofoot pourriez-vous multiplier les articles du genre "Messi titulaire mercredi" ou "TS forfait contre le Barça", comme ça on sera maitre de notre destin.
Godfather Niveau : CFA
C'est vraiment n'importe quoi !!! On est tous d'accord pour dire que Casillas est un des 5 actuels meilleurs gardiens du monde. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître sa saison calamiteuse sportivement bien avant même sa blessure, en dehors de toute polémique avec son coach. Si Diego Lopez donne totalement satisfaction aussi bien sur le terrain que dans l'état d'esprit, IL EST OU LE SCANDALE DE LE MAINTENIR AU MOINS JUSQU’À LA FIN DE CETTE SAISON ???

Alors je veux bien le concept de "Madridisme" qui sous-entend de pas toucher aux cadres installés qui ont été formés au club ou ayant un statut quasi-subliminal MAIS DE SCANDALE SPORTIF IL N'Y EN POINT si ce n'est CHERCHER LA MERDE* DANS CE CLUB !!!
"Le meilleur et le pire de Mourinho?

Le meilleur, c'est de l'avoir de ton côté. Le pire, c'est de l'affronter. Tous ceux qui l'affrontent souffrent."

Estaban Cambiasso, dans le So Foot de février 2013. Pour moi, tout est dit par ces trois phrases.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Et quant le Real soulèvera la LdC avec Diego Lopez dans les buts, vous n'aurez plus qu'à la fermer et vous incliner devant Mourinho. Diego Lopez est excellent depuis son arrivée, il n'y a aucune raison sportive pour que Mourinho l'enlève, San Iker ou pas San Iker
Je me suis arrêté à "L'homme n'avait que Jean-Paul II comme rival". Buffon ça te dit quelque chose l'auteur ? BU-FFON ? non rien ? Il joue dans un championnat là … tu sais la Serie A où on à longtemps vu les plus grands gardiens, les plus grands joueurs aussi … Bref je m'arrête là.
Note : -1
Message posté par RadamelFalcao
Et quant le Real soulèvera la LdC avec Diego Lopez dans les buts, vous n'aurez plus qu'à la fermer et vous incliner devant Mourinho. Diego Lopez est excellent depuis son arrivée, il n'y a aucune raison sportive pour que Mourinho l'enlève, San Iker ou pas San Iker


Le Bayern! Je ne vois pas comment ils pourraient ne pas gagner.
fernandollorientais Niveau : CFA
Article étrange qui dit tout et son contraire... Autant sur CR7 j'avais apprécié l'angle de la subjectivité, de l'amour, et des bisous mais là...

Une nouvelle fois c'est l'approche de Mourinho qui est objective, et celle des ses contradicteurs qui est subjective.
C'est clairement une tactique pour mettre Casillas de côté mais perso je ne trouve pas ça injuste. Casillas a voulu retourner le vestiaire contre l'entraineur. Qui s'y frotte s'y pique. Quand on joue il faut aussi s'attendre à perdre. Et perdre contre Mourinho ça fait mal.

Ensuite casillas est un très bon gardien. Mais il n'a jamais fait une saison en étant le meilleur d'Europe. Jamais.
Message posté par Superman
Je me suis arrêté à "L'homme n'avait que Jean-Paul II comme rival". Buffon ça te dit quelque chose l'auteur ? BU-FFON ? non rien ? Il joue dans un championnat là … tu sais la Serie A où on à longtemps vu les plus grands gardiens, les plus grands joueurs aussi … Bref je m'arrête là.


Buffon et Casillas ne sont pas dans la même catégorie et ne l'ont jamais été... Buffon est d'un tout autre niveau.
Casillas meilleur gardien du monde faut voir. Buffon Neuer(par moment) Julio Cesar(époque interiste) Cech m'impressionnent beaucoup plus.
Hernan Crespo Nutella Niveau : District
Diego Lopez est meilleur à l'entraînement, voilà tout. Dans n'importe quelle entreprise, un salarié remplacé serait aller trouver du travail ailleurs. Si Casillas n'est pas content, qu'il parte. Des milliers de joueurs rêvent d'être deuxième gardien au Real.
Louis Nique Aulas Niveau : DHR
Perso, je le vis bien.
Etrange situation!

Casillas est non seulement le gardien du Real mais aussi de la Roja. Valdes et Lopez sont en train de démontrer qu'il n'est pas irremplaçable. Mourinho enfonce le clou, trop content!

Si le Real gagne la Champion's avec Lopez dans les cages, ça va être le souk. D'autant que le coach se barre en fin de saison!

Mourinho ne va laisser que des cendres derrière lui. Comme d'hab'! C'est un vampire!
Note : 13
La seule erreur de Casillas cette saison c'est au moment de se casser un doigt?

Ah bon.

Comme ça de mémoire j'me souviens du 1er match de Liga contre Valence au Bernabeu. Corner sortie foireuse de Casillas qui met KO Pepe et but de Jonas. Ensuite que dire du coup franc de Messi en Super Coupe? Placement maladroit du mur, ou concentration de maternelle au choix. Contre l'Ajax et City (ou Dortmund?).

Thibault Leplat faut revenir à Madrid ou pas.

Casillas et sa grognasse ont voulu faire de la politique contre Mourinho, c'est sous estimer le bonhomme. Grave erreur selon Sun Tzu.
Au risque de me prendre une pluie de -1 ! Je suis content qu'il soit sur le banc, et que Lopez est largement au niveau et décisif pour le Real ! Car soyez objectifs, Casillas cette saison n'était pas aussi décisif que les précédentes, surtout lorsqu'on connaît son niveau, il était plus préoccupé à faire la guerre à Mourinho et faire de la politique dans le vestiaire.. Ensuite, au vu des performances de Lopez, n'importe quel grand club le laisserait dans les cages, même si Casillas doit s'asseoir sur le banc.
Mourinho est le gagnant dans cette histoire. Et je souhaite qu'il remporte la LDC avec Casillas sur le banc !
Enfin, on parle de Casillas comme n°1 mondial, mais je crois que vous n'avez jamais vu des matchs de Buffon ou de Cech surtout l'an dernier en LDC ! ( c'est lui et Drogba qui amène la champion's à Chelsea) !
J'ajouterais que ce n'est pas dans les habitudes du Mou de chercher à humilier une légende des clubs par lesquels il est passé. Il a eu une relation excellente avec les Lampard, Drogba, Cambiasso, Zanetti, Sneijder, etc. pour moi ça montre que quelque part, Casillas n'est clairement pas aussi "innocent" que toute la presse veut le montrer et qu'il a sûrement une grande part de responsabilité dans le conflit entre Mourinho/vestiaire cette année.
bananajuanita Niveau : District
J'ai rien à reprocher à Diego Lopez, je ne remets pas en cause les raisons de le garder titulaire quand il marche bien et que Casillas revient de blessure. Mais traiter San Iker aussi mal, j'avoue avoir du mal à digérer.
Depuis son arrivé, Mourinho fait du tort au madridisme. La faute à Flo Perez qui ne souhaite qu'une seule chose, mettre son nom aux côtés de la Decima.

Casillas n'a fait que défendre la tradition madridiste. Heureusement des grands changements sont à venir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
108 63